Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Produits laitiers

Produits laitiers

par Guichet du Savoir, le 02/11/2006 à 23:06 - 2788 visites

Question


Est-ce-que les produits laitiers sont mauvais ou sains pour la santé d'un adulte ?


Réponse du département Sciences et techniques

[i]Les produits laitiers sont reconnus comme une source importante de protéines digestibles, de vitamine A et de calcium. Le calcium des produits laitiers présente une bonne biodisponibilité et, associé au phosphore, intervient directement dans la constitution de la masse osseuse et dans la protection contre la fragilisation des os à l'origine de l'ostéoporose. Les produits laitiers sont également des sources de minéraux et oligo-éléments, mais aussi de vitamine K et, pour les produits fermentés, de vitamines B (Debry 2001, Martin 2001). Ainsi, les laitages sont considérés comme source alimentaire pour le fer à 6 %, le cuivre, le zinc et le magnésium à 15-20 %, le phosphore à 39 % et le calcium à 67 %. Ces données sur les minéraux sont d'autant plus importantes à considérer que les données épidémiologiques montrent qu'un pourcentage non négligeable de la population française a une consommation inférieure aux apports nutritionnels conseillés (Volatier et al 2000). Pour les caroténoïdes et les polyphénols, les données sont plus éparses et des travaux initiés à l'INRA de Theix apporteront quelques précisions. Les effets santé des micronutriments des produits laitiers sont essentiellement connus pour le calcium et le phosphore (Gueguen 2002). Cependant, les autres minéraux et phyto-micronutriments devront être pris en considération en raison notamment de leur action potentielle pour la lutte contre le stress oxydant. Les produits laitiers contiennent aussi des lipides parmi lesquels certains pourraient avoir un effet santé intéressant, comme les acides linoléiques conjugués ou CLA. A côté des nutriments présentant des effets favorables, il en existe certains pouvant avoir un rôle néfaste comme des contaminants (pesticides, métaux lourds) et d'autres comme les acides gras saturés ou les acides gras trans, supposés être à l'origine des maladies cardiovasculaires, comme le montrent certaines études épidémiologiques.[/i]
Source : Caractéristiques nutritionnelles des produits laitiers , INRA 2003.

[i]Les produits laitiers sont indispensables pour les os, pendant toute la vie, de la naissance jusqu'à la mort.
Ce sont les seuls aliments à contenir suffisamment de calcium pour satisfaire les besoins quotidiens. Aucun autre ne peut les remplacer.
Les produits laitiers renferment de 125 mg à 1200 mg de calcium pour 100 g.

Sous le terme " produits laitiers ", on rassemble :
tous les laits ;
les yaourts et les laits fermentés ;
les fromages frais ;
les fromages affinés de lait de vache, de brebis et de chèvre.

NUTRITION
Tous les produits laitiers contiennent :
des protéines : elles renferment tous les Acides Aminés Indispensables (AAI) ;
des lipides : riches en acides gras saturés ;
des vitamines du groupe B, et surtout de la B2 ;
de la vitamine A quand ils ne sont pas écrémés ;
du calcium.
Ils sont pauvres en fer et en magnésium.
En fait, la valeur alimentaire des produits laitiers est différente selon les transformations qu'ils ont subies.
Tous sont riches en protéines, en vitamines du groupe B et en calcium mais leurs teneurs en lipides et en vitamine A sont très différentes y compris dans un même produit. Ainsi, le lait peut être partiellement ou entièrement écrémé et les fromages fermentés sont bien plus gras que les fromages frais.

L'ALLERGIE AUX PROTEINES DU LAIT DE VACHE (PLV)
Elle se manifeste par des vomissements, des diarrhées, de l'urticaire et selon sa violence par un oedème de Quincke, un choc anaphylactique ; elle apparaît au sevrage quand l'enfant a été nourri au sein ou dès le premier biberon ou vers l'âge de 8/10 mois. L'enfant a alors une tendance à l'eczéma qui est un signe d'alerte ; elle représente 13 % des allergies alimentaires des enfants et 5,4 % de celles de l'adulte. elle est définitive seulement dans 20 % environ des cas à condition naturellement d'éviter tout contact.
Elle se prévient très difficilement car les protéines du lait de vache sont présentes dans beaucoup de produits de l'industrie agro-alimentaire et non seulement dans tous les produits laitiers. Toute étiquette indiquant caséine, caséinate de sodium ou de calcium doit alerter.

PRODUITS LAITIERS, EQUILIBBRE ALIMENTAIRE ET SANTE
La consommation, tous les jours, à chaque repas, d'un produit laitier est indispensable pour la santé des os.
Le manque de calcium fait le lit de l'ostéoporose, maladie de la maturité qui fragilise les os.
C'est dès l'adolescence que l'on prépare son ostéoporose ou que l'on s'en protège. Les ostéocytes (cellules de l'os) se forment à partir de la huitième semaine de vie intra-utérine et jusqu'à 18 ou 20 ans. Ensuite, ils se renouvellent, mais ils commencent à s'user à partir de 35 ans. On a donc jusqu'à 30 ans environ pour se constituer de bons vieux os. Après, il faut parer à la perte osseuse. Elle est inéluctable sans un apport quotidien de calcium et de vitamine D suffisants.
Le manque de calcium favoriserait aussi l'hypertension et la survenue du cancer du côlon.

QUELLES SONT LES QUANTITES A CONSOMMER ?
Pour éviter l'excès d'acides gras saturés, mieux vaut choisir des produits laitiers écrémés ou demi-écrémés.
Les quantités à consommer chaque jour sont variables en fonction des produits choisis et des goûts de chacun.
Il faut que ceux-ci fournissent environ les 3/4 du quota de calcium, le reste étant apporté par les autres aliments (légumes et eau de boisson).[/i]
Source : e-sante.be
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact