Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > la fonction transversale en entreprise

la fonction transversale en entreprise

par oliv, le 10/07/2004 à 19:16 - 10644 visites

je recherche des documents qui traite de la fonction transversale en entreprise. Un poste transversale est une fonction qui touche à l'ensemble des services de l'entreprise. La personne en charge de ce poste ets donc un pilote puisqu'il a un oeuil sur l'ensemble fonctions internes.

Vous remerciant d'avance

Réponse de

par gds_cdp, le 13/07/2004 à 17:24

Réponse du service Guichet du Savoir

Voici tout d'abord une définition de la transversalité :
[i]Au figuré [/i]: [Par opposition à une organisation hiérarchisée ou centralisée] Organisation horizontale. [i]Transversalité des commissions du CNRS. [Il faut] restaurer la fraîcheur de l'inspiration initiale, c'est-à-dire la transversalité, la coexistence féconde d'activités habituellement séparées [/i](Le Monde, 20 janv. 1984, p. 1)
source : Le Trésor de la Langue Française Informatisé

La transversalité dans le travail peut donc être définie par opposition à une forme verticale d'organisation du travail, telle celle proposée par le Taylorisme-Fordisme qui impose une division stricte des tâches. Dans Organisation : théories et pratiques, Yves-Frédéric Livian propose une méthode d'analyse du poste de travail et de sa définition : "[i]il est vrai que le travail de salariés de plus en plus nombreux ne se définit plus par rapport à des tâches précises à exécuter, mais plutôt par rapport à des activités ou missions plus larges. Toutefois, il n'est pas impossible de définir une telle fonction de manière souple, sans faire forcément référence à des tâches parcellaires[/i]."

Il semble par ailleurs que la notion de transversalité soit intimement liée aux technologies électroniques. D'après Yves Lasfargues, dans Technomordus, technoexclus, les TIC sont à l'origine de 11 évolutions du travail :
[i]- un travail plus abstrait (travail sur la représentation de la réalité apparaissant sur l'écran)
- un travail de plus en plus interactif (dialogue homme/machine)
- un travail exigeant une gestion de l'abondance de données
- un travail exigeant une gestion du temps de plus en plus délicate
- un travail en qualité tendue
- un travail sur des systèmes de plus en plus vulnérables
- un travail en réseaux (communications transversales)
- un travail exigeant une gestion de l'espace de plus en plus délicate
- un travail exigeant une gestion de la transparence
- un travail exigeant de plus en plus de polyvalence
- un travail coordonné par une cyber hiérarchie (nouveaux rôles des cadres)[/i]

Vous pouvez également consulter ces deux documents :

* Une thèse en sociologie du travail : La transversalité, une utopie organisationnelle contemporaine : le cas de France Télécom de Laurent Ménégoz ; sous la direction de Denis Segrestin (Université Pierre Mendès France Grenoble 2, 2003) dont voici le résumé :

[i]Le taylorisme a tellement bien su diviser le travail , que l'utopie de la transversalité pose la question inverse : comment mieux coordonner ? L'ambition est de trouver une alternative à l'organisation bureaucratique. L'administration France Télécom devient entreprise de droit privé entre 1990 et 1998. L'organisation évolue en même temps avec la création de processus permettant de suivre l'activité horizontalement. Ceux-ci ont vocation à structurer les activités nécessaires aux clients et situées dans des fonctions différentes. On élargit ainsi la performance en passant du produit au service. Mais cette révolution fait que les besoins des clients ont, en retour, un impact sur l'organisation. Point décisif car l'entreprise a maintenant une finalité externe contraignante. Les unités, les départements, le personnel, les compétences, se retrouvent alors en position de ressources. Et si la contribution fournie n'est pas celle souhaitée, c'est leur existence qui est en jeu, et à terme l'emploi.[/i]

* Un ouvrage sur la transversalité dans le travail social : Travail social et développement de Philip Mondolfo, dont voici un extrait du sommaire :

4 . La transversalité en acte
- Une pratique minoritaire inscrite dans une culture technocratique
- Une dynamique en marge des organisations
- Le développement social d'abord
- Un mode opératoire prescriptif, contingent et fédératif
5 . Discours sur les effets de la transversalité
- Impacts sur le modèle d'action des acteurs
* Une atténuation des distorsions cognitives qui enrichit le système des ressources.
* Processus d'interconnaissances, transactions et effet d'insertion.
* Une contribution à la restauration des statuts sociaux des usagers.
- La reconstruction d'un monde professionnel
* Sur le terrain symbolique
- De nouvelles références pour l'action
- Transformations au sein des situations de travail.
* Une redéfinition des rapports à l'autorité
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact