Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Visualiser la mécanique du piano

Visualiser la mécanique du piano

par jicégé, le 17/09/2006 à 16:30 - 3367 visites

Bonjour,

Connaissez-vous une vidéo ou un site internet qui montre le fonctionnement précis de la mécanique du piano, à savoir la transmission du mouvement à partir de la touche, actionnée par le doigt, jusqu'au marteau, qui frappe la corde ?
Merci


Réponse de

par gds_bp, le 18/09/2006 à 15:51

Réponse du service Guichet du Savoir

L'article suivant, extrait de musicologie.org, explique de façon détaillée le fonctionnement du piano depuis ses origines (passage) :

[i]Le piano est un instrument de musique à cordes frappées. Lorque que l'on joue une touche du clavier d'un piano, le basculement de cette dernière actionne une mécanique qui lance un marteau contre une corde tendue sur un cadre grâce à une cheville. La qualité de la résonance dépend en grande partie de la table d'harmonie, placée derrière le cordier.
user posted image

Tant du point de vue de la mécanique que des qualités sonores (qui son dépendantes) les facteurs ont fait preuve d'une grande ingénuosité et se sont aidés des possibilités développées par la technologie en général.

La mécanique est conçue de manière à ce que le marteau s'échappe dès la frappe, afin qu'il ne reste pas contre la corde en empêchant la résonance ou d'y rebondir plusieurs fois. Dès après la frappe, une petite pièce de feutre se place sur la corde pour éviter le prolongement de la vibration.

Il y a deux types de pianos modernes. Les pianos droits dont le cordier est vertical. Les pianos à queue dont le cordier est à l'horizontale.[/i]

le principe de la mécanique d'un piano droit
user posted image
a, la touche - b, vis pilote - c, chevalet - d, noix de marteau
e, bouton et vis de réglage et coude d'échappement
f, marteau ; g, attrape

Mécanique d'un piano à queue
user posted image
1, sommier - 2, support de la touche (avec pilote et mouche d'enfoncement)
3, touche - 4, support - 5, marteau - 6, corde - 7, étouffoir - 8 chevilles

Le piano droit
user posted image
1, chevilles - 2, cadre en fonte - 3, chevalet - 4, cordes triples - 5, cordes doubles - 6, cordes simples
7, pédale douce - 8, pédale forte - 9, cordes graves- 10, chevalet - 11 table d'harmonie

[i]On remarque le croisement des cordes, qui en permet une plus grande longueur, mais aussi de ramasser le corps vibrant. Pour des raisons d'équilibre sonore, certaines notes ont une deux ou trois cordes.

La pédale dite "douce" (celle de gauche) permet de déplacer la frappe des marteaux sur une seule corde (des notes doublées ou triplées), on dit aussi jouer "una corda". Doux doit se comprendre comme développant peu d'harmoniques, sonorité douce (mais on peut jouer fort). Sur les pianos à queue, toute la mécanique se déplace de quelques millimètres. Sur les pianos droits, c'est souvent la course du marteau qui est raccourcie pour lui ôter de la force percussive.

La pédale dite "forte" désactive tous les étouffoirs, libérant la vibration générale des cordes. La sonorité est alors très résonnante, riche en harmoniques, brillante. Certains pianos de concert permettent, grâce à une troisième pédale, de sélectionner la partie non étouffée. Les pianos droits ont souvent aujourd'hui une troisième pédale (souvent entre la douce et la forte), il s'agit en fait d'une simple commande qui déclanche l'abaissement d'un morceau de tissu de feutre entre les cordes et les marteaux pour jouer en sourdine (ne pas déranger le voisinage).[/i]

Le piano à queue
user posted image
1, chevilles - 2, chevalet des cordes graves - 3, table d'harmonie
4, chevalet long - 5, cordes simples - 6, cordes doubles - 7, cordes triples
8, étouffoirs - 9 chevilles

[i]La table d'harmonie est une partie très importante pour la sonorité du piano. Elle consiste en une mince feuille de bois en planches de de sapin ajustée derrière le cordier. Elle participe au phénomène vibratoire.[/i]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact