Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > hongrie

hongrie

par tirlipinpon, le 05/09/2004 à 18:01 - 7829 visites

j'aimerais savoir quel etait le mode d'election des rois de Hongrie au 15eme siecle, surtout pour Sigismund, Janos Hunyadi et Mathyas Hunyadi....

Réponse de

par gds_bp, le 06/09/2004 à 11:58

Réponse du service Guichet du Savoir

On peut dire que le XIVème siècle représentait l'apogée du système féodal et que le XVème siècle voit les premières tentatives réelles de centralisation (surtout sous Mathias Hunyadi, dit "Corvin").

Les rois qui se succèdent durant cette période sur le trône de Hongrie sont les suivants :
-Sigismond Ier de Luxembourg (1368-1437), roi de Hongrie (1387-1437), élu roi des Romains en 1411 puis Empereur germanique en 1433.
-Albert de Habsbourg, gendre de Sigismond, désigné par lui pour lui succéder aux trônes de l'Empire, de Hongrie et de Bohême. Reconnu roi par les barons hongrois en 1437. Décède en 1439.
-Ladislas V de Habsbourg "le Posthume" (1440-1457), roi de Hongrie et de Bohême, fils posthume de Albert de Habsbourg.
-Mathias Ier Hunyadi, dit Mathias Corvin (1443-1490), roi de Hongrie de 1458 à 1490.

Janòs Hunyadi, père de Mathias Hunyadi ne fut pas roi de Hongrie, mais régent de Hongrie sous Ladislas V, de 1446 à 1453.
-Janòs Hunyadi (vers 1407-1456), voïevode de Transylvanie puis régent de Hongrie (1446-1452). Il vainquit les Turcs devant Belgrade en 1456.

Pour ce qui concerne le mode d'élection des rois de Hongrie, la règle de l'hérédité s'applique. Le pouvoir passe de père en fils. Mais durant cette période, un problème se pose : Louis Ier, roi de Hongrie de 1342 à 1382, meurt sans fils. Commence alors un mouvement de contestation de la part des grandes familles nobles du royaume, qui soutiennent tel ou tel candidat au gré des alliances et des promesses. L'instance suprême de décision qui préside au choix du roi dans le cas d'un litige est la "Diète", assemblée politique composée des "puissants" de Hongrie.
Ces puissants sont des barons-seigneurs territoriaux, comme les Lackfi, les Garai ou les Cillei. Ils jouent un grand rôle durant ce siècle.

Tout le XVème siècle est émaillé d'incidents entre le pouvoir royal et les familles nobles. Quelques exemples : en 1435, à la Diète, la noblesse revendique la participation à la direction politique. En 1440, confirmation des droits de la noblesse : sans son consentement, il n'est plus possible de légiférer. Ou encore en 1486, année durant laquelle la noblesse se dresse contre l'absolutisme de Mathias Ier et promulgue une loi entrainant l'élection d'un Palatin, gardien des libertés nobiliaires. Dans les années 1380-1390, l'oligarchie va même jusqu'à se liguer contre le roi Sigismond, le destitue, le jette en prison et prend le pouvoir.

Mathias Ier sera le premier roi national depuis l'extinction des Àrpàdiens en 1301 : un roi hongrois, élu selon les voeux de la noblesse (on estime à 40 000 le nombre de nobles réunis à Buda pour élire Mathias).

Sources :
Miklòs Molnàr : Histoire de la Hongrie
Sous la direction de Ervin Pamlényi : Histoire de la Hongrie des origines à nos jours
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact