Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > évènement 15/11/1917

évènement 15/11/1917

par 10041994, le 11/09/2004 à 21:57 - 8699 visites

bonjour, j'ai une amie américaine qui fait état d'un évènement survenu à la date ci-dessus. je n'ai rien trouvé ds le XXème siècle des femmes. Avez vous trace ds un autre ouvrage -en français- ?? je comprend le texte mais j'aimerais savoir si cet évènement est relaté ds des ouvrages sur l'histoire du féminisme ou du droit de votre des femmes . dry.gif je pense que c'est plus simple de vous le transmettre tel quel plutot que de le traduire et déformer le sens et oublier les noms....

[i]<span style='font-size:8pt;line-height:100%'>And by the end of the night they were barely alive. Forty prison guards wielding clubs and their warden's blessing went on a rampage against the 33 women wrongly convicted of "obstructing sidewalk traffic"

They beat Lucy Burn, chained her hands to the cell bars above her head and left her hanging for the night, bleeding and gasping for air.

They hurled Dora Lewis into a dark cell, smashed her head against an iron bed and knocked her out cold. Her cellmate, Alice Cosu, thought Lewis was dead and suffered a heart attack.

Additional affidavits describe the guards grabbing, dragging, beating, choking, slamming, pinching, twisting and kicking the women.

Thus unfolded the "Night of Terror" on Nov. 15, 1917, when the warden at the Occoquan Workhouse in Virginia ordered his guards to teach a lesson to the suffragists imprisoned there because they dared to picket Woodrow Wilson's White House for the right to vote.

For weeks, the women's only water came from an open pail. Their food--all of it colorless slop--was infested with worms. When one of the leaders, Alice Paul, embarked on a hunger strike, they tied her to a chair, forced a tube down her throat and poured liquid into her until she vomited.

She was tortured like this for weeks until word was smuggled out to the press.

So, refresh my memory. Some women won't vote this year because--why, exactly? We have carpool duties? We have to get to work? Our vote doesn't matter?

It's raining?

Woodrow Wilson and his cronies tried to persuade a psychiatrist to declare Alice Paul insane so that she could be permanently institutionalized. The doctor refused. Alice Paul was strong, he said, and brave. That didn't make her crazy.

The doctor admonished the men: "Courage in women is often mistaken for insanity."
</span>[/i] sad.gif

merci très sincèrement.

Réponse de

par gds_cdp, le 14/09/2004 à 20:11

Réponse du service Guichet du Savoir


Votre question appelle plusieurs réponses qu'il n'est pas possible de vous fournir de façon immédiate par rapport au délai imparti. Voici donc des premiers éléments qui seront complétés ultérieurement.

1/ A propos du texte que vous citez :

Ce texte est assez curieux, on le retrouve dans plusieurs sites internet à partir d'une interrogation du moteur de recherche Google (environ 260 sites le reproduisent, surtout des forums). La version que vous en donnez n'est d'ailleurs pas complète, il débute par "[i]The women were innocent and defenseless[/i]" et il manque plusieurs paragraphes juste avant celui concernant Woodrow Wilson, ainsi que le début de la phrase de ce dernier paragraphe :

[i]Last week, there was a sparsely attended screening of HBO’s new movie “Iron Jawed Angels.” It is a graphic depiction of the battle these women waged so that I could pull the curtain at the polling booth and have my say. I am ashamed to say I need the reminder.

All these years the actual act of voting had become less personal for many, more rote. Do you view voting like an obligation or a privilege? Sometimes an inconvenience?

One woman who studied women’s history, saw the HBO movie and said, “One thought kept coming back to me as I watched that movie.” “What would those women think of the way I use--or don’t use--my right to vote? All of us take it for granted now, not just younger women, but those of us who did seek to learn.” The right to vote, she said, had become valuable to her “all over again.”

HBO will run the movie periodically before releasing it on video and DVD. I wish all history, social studies and government teachers would include the movie in their curriculum. We are not voting in the numbers that we should be, and I think a little shock therapy is in order.

It is jarring to watch
[/i] Woodrow Wilson and his cronies...

Tous les sites visités s'accordent à dire que l'auteur de ce texte est inconnu.


2/ L'histoire de "la nuit de la terreur" :

Les paragraphes manquants font clairement allusion au film de Katja von Garnier, Iron Jawed Angels adapté de l'ouvrage éponyme de Linda Ford (1991). Il retrace l'histoire des jeunes activistes Alice Paul et Lucy Burns dans les années 1910 aux Etats Unis et de leur combat pour le droit de vote des femmes. Elles furent arrêtées en 1917 après une manifestation devant la Maison Blanche avec d'autres manifestantes, dont Doris Stevens, et furent emprisonnées à Occoquan Workhouse en Virginie. C'est là qu'elles furent maltraitées par les gardiens les obligeant à se nourrir de force lorsqu'elles entamèrent une grève de la faim.

Doris Stevens a écrit un ouvrage dans lequel elle relate cette "nuit de la terreur" : Jailed for Freedom : American Wowen Win the Vote, 1920, reédité en 1995. Vous trouverez en fichier joint un extrait de ce livre dans lequel elle décrit les traitements infligés à elle-même et ses camarades, notamment l'entrée dans les cellules où elles ont été rudoyées, mais elle ne parle pas de tortures ou de coups volontairement infligés. Elles ont cependant bien été nourries de force pendant leur grève de la faim, ce signe de protestation ayant été initié par les suffragettes anglaises. Mais ces dernières bénéficiaient du Prisoner's Temporary Discharge of Ill Health Act, mieux connu sous le nom de "la loi du chat et de la souris" (The Cat and Mouse Act) édicté en 1913 et qui prévoyait que les suffragettes qui commençaient une grève de la faim était maintenues en détention tant qu'elles n'étaient pas malades. Elles étaient alors relâchées puis arrêtées à nouveau jusqu'à ce qu'elles purgent leur peine. Cette loi arrivait après que plusieurs suffragettes aient été nourries de force en détention et que certaines en soient mortes.

sources :
* Alice Paul Institute
* Moondance, The Legendary Feminists
* Les grèves de la faim des suffragettes
* Women suffrage in the USA sur le site anglais insitutionnel Spartacus éducational.

à suivre...

user posted image
La manifestation des suffragettes en 1917 devant la Maison Blanche

Pièces jointes:

Jailed_for_freedom.doc [31.5 Kio]
Téléchargé 648 fois

Réponse de

par gds_cdp, le 16/09/2004 à 13:14

Réponse du service Guichet du Savoir (suite)


3/ Ressources en français

Il semble que peu d'ouvrages en français mentionnent cet épisode de façon détaillée. L'ouvrage de Doris Stevens précédemment cité n'a pas été traduit, pas plus que celui de Linda Ford. Dans Le siècle des féminismes, dans un passage consacré aux méthodes des suffragistes et le recours à des actions violentes, notamment en Grande-Bretagne et en Irlande dans les années 1910, il est évoqué de façon succinte :

"[i]A la même époque, aux Etats Unis, Alice Paul initie de grandes démontrations militantes. En 1913, une marche interrompt le défilé inaugurant l'investiture du président Wilson. Quatre ans plus tard, s'inspirant de la lutte syndicale, Alice Paul et quatre-vingt dix membres du National Women's Parti font le piquet devant la Maison Blanche. Arrêtées pour obstruction sur la voie, elles répondent, à l'instar des membres de la WSPU*, par la grève de la faim. On doit les nourrir de force. A Cuba, des suffragettes mènent une brève campagne en 1927[/i]."
* WSPU : Women's Social and Political Union, mouvement anglais dirigé par Emmeline Pankhurst et dont l'action militante était partisane d'une certaine violence : brisage de vitres des bureaux de vote, sectionnement de lignes téléphoniques, destruction de boîtes aux lettres. La WSPU a même tenté de brûler les maisons de membres du gouvernement en 1912-1913.

La "bible" de l'histoire du vote des femmes demeure l'ouvrage de Susan B. Anthony, pionnière de la lutte du droit de vote des femmes, et Ida Husted Harper, sa biographe officielle : The History of Woman Suffrage, en six volumes et dont nous ne possédons que les trois derniers. Il ne semble pas non plus que cet ouvrage ait été traduit en français.

user posted image
Alice Paul 1885-1977
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact