Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Ablation des testicules

Ablation des testicules

par humbert_vivien, le 06/10/2004 à 11:01 - 4603 visites

Bjr wink.gif

On discutait hier avec ma cherie, et on s'est posé une question certe un peu olé olé, mé plustot complexe a nos yeux.

En cas d'ablation des testicules chez l'homme, je sais ke le changement du taux d'hormones provoques des variations plus ou moins importantes chez celui-ci au niveau physique, mé plus particulierement au niveau sexuel, que ce passe t il ?

Chez l'homme, l'orgasme vient au meme moment que l'ejaculation, les hommes sans testicules peuvent ils prendre du plaisir ? ont ils des erections plus importantes ou ont ils du mal a en obtenir ???


Merci de me renseigner sur ce sujet coquin, mé interessant. tongue.gif

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 06/10/2004 à 15:40

Réponse du Département Sciences et Techniques


« [i]Chefs-d’œuvre d’organisation, véritables mondes aux pouvoirs innombrables, ils sont le chef d’orchestre de la masculinité [/i]».

Ainsi parlent Jean Belaïsch et Anne de Kervasdoué des testicules dans l’ouvrage intitulé Questions d'hommes.

Ils précisent que les testicules sont agencés en deux secteurs : le secteur de production des spermatozoïdes, et le secteur de production hormonale.

Précisions de vocabulaire : (Dictionnaire médical Masson)

- Orchidectomie : ablation d’un ou des deux testicules.

- la castration : c’est l’ablation des glandes génitales, c’est-à-dire des testicules chez l’homme ou des ovaires chez la femme

- l’émasculation : signifie aussi bien castration chez l’homme que suppression de tous les organes géniaux externes, verge comprise.


« [i]La castration, chez l’homme ne provoque pas de dévirilisation somatique complète. Seules régressent la prostate et les vésicules séminales. Le retentissement sur l’appétit érotique est certain, autant par mauvaise assumation psychosomatique de la mutilation, que par réduction de la sécrétion de testostérone. [/i]» (Sexologie)

Selon le site prévention.ch, « [i]Si le second testicule est normal, il n’y a pas lieu de craindre des séquelles tardives ou durables après l’ablation du testicule malade. Par contre, si les deux testicules doivent être enlevés, ou s’il faut pratiquer une large irradiation des ganglions lymphatiques, le traitement provoque toujours l’infécondité mais pas l’impuissance. En effet, la substitution régulière de testostérone, hormone génitale masculine, permet généralement de conserver la capacité d’érection du pénis. Quant à l’ablation bilatérale des ganglions lymphatiques, elle provoque chez presque tous les patients des troubles durables de l’éjaculation, par conséquent l’infécondité. [/i]»

et d’après canceronet.com, «[i] L’ablation d’un testicule ne compromet pas les fonctions sexuelles et la fertilité. En effet, le testicule restant peut produire le sperme et les hormones nécessaires à la reproduction. La conservation de sperme permet une paternité ultérieure si le testicule restant est insuffisant. [/i]»
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact