Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Ciel bleu

Ciel bleu

par tenly, le 15/10/2007 à 20:55 - 2556 visites

pourquoi voit on le ciel bleu ?

Réponse de

par gds_bp, le 16/10/2007 à 10:13

Réponse du service Guichet du Savoir

Pourquoi le ciel est-il bleu ?

Sans l'atmosphère terrestre, la voûte céleste serait toujours noire en plein jour. Et l'on y verrait les étoiles briller (et non plus clignoter) à l'heure du déjeuner. Mais sans ce manteau de 700 km d'épaisseur qui protège notre planète de l'excès des rayonnements solaires, personne ne pourrait admirer ce spectacle (visible, par exemple, pour tout observateur placé sur la Lune). En effet, l'atmosphère fournit l'air que nous respirons et l'eau que nous buvons. Autrement dit, sans l'atmosphère (essentiellement composée d'azote, d'oxygène, d'argon et de gaz carbonique), la vie que nous connaissons n'aurait pu se développer sur la Terre.
Toutefois, l'atmosphère terrestre ne suffît pas à donner du ciel bleu. L'air n'a pas de couleur. En revanche, la lumière émise par le Soleil va jouer un rôle fondamental. Ce jet de particules, flux discontinu de photons, produit donc la lumière blanche du Soleil. Elle se caractérise par une combinaison de rayonnements dont chaque longueur d'onde correspond aux sept couleurs du spectre visible. A savoir : violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange et rouge.
Ainsi, pour parvenir jusqu'à nous, la lumière du Soleil se frotte aux différentes molécules de gaz qui composent l'atmosphère. Et dans ce jeu subtil d'excitations mutuelles, chaque longueur d'onde subit un sort particulier. Par exemple, les molécules d'air capturent plutôt les faibles longueurs d'onde (violet et bleu) avant de les disperser dans tous les sens, tandis que les plus grandes longueurs (jaune et rouge) passent facilement (et ne sont donc pratiquement pas diffusées).
En regardant le ciel par beau temps dans une direction différente de celle du Soleil, vous percevez une voûte céleste dominée par le bleu que diffusent les molécules de l'air (le violet impressionne peu la rétine). Quant à la boule solaire, elle apparaît de couleur jaune lorsqu'elle a perdu toutes les longueurs d'onde plus courtes par dispersion. Et par un beau soir d'été, quand le Soleil descend sur l'horizon, on n'aperçoit parfois plus qu'un disque rouge, mat et peu éblouissant. Car la position de la Terre nous fait alors percevoir (en un moment précis et en un point donné) les restes visibles de ce principe de diffusion du rayonnement solaire. Inversement, le matin, vous pouvez admirer de hautes couches éclairées avant même que le Soleil n'apparaisse au-dessus de l'horizon. Dites-vous bien que les molécules de l'atmosphère ont encore frappé !


Source : Le pourquoi du comment


Vous pouvez également consulter nos réponses précédentes à cette même question :
- Couleur du ciel
- Couleur du soleil
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact