Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Vie pratique

Vie pratique

par claudette, le 18/05/2008 à 19:51 - 9505 visites

Bonjour,


A la retraite, est-il possible de suivre des cours dans les universités, cela sans frais, seulement pour sa culture personnelle ?

Si oui, toutes les matières sont-elles accessibles ?

Merci.

Claudette

Réponse de

par gds_bp, le 20/05/2008 à 10:41

Réponse du service Guichet du Savoir

Sans indication de votre lieu d'habitation, nous vous donnons quelques exemples de ce qu'il est possible de faire.

Vous pouvez être auditeur libre dans une université :

[i]Devenir auditeur libre à l'Université

Les personnes de tous âges qui souhaitent suivre des cours à l'Université pour un complément de formation ou pour leur culture personnelle mais qui ne veulent pas obtenir de diplôme peuvent devenir auditeur libre à l’Université. Cette formule, de plus en plus populaire auprès des retraités, permet d’assister à des cours magistraux en s'acquittant simplement de droits d'inscription.

Le statut d'auditeur libre permet à toute personne intéressée de s'inscrire à l'Université pour y suivre des cours, sans condition préalable de scolarité ou d'examen.
Les auditeurs libres assistent aux cours magistraux dans la limite des places disponibles.
En revanche, ils ne participent pas aux T.P (travaux pratiques) et aux T.D (travaux dirigés) et ne passent pas les examens correspondant aux cours.

A noter : ce statut ne permet pas de bénéficier des avantages accordés aux étudiants (bourses, logement en cité universitaire, sécurité sociale étudiante) même si les auditeurs libres s’acquittent des droits de scolarité et disposent d'une carte d'étudiant.
Cette formule rencontre un succès croissant auprès des seniors qui profitent de leur retraite pour découvrir de nouveaux horizons ou approfondir leurs connaissances dans un domaine qui les passionne.

Comment s’inscrire ?
Si vous êtes intéressé par cette formule, renseignez-vous directement auprès de l’UFR et du département correspondant à la discipline qui vous plaît.
A noter : dans les universités qui proposent cette formule, l'inscription en tant qu'auditeur libre n'est pas possible dans toutes les matières.
Un extrait d'acte de naissance est demandé pour une inscription en premier ou un deuxième cycle. Le Baccalauréat n'est pas obligatoire.
L'inscription en tant qu'auditeur libre est payante et subordonnée à l'accord du responsable de l'UFR.
Les frais d'inscriptions peuvent varier de 40 à 140€ d'une université à l'autre.

Quelques initiatives très populaires
On trouve des universités ouvertes aux auditeurs libres dans toutes les grandes villes de France.
Certaines initiatives appelées Universités du Temps Libre s’adressent plus particulièrement aux retraités, notamment à Rennes, Lille et Orléans.
L'Institut Universitaire du Temps Libre Champagne-Ardenne, créé en 1976, compte 4000 adhérents et propose des activités diverses : histoire de l'art, littérature, médecine, sciences, astronomie, philosophie, psychologie, droit, conférences…
Moyennant 85€ d’inscription, les retraités peuvent y apprendre des langues étrangères (anglais, allemand, italien, espagnol, arabe, russe, chinois et grec) ou participer à des ateliers (égyptologie, art, écriture, philosophie) ainsi qu’à des visites et des sorties culturelles.
Voir le site : http://www.univ-reims.fr/index.php?p=1544.
A Nice, l’UNIA, Université Nice Inter-Age propose également, sans aucune condition d’âge ou de diplôme, un enseignement dans des disciplines très variées (Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Langues…) et de multiples activités.
Plus de renseignement sur le site : http://www.unia.fr. [/i]
Source : gralon.net



Vous pouvez vous inscrire à une "Université populaire", comme celle de Lyon :

[i]Pourquoi et comment une Université Populaire ?

L'Université Populaire de Lyon s'inspire de la tradition des Universités Populaires au XIXe siècle telle qu'elle a été réactivée par le philosophe Michel Onfray avec la création de l'Université Populaire de Caen en octobre 2002.
Le savoir n'est pas un objet réservé à une petite caste. C'est une jouissance qui peut être partagée et transmise. Et chacun a le droit d'y goûter à sa guise.

En pratique, cependant, l'accès à ce plaisir est souvent bien difficile. Les connaissances ne sont guère transmises qu'en des lieux à l'accès strictement réglementé et sur un mode hiérarchique. Dans ces écoles, ces universités, on se bat pour obtenir des "diplômes", ces indispensables sauf-conduits, sans lesquels il devient de plus en plus difficile d'échapper au chômage et à l'exclusion. Ces lieux d'enseignement subissent le carcan de leur fonction de gares de triage. Ils ne sont, ni ne peuvent être des espaces ouverts, où chacun pourrait venir, librement, s'enrichir. Les savoirs même qui y sont dispensés souffrent de cette pesanteur, et se recroquevillent autour de spécialités toujours plus pointues. De même que la division excessive du travail a fini par produire le travail à la chaîne, la spécialisation croissante des matières peut finir par générer une véritable perte du sens.

Ouvrir ne serait-ce qu'une petite fissure, dans ces cloisons qui isolent les citoyens et les connaissances, en profiter pour rapprocher les connaissances entre elles, telles sont les idées fondatrices de l'Université Populaire de Lyon.[/i]
Plus de détails sur uplyon.free.fr


... ou à une "Université de tous âges", toujours en prenant exemple de ce qui se fait à Lyon :

[i]L’Université Tous Ages de Lyon est un Service Général de l’Université Lumière Lyon 2 et à ce titre participe de la mission culturelle de l’Université en direction d’un public "tous âges".
L’Université Tous Ages permet à toute personne, quel que soit son niveau de formation de suivre des enseignements universitaires et ce, au plus près de son domicile grâce à une décentralisation importante.[/i]
Pré-programme de 2008/2009.
Plus de détails sur le site de uta.univ-lyon2.fr


  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact