Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > blondes

blondes

par marine31, le 01/06/2009 à 20:37 - 2217 visites

Cher guichet du savoir,

Mon chéri et moi meme nous demandons depuis combien de temps il y a des blagues de blondes. Et plus generalement, depuis combien de temps et pourquoi associe t on la blondeur des filles et femmes à la betise?

Merci de ta réponse,

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 03/06/2009 à 14:57

Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

La rédaction du site www.capcampus.com a enquêté sur cette question et vous propose trois hypothèses :

[i]Trois versions s’opposent et deux pays pourraient être les initiateurs de ce « racisme anti-blondes ».Passons alors de l’autre côté de l’atlantique découvrir les pays qui ont mis a mal nos blondes aujourd’hui en voix d’extinction!

Partons tout d’abord du côté du Québec, où l’expression « ma blonde » signifie ma copine, ma petite-amie, ma femme… Les hommes de là-bas se seraient alors mis a raconter des blagues sur leurs femmes en employant ce terme de « blondes ». Les étrangers, et particulièrement les européens, ayant repris et colporté ses blagues n’auraient alors pas saisi le véritable sens du mot en l’utilisant à sa définition stricte (la couleur de cheveux) et sans tenir compte de l’expression Québecquoise.
Les fameuses blagues visant les blondes que nous connaissons tous, ne seraient en fait que des blagues sexistes visant à rigoler entre hommes. Une explication certes sexiste mais qui reste très plausible!

Franchissons alors la frontière du Canada et plongeons nous au cœur des Etats-Unis des années 70 où serait alors apparu le phénomène « anti-blondes ». La genèse du phénomène serait en fait venu de la nécessité du « politiquement correct ». Dans les années 70, une célèbre marque de cosmétiques aurait utiliser le slogan « blondes have more fun » pour vendre ses produits. Scandé sur toutes les ondes à la télé et la radio, le slogan aurait fini par agacer la population qui pour se venger se serait alors moqué ouvertement des blondes en les traitant de personnes superficielles et incultes.
Bref, ces attaques perpétuelles ne seraient qu’un moyen de critiquer l’image véhiculée par les blondes au travers de la pub et les stéréotypes qu’elle nous impose. Les blagues sur les blondes ne seraient donc pas si méchantes ?

Une autre version, plus historique, court également. Elle remonterait alors aux Etats-Unis des années 60/70. Les discriminations raciales et ethniques sont à l’époque très fortement blâmées surtout après la fameuse déclaration de Lincoln, au point d’interdire toute image négative des noirs dans la communication. Mais le clivage noir/blanc étant encore très inscrit dans les mentalités américaines et pour ne pas parler directement de population noire ou blanche, de nombreuses campagnes de pub de l’époque vont alors utiliser la dichotomie blondes/brunes pour les symboliser. Le subterfuge consistait en fait à utiliser les brunes, représentées avec toute une marmaille d’enfants, pour symboliser les personnes de couleur noire, et des blondes pour symboliser les femmes blanches. Les associations de luttes anti-raciales et féministes ont alors commencé à attaquer les blondes, représentant les femmes blanches, avec des blagues visant à les ridiculiser et les discréditer…Et malheureusement, tout le monde a suivi: la presse, la télé, la radio…créant un véritable buzz ! Les années ont passées et les américains ont cesser d’utiliser les blondes comme souffre-douleurs mais les blagues sont restées ancrées dans nos esprits et continuent à circuler dans le monde entier, au grand désespoir de nos chères blondes…
Ce seraient en réaction à des campagnes publicitaires racistes que les Américains auraient focalisé leur blagues sur les blondes, devenues à leurs dépends les icônes du luxe, de la superficialité et de la vulgarité. [/i]



Voir aussi le dossier spécial paru dans Psychologies magazine (N° 269, déc. 2007) : "De qui se moque-t-on ?" par Anne Laure Gannac - Pages 128-130
[i] "Les explications de psychologues et de psychiatres sur les facteurs à l'origine et la signification des blagues douteuses sur les belles-mères, les Belges et les blondes." [/i]
... ainsi que ces articles parus dans L'Express et Libération.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact