Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > qu'est-ce qu'un Modèle économique?

qu'est-ce qu'un Modèle économique?

par laeti, le 17/12/2004 à 11:02 - 5908 visites

Bonjour,
Je voudrais savoir ce qu'est un modèle économique. Ce concept est utilisé à un peu toutes les sauces (modèle économique d'un pays, d'un produit, etc..), ce qui complique sa compréhension. Puis-je avoir des exemples?
Merci de votre réponse.
Cordialement
Laetitia

Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 18/12/2004 à 14:59

Réponse du Département Société


* Le Dictionnaire des sciences économiques et sociales de Janine Brémond et Alain Gélédan (Belin, 2002) donne la définition suivante du modèle économique :
[i]« Terme utilisé pour une représentation du fonctionnement d’une économie fondée sous la forme d’un ensemble d’équations mathématiques comprenant des variables, des paramètres et des coefficients pondérateurs..
Supposons qu’un chercheur étudie l’inflation. Il lui faut définir avec précision ce qu’est l’inflation, trouver une mesure de la hausse des prix, retenir certains éléments explicatifs (qui peuvent être en relation avec un courant de pensée économique). Pour étudier un phénomène, il faut cerner ce qui paraît significatif du phénomène étudié, trouver des variable explicatives et leur mode d’action. A priori on ne sait pas dans la formation des prix toute une série d’éléments. Le chercheur peut décider d’étudier l’influence sur l’inflation des coûts de production, des profits, de la monnaie, des inégalités de revenus, du consensus social, de l’existence d’une concurrence pure ou imparfaite…D’un modèle à l’autre, les mêmes variables explicatives peuvent être différentes. Il faut aussi établir des relations entre les variables explicatives et le phénomène étudié. Ainsi, l’économiste peut considérer qu’une diminution de l’offre faisant face à une demande inchangée fera monter les prix ou qu’une inégalité des revenus impliquera des luttes sociales revendicatives tendant à augmenter les revenus en impliquant une réaction sur les prix pour maintenir un profit important… Ces éléments constituent les règles de fonctionnement d’un modèle[/i].»

* Le Dictionnaire d'histoire, économie, finance, géographie sous la direction de Frédéric Teulon (PUF 2004) complète cette definition :
« [i]Représentation formelle de connaissances relatives à un phénomène que l’on cherche à expliquer. Un modèle est constitué d’un ensemble d’équations articulées les unes par rapport aux autres, les comportements des agents étant formalisés sous la forme de fonctions (de consommation, d’épargne, d’investissement…). Les principaux modèles français sont : FIFI (utilisé pour la préparation du IVème Plan à la fin des années 60), DMS (dynamique multisectorielle, utilisé pour tester les politiques du VIIIème Plan), METRIC. Ils ne sont pas des modèles d’optimisation (comme ceux que l’on pouvait trouver en URSS dans le cadre de la plannification centralisée), mais des modèles de simulation (tests d’hypothèses, construction de scénarios) (…). Les modèles sont devenus un instrument indispensable en matière de prévision macroéconomique, mais les résultats obtenus par les simulations sont très incertains. Utilisés au début des années 80, par exemple, pour tester les effets d’une baisse du temps de travail, ces modèles prévoyaient une nette diminution du nombre de chômeurs qui en réalité n’a pas eu lieu (lors du passage des 40h au 39h en 1982). Dans ce cas précis les modèles économétriques ont transformé presque instantanément la réduction du temps de travail en hausse de l’emploi sans tenir compte des effets microéconomiques (problèmes de recrutement dans les entreprises, baisse de la productivité du fait de l’embauche de personnes moins performantes, coût d’adaptation au poste de travail) et sans pouvoir tenir compte des changements de comportement des agents économiques par définition difficilement modélisables (volonté des chefs d’entreprise de ne pas embaucher en dépit des besoins afin de compenser la hausse des coûts liés à une réduction du temps de travail avec compensation salariale intégrale) [/i]».

* Un cours de la CNAM intitulé "Le modèle économique » permet d’approfondir cette notion sous l’angle de l’analyse de l’organisation.

* Parfois cette expression signifie aussi "exemple de réussite nationale" : modèle japonais, modèle anglosaxon…. C’est la notion d’exemplarité qui est mise en avant.

* Mais le modèle économique est aussi très souvent employé au sens anglo-saxon « business model » : modèle économique sur lequel compte se développer une entreprise ou un secteur d’activité soit, l’origine et le mode d'obtention du chiffre d'affaires, façon de dégager de la rentabilité... Par exemple : « [i]C'est le modèle économique que va adopter l’ entreprise pour rentabiliser son concept de départ. [/i]»
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact