Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > vie quotidienne

vie quotidienne

par antony69310, le 28/01/2010 à 20:37 - 2819 visites

a coi sert les passage piéton alor ke kan on i ai les voiture de nou laisse pa passer dry.gif

Réponse de

par gds_bp, le 29/01/2010 à 10:31

Réponse du service Guichet du Savoir

Merci de ne pas écrire en langage SMS, c'est extrêmement désagréable à lire. Vous n'êtes pas sur un forum, vous vous adressez à des professionnels des bibliothèques dont le travail consiste à faire des recherches à partir des questions posées par les internautes et non à décrypter des graffitis.

Ceci étant dit, vous n'êtes pas le seul à soulever le problème du non-respect des passages pour les piétons. L'Association de la Prévention routière a d'ailleurs rédigé un article sur la question :

Pour un statut prioritaire du passage piétons

[i]Contrairement aux idées reçues, le passage piétons n’offre aucune protection ni garantie particulière aux usagers qui l’empruntent. La Prévention Routière milite pour que lui soit reconnu un caractère prioritaire.

Rien n’est plus inexact que de parler de “passages protégés” à propos des passages pour piétons. Non seulement, ces équipements sont le théâtre de la plupart des accidents graves frappant ceux qui traversent à pied mais encore le Code de la route reste-t-il quasi muet à leur propos. A examiner la réglementation en détail, la seule obligation s’y rapportant s’impose… aux piétons eux-mêmes. Ils sont tenus d’utiliser ces passages lorsqu’il en existe à moins de 50 m (art. R.412-37). En revanche, les automobilistes doivent simplement céder le passage aux piétons régulièrement engagés (art. R.415-11). Une obligation d’ailleurs identique que le piéton traverse sur un passage prévu à cet effet ou pas. Enfin, même sur un passage, le piéton a l’obligation de s’assurer avant de traverser que la visibilité, ainsi que la distance et la vitesse des véhicules sont suffisantes pour lui permettre d’entreprendre cette manoeuvre. “Le seul intérêt des passages actuels est de concentrer les traversées des piétons dans des endroits étudiés et choisis parce que moins dangereux”, résume Paul Barré, responsable de la pédagogie à La Prévention Routière.
L’association milite donc pour un aménagement du Code de la route qui donnerait enfin aux piétons une véritable priorité mais sur ces passages uniquement. Ailleurs, les piétons ne seraient prioritaires qu’à condition d’être régulièrement engagés, comme c’est déjà le cas actuellement. Comment se traduira ce caractère prioritaire ? “Il suffira de s’approcher du bord du trottoir, comme en Suisse, ou d’être déjà sur la chaussée pour être prioritaire”, explique Christophe Ramond, responsable des études à La Prévention Routière. Cette mesure pourrait s’intégrer dans un ensemble de dispositions actuellement en débat et visant à créer en France un Code de la rue, qui définira les droits de chaque catégorie d’usagers, notamment les plus vulnérables, tels que les piétons. La Prévention Routière plaide également en faveur d’autres types d’aménagements adaptés aux usagers les plus fragiles, au rang desquels figurent les trottoirs traversants ou les zones 30. Ces dernières sont en effet plus efficaces, du moins lorsqu’elles sont réalisées dans les règles de l’art, tout en demeurant moins contraignantes que des passages piétons. Un bon moyen donc pour renforcer la protection des usagers vulnérables sans pour autant s’attirer l’hostilité des conducteurs d’engins motorisés. [/i]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact