Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

patrimoine lyonnais
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=42927
Page 1 sur 1

minette [ 20/08/2011 à 14:14 ]

Bonjour au Guichet du Savoir,

Il se tient actuellement, à l'église St-Polycarpe, une exposition sur l'église du Bon Pasteur, où il est mentionné que Gaspard André aurait érigé un monument à Clair Tisseur.
Pouvez-vous m'éclairer au sujet de ce monument dont j'ignore totalement l'existence ?
Un grand merci pour votre réponse.

Réponse attendue le 24/08/2011 - 14:08


bml_reg [ 25/08/2011 à 13:12 ]

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

A la mort de Clair Tisseur, le 3 septembre 1895, ses amis se réunirent pour lui élever un monument. Un projet fut réalisé par Gaspard André, le dessin en est conservé par les Archives municipales de Lyon, il est visible à la page 45 du livre qu'elles ont consacré à ce grand architecte lyonnais. Mais ce monument ne fut jamais édifié.

Lors de l’exposition dédiée à Gaspard André organisée par les Archives municipales de Lyon en 1996, une courte notice à propos du projet du monument à Clair Tisseur fut rédigée. La voici :
[i]Le 30 septembre 1895, Clair Tisseur meurt dans sa maison, "L'Asyle du Sage", à Nyons-les-Baronnies, dans la Drôme. A l'issue de ses funérailles, au cimetière de Sainte-Foy-lès-Lyon, Édouard Aynard avait lancé l'idée d'une souscription pour lui ériger un buste. Gaspard André travaille sans tarder à un monument à sa mémoire pour lequel il utilise une photographie de son ami qu’il a lui même prise. C'est là son dernier projet. Il ne sera pas exécuté. [/i]

Par contre, un autre monument en l’honneur de Gaspard André décédé le 12 février 1896, fut érigé. Et c’est en 1899, sur un projet de l’architecte Paul Pascalon, que le sculpteur Jean Chorel va travailler. Le monument, inauguré en novembre 1905, est placé sous une arcade dans le jardin du Palais Saint-Pierre. Vous pouvez en voir, dans le livre de Gilbert Gardes Le monument public français : l'exemple de Lyon, une illustration aux pages 358-359 du T. V ainsi qu’une fiche descriptive à la page 489 du T. IV. Puis ce monument quitta les jardins du Palais Saint-Pierre pour être transféré Place Raspail.

Actuellement, seul le buste est visible, au Théâtre des Célestins, sur un palier des escaliers conduisant de l’atrium à la salle.

Documents consultés :
- L'oeuvre de Gaspard André de Edouard Aynard,
- Gaspard André : 1840-1896, architecte lyonnais : catalogue raisonné du fonds G. André des Archives municipales de Lyon,
- Dictionnaire de lyonnaiseries par Louis Maynard,
- Clair Tisseur par Henri Hours in Rive Gauche n°188, mars 2009,
- Dictionnaire historique de Lyon, Ed. Stéphane Bachès.

Un grand merci aux personnes contactées à l'Association P.A.V.E.., au Musée des Beaux-Arts, au Théâtre des Célestins et aux Archives municipales de Lyon.

Réponse attendue le 29/08/2011 - 13:08