Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > VOUS REMERCIER

VOUS REMERCIER

par Michèle, le 28/12/2011 à 12:33 - 16418 visites

pouvez-vous me renseigner sur les dangers potentiels que pourrait présenter l'exposition aux infrarouges longs dans les cabines saunas en bois ou portables en plastique ?

Comment protéger ses yeux dans ce cas de la chaleur, ou des effets indésirables sur d'autres parties de l'organisme ?

Merci de votre aimable réponse.

Michèle

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ah, le 28/12/2011 à 17:30

Bonjour,

Tout d’abord, voyons ce qu’implique le terme « infrarouge » :
« Le nom [infrarouge] signifie « en deçà du rouge » (du latin infra : « plus bas »), car l'infrarouge est une onde électromagnétique de fréquence inférieure à celle de la lumière rouge (et donc de longueur d'onde supérieure à celle du rouge qui va de 500 à 780 nm). La longueur d'onde de l'infrarouge est comprise entre 780 nm et 1 000 000 nm (ou encore entre 0,78 μm à 1 000 μm). (…)
L'infrarouge est associé à la chaleur car, à température ambiante ordinaire, les objets émettent spontanément des radiations dans le domaine infrarouge (…)
Les lampes à capteurs infrarouges sont utilisées dans des domaines de la production quotidienne. Les secteurs de l'automobile, l'agroalimentaire, les textiles, la plasturgie, le formatage des matières, les soins du corps etc. sont concernés par des applications de chauffage de matières. Ces techniques de chaleur particulières et innovatrices permettent un gain de productivité et une économie du coût de production qui se caractérise en temps gagné et en énergie dépensée. »
Source : wikipedia

Wikipedia distingue le sauna infrarouge du sauna traditionnel :
« Les saunas infrarouges longs - plus proches de la chaleur corporelle et permettant une sudation à 50 °C - sont recommandés, à défaut de sauna traditionnel, aux personnes qui ne supportent pas la chaleur, particulièrement celles qui ont des problèmes de circulation sanguine ou de vaisseaux sanguins (varices, etc). »
Source : wikipedia

Nous avons pu lire sur divers sites le processus en action lorsqu’une personne se trouve dans un sauna infrarouge :

« La chaleur infrarouge rayonnante pénètre dans le corps jusqu'à 3 cm et déclenche toute une série de réactions bienfaisantes. Elle stimule les muscles et l'organisme et provoque une abondante sudation. L'élévation interne de la température du corps va accélérer la circulation sanguine et le métabolisme. La transpiration va permettre un décrassage en profondeur: graisse, toxines et acides seront éliminés. Les éléments infrarouges chauffent le corps directement et en profondeur, à une température d’environ 40°C sans augmenter inutilement la température ambiante. Le réchauffement se produit au cœur du tissu musculaire provoquant une sudation importante. (…) La température de la cabine infrarouge restant basse (40 à 60°C) comparée à celle d'un sauna (80-90°C), elle est très agréable et sans contrainte pour l'organisme. Source : sauna-cabine-infrarouge.com

Nombre de sites et de forums vantent les vertus du sauna infrarouge qui serait sans dangers :

« Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les infrarouges ne sont pas dangereux pour la santé, y compris dans une cabine de sauna. Selon les différentes études existantes, il n’existe moins de contre indications pour un sauna infrarouge que pour un sauna traditionnel. Aucun danger pour les enfants, pour les personnes âgées ou les personnes souffrant d’asthme. Cette technologie est de surcroît meilleur pour la santé, puisque la température émise dans la cabine de sauna est beaucoup moins élevée. Un sauna traditionnel atteint des chaleurs supérieures à 70°C, alors que le sauna infrarouge ne dépasse pas les 55°C.
Un sauna traditionnel n’est pas recommandé pour les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou d’infections aiguës. La sauna infrarouge sera à l’inverse idéal pour tous ceux qui ne supportent pas la chaleur, ou ceux qui ont des problèmes de circulation sanguine. Si vous souffrez de maladies cardiaques, consultez toutefois votre médecin pour vous assurer qu’un bain de chaleur n’est pas néfaste pour votre santé. » Source : planetezen.eu

« Les infrarouges sont-ils dangereux ?
Les infrarouges sont des rayonnements de chaleur sans aucun danger. Ils n'ont rien à voir avec les ultraviolets. Notre corps dégage lui-même des infrarouges. » Source : sante-forme.com

« La température dans la cabine d’un sauna infrarouge est comprise entre 30 et 50° (donc moins élevé que dans un sauna traditionnel). (…)
Il s’agit d’un chauffage à radiations (ou « rayonnance » car le mot radiation est très usurpé) infrarouges. Le corps humain émet lui-même des radiations naturelles qui se mesurent en nanomètres. (…) Et c’est ainsi que les saunas thermiques infrarouges utilisent l’énergie naturelle de la vie. Le rayonnement thermique produit un réchauffement du corps, ce qui correspond au principe du soleil ! Dans la cabine, le soleil est remplacé par des radiateurs électriques dirigés de manière optimale sur la personne. Le rayonnement dans le sauna est identique à celui émis par le soleil. 80 % de ce rayonnement entrent dans le corps à travers la peau. Le rayonnement dans un sauna à infrarouge stimule la circulation et libère le corps de ses toxines. » Source : blog-sauna.com

Une étude sur le rayonnement à infrarouge, que vous trouverez plus bas, mentionne des recherches sérieuses menées en Chine et au Japon. Ces dernières expliquent les bienfaits du sauna infrarouge sur la santé. Toutefois, cette étude n’oublie pas d'exposer quelques contre-indications :

« Durant ces 25 dernières années, les chercheurs, praticiens japonais et chinois ont complété leurs vastes recherches sur les traitements à infrarouges et ont avancé des conclusions pertinentes. Au japon, il existe un groupuscule composé de médecins et de thérapeutes qui consacrent leur temps à des recherches approfondies sur les infrarouges. Leurs conclusions confirment les effets bénéfiques sur la santé de la thérapie infrarouge comme un moyen de guérison :

-La chaleur infrarouge augmente l'extensibilité des tissus collagène
-La chaleur infrarouge diminue la rigidité des articulations.
-La chaleur infrarouge soulage les spasmes des muscles.
-Le traitement infrarouge par la chaleur crée une diminution de la douleur.
-La chaleur infrarouge augmente le flux de sang.
-La chaleur infrarouge aide à la résolution d’infiltration inflammatoire, aux oedèmes, et aux exsudats.
-La chaleur infrarouge est introduite dans la thérapie contre le cancer.
-La chaleur infrarouge agit sur les légères blessures des tissus.

Les chercheurs mentionnent plus de 90 % de succès dans un résumé d'études chinoises qui ont évalué les effets de thérapie de chaleur infrarouge sur :
-Les légères blessures des tissus
-Les fatigues lombaires
-Périarthrite de l’épaule
-Sciatique
-Douleur durant les menstruations
-Neurodermatitis
-Eczéma avec infection
-Infections post-opératoires
-Paralysie faciale (Bell’s Palsy)
-diarrhée
-cholécystite
-neurasthénie
-infection pelvienne
-pneumonie pédiatrique

Comme vous pouvez le voir, le segment de la gamme infrarouge émis par un sauna infrarouge est réputé, selon les études faites à travers le monde, pour offrir une gamme étonnante de bienfaits
thérapeutiques.
Cependant, les données présentées dans cet article font seulement office de référence et dans le but de pousser plus loin les observations. Il ne faut pas en déduire que le Sauna infrarouge est un remède utilisé dans le but de soigner ou traiter n'importe quelle maladie. Si vous avez une maladie, consultez sans hésiter un médecin spécialiste.

[Voici quelques contre-indications ] :
-La prescription de drogues : Si vous utilisez les drogues à la suite d’une prescription, vérifiez avec votre médecin ou votre pharmacien les effets possibles de la drogue en cas d'interaction
avec l'énergie infrarouge.
-Les indispositions : selon des autorités médicales, il est déconseillé d’élever la température d’une personne en supprimant l’adrénaline, erythematosus de lupus du système (systemic lupus erythematosus), ou multiples scléroses.
-Les problèmes d’articulation : Si une personne a une récente (aigue) blessure au niveau d’une articulation, elle ne doit pas s’exposer à la chaleur les premières 48 heures ou jusqu'à ce que les symptômes d’échauffement et de gonflement s’atténuent. Les articulations qui sont périodiquement échauffées et gonflées peuvent mal réagir aux nombreuses sources de fortes chaleurs.
-La chaleur trop forte est strictement contre-indiquée en cas d’infections qu’elles soient dentaires, au niveau des articulations ou au niveau de n’importe quel autre tissu.
-La grossesse : Lors d’une grossesse ou suspicion de grossesse, l'interruption de l’utilisation de sauna est recommandée. Les femmes finlandaises utilisent des saunas traditionnels qui ne chauffent pas le corps autant qu'un sauna infrarouge et pour seulement 6 à 12 minutes et il semble qu’elles quittent le sauna après ce laps de temps à cause d’un inconfort. Leur façon d’utiliser les saunas traditionnels à ce bas niveau d'intensité n’a aucun lien avec les défauts de naissance. L'utilisation du sauna infrarouge peut être 2 à 3 fois plus intense en raison d’une profonde pénétration des tissus, mais aussi plus court de 2 à 6 minutes par séance, ce qui minimise la valeur du risque potentiel.
-Les implants chirurgicaux : les épingles en métal, les tringles, les prothèses ou autres implants chirurgicaux reflètent généralement les rayons infrarouges et ne subissent pas l’effet de la chaleur infrarouge. Néanmoins, une personne doit consulter son chirurgien avant de recevoir une telle thérapie. Il est certain qu’une thérapie infrarouge doit être interrompue si une personne éprouve une douleur au niveau d’un implant.
-Le silicone : le silicone absorbe de l'énergie infrarouge. Le silicone implanté ou les prothèses de silicone pour le remplacement du cartilage du nez ou des oreilles peuvent être chauffés par les rayons infrarouges. Puisque le silicone fond au-delà de 200 degrés Celsius, il ne devrait être affecté par aucun système de chaleur infrarouge. Toutefois, il est toujours conseillé qu’une personne s’en assure auprès de son chirurgien et qu’il lui soit présenté le produit.
-La menstruation : une chaleur dans la zone du bas du dos d’une femme durant les périodes de menstruation peut augmenter temporairement le flux de menstruation. Une fois consciente de ceci, une femme est libre de choisir d’expérimenter cet effet à court terme sans inquiétude. Ou elle peut simplement éviter d’utiliser une source de chaleur infrarouge pendant son cycle.
-L'hémorragie : les hémophiles et n'importe quelles personnes subissant une hémorragie doivent éviter l'utilisation d’infrarouges ou n'importe quel source de chauffage pouvant entraîner une vasodilatation qui peut mener à des saignements.
-L’ aggravation de l’état de santé : si l’état de santé devait s’aggraver avec l'usage d'un système de chaleur infrarouge, ce dernier doit être interrompu.
-La douleur : aucune douleur ne doit être ressentie lors de l’utilisation d’un système de chaleur infrarouge. Si cela devait se produire, l'usage de chaleur rayonnante serait alors absolument
inapproprié pour la personne concernée.
Ne tentez pas de soigner une maladie par un Sauna infrarouge par vous-même sans le contrôle d'un médecin." Source : masdutracol.com

Réponse de Michèle

par Michèle, le 28/12/2011 à 18:57

Je ne pensais pas que vous puissiez me répondre aussi rapidement et avec autant de détails intéressants, aussi soyez vivement remerciés de l'intérêt que vous portez aux questions des internautes fréquentant votre site. L'éclairage que vous apportez avec dévouement aux questions posées nous permet d'être plus circonspectes. En effet, et malgré l'avalanche d'offres alléchantes sur les produits saunas infrarouges longs présentés prétendument comme sans danger, j'avais des craintes concernant leur utilisation - notamment au niveau des yeux, et ce après avoir lu une étude sur le net, par des médecins spécialistes de la vision. Ils avancent que les milieux transparents de l'oeil, en raison de l'eau qu'ils contiennent absorbent en partie les infrarouges, qui parviennent jusqu'à la rétine.
Ceux-ci étant très peu vascularisés, la chaleur ne peut se disperser, et risque de provoquer un processus de vieillissement accéléré du cristallin, et l'exposition répétée aux infrarouges dans les cabines de saunas endommager la rétine... De votre côté avez-vous connaissance de publications à ce sujet ?
Merci encore de vos recherches qui nous aideront à y voir plus clair
- sans vilains jeux de mots, avant de nous engouffrer sans réfléchir dans un sauna à infrarouges, même longs !

Michèle

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 29/12/2011 à 15:40

Bonjour,

Dans une précédente question sur Dangers rayons visibles et infrarouges du soleil nous expliquions les dangers que pouvaient représenter, pour la vue, les infrarouges.

Toutefois, la plupart des études (voir entre autres passeportsante.net ou l’article « Le rayonnement visible et infrarouge » publié par Labour International organisation) révèle qu’il n’y a lésion qu’en cas de forte exposition et selon le type d’infrarouges ; il semblerait qu’à faible dose, les infrarouges ne sont pas dangereux puisque plus généralement ils sont mis en cause dans les explosions par armes à feu, dans les industries des métaux ou du verre en fusion, et dans les expositions solaires prolongées (éclipse …)
Source : Brûlures cornéennes, Danièle Hannouche publié sur la base de données Em- premium (disponible dans les bibliothèques du réseau BML).

Le site officiel-prevention publie un article sur les risques du rayonnement infrarouge :

Un rayonnement infrarouge (IR) intense présente des dangers, d'autant plus qu'il est invisible, et il est généralement ressenti sous forme de chaleur par le corps humain. Les effets thermiques des rayons infrarouges provoquent surtout des lésions oculaires
(…)Par rapport aux risques engendrés par les rayons ultraviolets, les rayons infrarouges présentent toutefois moins de risques
.

L’article explique qu’il existe aussi différents types de rayonnement infrarouge impliquant des conséquences diverses. A dose élevée, on note des risques oculaires de cataracte et d'altération rétinienne et cornéenne, et dans une moindre mesure des risques cutanés de brûlures ou d'irritation….

Mais rassurez vous le rayonnement infrarouge du sauna n’est pas considéré comme « élevé ».

Néanmoins, pour en être tout à fait certaine, nous vous proposons d’interroger le service de Questions-Réponses de la Cité de la Santé et d'en parler à votre médecin généraliste.

Réponse de Michèle

par Michèle, le 30/12/2011 à 11:09

Je vous renouvelle encore une fois tous mes remerciements pour votre dévouement et le sérieux avec lequel vous prenez en compte nos questions.
Vos recherches fructueuses et si bien documentées, m'ont apporté les réponses que je cherchais, mais aussi de connaitre les moyens de
me documenter sur de nouveaux sites que j'ignorais.

Je reviendrai de toute évidence vers vous et ferai connaître votre site

Très cordialement

Michèle
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact