Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Carrière militaire

Carrière militaire

par dmairey, le 05/02/2012 à 20:44 - 3575 visites

Bonjour,
En 1926, dans l'acte de mariage d'un cousin de mon père, j'ai les deux renseignements suivants :
Julien Marie Victor MAIREY né le 19 avril 1893 à Champdivers (39), décédé à Nice le 13 octobre 1968, Capitaine au premier régiment d'artillerie divisionnaire d'Auxonne (21), domicilié 12 rue du Bourg à Auxonne.
Gabriel MAIREY officier au premier régiment d'artillerie d'Auxonne (pour lui je n'ai pas d'autre renseignement, mais il pourrait être le frère de Julien Marie Victor MAIREY.
J'ai cherché le matricule de Julien Marie Victor dans la classe 1913 (département du Jura où il est né) mais je ne l'ai pas trouvé.
Que faire pour en savoir plus sur la carrière militaire de ces deux MAIREY?
Merci d'avance
Daniel Mairey

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 06/02/2012 à 15:41

Réponse du Département Civilisation

Bonjour,

Avant de rechercher un ancêtre dans les registres de matricules militaires, il faut être sûr de l’ordre des prénoms donnés à l’Etat-civil, car c’est parfois la cause de l’échec d’une recherche.

Les premiers renseignements à retrouver sont les actes de naissance de ces deux personnes, afin d’en connaître le lieu exact. A défaut, vous devriez consulter les listes de recensement ou les listes nominatives du dénombrement de population (réalisées environ tous les 5 à 10 ans) qui vous indiqueront l’adresse de vos ancêtres.

Toute la difficulté réside dans la « localisation » du recensement militaire : selon les différentes archives en ligne consultées (Côte d’Or, Indre et Loire, Hérault, Tarn) le recensement militaire dépend autant de la commune de naissance d’un individu que de sa commune de résidence légale au moment de ses 20 ans. Ceci pouvant peut-être s’expliquer par le fait que rares étaient ceux qui avaient quitté leur commune de naissance avant leurs 20 ans.

Il faut savoir que le délai général de libre communicabilité des registres matricules est fixé à 150 ans à partir de la date de naissance des personnes concernées, en raison des renseignements à caractère médical présents dans ces registres. C’est pourquoi la consultation et la reproduction de ces fiches signalétiques (non numérisées) ne s'opèrent qu'en salle de lecture et dans des conditions dérogatoires. Ces dernières sont prises par le directeur des Archives départementales selon les modalités d'une circulaire du ministre de la culture (note AD/DEP 3153 du 23 juin 1995) notamment dans le cadre de recherches généalogiques
Le généalogiste est alors autorisé à dépouiller le ou les registres susceptibles de contenir les états et services des personnes recherchées en se limitant à ces personnes. Parfois la similitude des patronymes peut suffire pour établir le lien de parenté.

Sur internet, ces registres de matricules ne sont disponibles dans leur intégralité que jusqu’à la classe 1909 (pour l’année 2010). Sinon vous n’avez accès qu’aux tables alphabétiques vous indiquant le numéro de matricule et le numéro de rang dans le registre.

Enfin nous vous conseillons de faire attention à l’orthographe, parfois fortement modifiée, du patronyme. Nous avons pu consulter en ligne les Archives départementales de la Côte d’Or, le dénombrement de population, effectué à Auxonne en 1926 (FRAD021_10M041_16_0035, sous-série 6M) et nous avons trouvé une personne qui pourrait correspondre à l’un de vos aïeux, à savoir Julien Mairet, né à « Champdois » en 1893, officier, résidant au n°10 de la rue du Bourg (p. 35 du registre).
Vous pouvez consulter les archives concernées ici.

Pour compléter vos recherches, vous pouvez consulter:
Pour la période couvrant de 1905 à 1940, vous pouvez rechercher dans les documents suivants :
_liste de recrutement et de recensement cantonal
_procès-verbaux des séances du conseil de révision
_dossiers nominatifs de certaines catégories étudiées devant le conseil de révision
_registres matricules et états signalétiques et des services

A défaut de trouver votre bonheur dans ces registres, vous pouvez orienter vos recherches dans le fonds de la Préfecture (sous-série 1 R 1) ou vers les sources complémentaires comme les fonds des Archives communales, ceux des Archives départementales, des Archives Nationales, ou du Service Historique de la Défense et même du Centre des Archives d’Outre-Mer (C.A.O.M.) en ce qui concerne certaines troupes coloniales.

Pour une recherche plus détaillée sur certaines carrières militaires (notamment pour les officiers, sous-officiers et hommes de troupe) vous pouvez vous adresser au :

Service Historique de la Défense
Vieux Fort
Château de Vincennes
94300 VINCENNES.

Un livre:
Découvrir la carrière militaire d'un ancêtre de Yves Buffetaut.

Sur internet:
www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr
www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr
www.genealogie.com

Et enfin le Point d’Actu:
Généalogie : sur les pas de nos ancêtres

En vous souhaitant de bonnes recherches !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact