Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Rick Hunter
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=45414
Page 1 sur 1

Simon Benjamin [ 17/02/2012 à 11:36 ]

Question : qu'est-ce qu'il y connaît aux femmes, Rick Hunter ?

Réponse attendue le 21/02/2012 - 11:02


bml_art [ 17/02/2012 à 15:50 ]

Réponse du Département Art et loisirs


Bonjour,
Dominique Farruggia s’est posé la même question dans le cultissime La Cité de la Peur avec Alain Chabat et Chantal Lauby. La réponse est catégorique : Rick Hunter ne connaît rien aux femmes :

Serge Karamazov : (saoul) Et Madame Odile Deray, ne me dis même pas où elle est ! Alors que je sais très bien où elle est !
Simon Jérémi : Tu veux que je te ramène ?
Serge Karamazov : Tu veux que je te dise ? Elle est avec Rick Hunter. Qu'est ce qu'il y connaît… Alors, question : qu'est ce qu'il y connait aux femmes, Rick Hunter ?
Simon Jérémi : Euh, je sais pas...
Serge Karamazov : Réponse : Rien ! Il y connait rien !

C'est vrai que notre sergent a un nom à coucher dehors : tout Rick qu’il est, il n’en demeure pas moins hunter : un chasseur. Chasseur de voyous, chasseur de malfrats. Avec Rick, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles.
Et c’est bien ça, le problème : Rick est du genre soporifique et pas une seule femme n’oserait imaginer passer une seule soirée avec cet assoiffé de justice, de nœud de cravate bien ajusté et de phrases toutes faites du genre : on se boit une mousse ?
Dans le registre amoureux, notre Rick est un peu faiblard, voire carrément aux abonnés absents. Théorie freudienne de Télé 7 Jours : porter une arme sur soi est un aveu d’impuissance. Peut-être. Télé Star enfonce le clou : dans le pilote de la série, le sergent Hunter roule dans une Dodge Monaco de 1977, puis une Ford LTD de la même année : complexe de taille. C’est tenté.
A la fin du générique, surenchérit Télépoche, Rick Hunter dit toujours : "ça marche pour moi". Autopersuasion qui cache un grand manque de confiance en soi, nous dit-on. Pourquoi pas.

Vous nous permettrez aussi de relever ici quelques moments inattendus qui révèlent toute la complexité du personnage , et notamment ces tendres regards que s’échangent parfois Rick et le chef de la brigade criminelle Charlie Devane. Surtout après la résolution d'une enquête. De bien beaux moments télévisuels.

Au total, cette série a beaucoup contribué à pointer les dysfonctionnements d’une certaine virilité et nous vous encourageons vivement à poursuivre cette bien modeste réflexion en lisant ce passionnant ouvrage :
Histoire de la virilité, t. 3, virilité en crise? XXe-XXIe siècle

Rick Hunter
Nos épisodes fétiches :
Saison 1 Copains de taule
Saison 3 Changez de partenaires et dansez
Saison 5 Délation humanitaire

Réponse attendue le 21/02/2012 - 15:02