Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > différence entre comédie musicale et opéra

différence entre comédie musicale et opéra

par nesaispas, le 30/03/2012 à 09:52 - 15180 visites

Bonjour,

j'aimerai connaître la différence entre les deux genres artistiques que sont la comédie musicale et l'opéra. Je sais qu'à l'Opéra, le chant est lyrique, mais après tout, il y a du chant et une intrigue dans les deux (et de la danse parfois dans les deux genres), alors?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_spec, le 31/03/2012 à 13:34

Réponse du Département Arts vivants :

Bonjour,

La comédie musicale « est un type de spectacle mêlant, à partir d’un scénario, de la musique, de la danse, du chant. Il semble que le genre apparut, dès le XVIIIème siècle, en Angleterre, mais que sa grande période se situa aux Etats-Unis et au cinéma avec Fred Astaire (1899-1987) et Gene Kelly (1912-1996) dans les années 30. » (Source : Dictionnaire de la langue Théâtrale d’Agnès Pierron.)

« Malgré ses origines anglaises, il semble impossible d’aborder le genre de la comédie musicale sans le limiter à une production nationale et une époque historique. Par comédie musicale, nous entendrons ici un genre scénique et filmique américain, lié à l’organisation des spectacles de Broadway et des studios hollywoodiens. Les Américains utilisent les expressions musical comedy ou musical film et désignent ainsi une tradition théâtrale particulière où se rejoignent et se transforment les héritages de l’opérette, de la revue de music-hall, du ballet, du vaudeville, de la chanson et de la farce. » (Source : Dictionnaire encyclopédique du théâtre à travers le monde de Michel Corvin).

L’opéra est une « œuvre dramatique mise en musique et dont les paroles sont chantées. » (Source : Dictionnaire de la langue française)

« De façon générique, ce terme recouvre les divers types d'expression unissant le théâtre à la musique, comportant un texte en partie ou totalement chanté. On lui donne diverses dénominations (dont les définitions sont rappelées ici aux termes concernés) selon le caractère de l'action, le genre des structures et du livret, selon les époques, les pays, etc. Mais, ce mot, pris comme abréviation de opera in musica, peut s'appliquer au singspiel, à la tragédie lyrique, à l'opéra-comique, buffa, seria, etc., genres qui ont en commun de rassembler à une même fin des chanteurs, des instrumentistes, parfois des danseurs, des acteurs (avec de possibles interférences entre leurs disciplines réciproques), dans un espace défini dont l'ordonnance se réclame aussi des arts plastiques et du jeu théâtral.
Pour retracer l'évolution d'une forme qui comporte plus de 25 000 titres (dont près de la moitié de langue italienne), il convient de distinguer cette évolution propre de celle de l'écriture musicale. Leurs influences réciproques furent parfois déterminantes, parfois nulles. D'autre part, des compositeurs mineurs jouèrent souvent un rôle décisif dans l'histoire de l'opéra, alors que de très grands musiciens n'abordèrent pas ce genre, se satisfirent de structures traditionnelles, ou bien ne signèrent que des chefs-d'œuvre isolés, sans portée historique. Enfin, cette évolution repose sur de nombreuses querelles tendant à accorder la priorité au verbe ou au son, au rationnel ou à l'irrationnel (parfois à l'œil ou à l'oreille), ainsi que Nietzsche l'a rappelé en 1872, inscrivant ces choix dans l'antique schéma de l'antagonisme entre Apollon et Dionysos. » (Source : Encyclopédie Larousse )


L’opéra est donc une forme classique du théâtre musical et la comédie musicale est une forme plus moderne. La comédie musicale est apparue bien après l’opéra.
L’opéra est en général composé avec des orchestres classiques plus importants. La comédie musicale peut faire appel à des registres de groupes musicaux plus réduits et des musiques plus modernes : par exemple le jazz…
En termes de formation des chanteurs, on note de grandes différences. A l’opéra on ne peut s’improviser chanteur, alors que l’on peut chanter dans une comédie musicale même si le chant n’est pas notre métier.

Les comédies musicales sont plus populaires que les opéras. L’opéra reste somme toute réservé à une certaine élite, un certain public. Ne serait ce que, parce que la plupart du temps il est en langue étrangère et sous-titré.
Un opéra se joue rarement en dehors des opéras, alors que les comédies musicales peuvent être interprétées dans des salles de concert, des théâtres... A l’opéra « le spectacle commence avec le bâtiment, le théâtre lui-même, sa façade, son architecture, son escalier d’entrée, et se poursuit avec la décoration intérieure de la salle ou des couloirs, les éclairages, le raffinement des loges ou le velours des fauteuils. » (Source : Invitation à l’opéra d’Alain Duault)

Mais aujourd’hui les limites peuvent être floues, en effet West side story n’est –il pas aussi bien une comédie musicale qu’un opéra ?


Bibliographie :

- Dictionnaire du Théâtre / Patrice Pavis

- Dictionnaire encyclopédique du théâtre à travers le monde / sous la direction de Michel Corvin

- Dictionnaire de la langue du théâtre / Agnès Pierron

- Quatre siècles d'opéra : 140 œuvres lyriques de la renaissance à nos jours / Marie-Christine Vila

- Invitation à l’Opéra / Alain Duault

- Opéra-ci, opéra-là ou Comment découvrir l'art lyrique / Dorian Astor, Gérard Courchelle, Patrick Taïeb



[686]TH792[686]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact