Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Heurtoirs de porte

Heurtoirs de porte

par joaquim, le 28/04/2012 à 09:23 - 6882 visites

Certaines vieilles portes de village ont conservé leur heurtoir d'origine, en forme de main tenant une boule. Nous avons constaté les 4 situations suivantes :
- aucun doigt ne porte de bague
- le majeur porte la bague
- l'index porte la bague
- un serpent s'enroule autour de la main
Plusieurs modèles existent, notamment au niveau du vêtement couvrant le poignet, mais il s'agit toujours d'une main féminine.

Ces différences sont-elles le signe d'appartenance à une religion, à un clan quelconque, à une classe sociale ou sont-elles purement esthétiques ?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 03/05/2012 à 08:53

Réponse du Département Civilisation

Les heurtoirs
« Ils sont d’abord fabriqués par le forgeron du village et assez rustiques, mais, dès le XII° siècle, les pièces commencent à se styliser sous le travail du sculpteur ciseleur qui répète le même motif de petite dimension. Jusqu’au XVII° siècle, ils sont essentiellement en fer forgé, pour devenir en bronze au XVIII°, puis en laiton et en acier au XIX° siècle, pour des raisons évidemment économiques. Ils commencent à disparaître au XVIII° siècle au profit de la sonnette à tirage et de la cloche. »
Dans : Matériaux d’autrefois, de Christine Comte, p 21

Suit une description des différentes figures : les saints, le fantastique, le bestiaire, les formes géométriques…
« Au XIX° siècle, on trouve beaucoup de mains de femmes, avec ou sans bague, tenant une boule ou même ornée de poignets de dentelle. Ce motif ,fréquent un Méditerranée (on en rencontre beaucoup en Espagne) a aussi une symbolique : celle de la suprématie. C’est le modèle le plus facile à trouver, mais aussi le plus copié»

On retrouve dans le Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle, sur Google books, une histoire des heurtoirs et de leurs représentations sans rien de plus précis sur la place des anneaux sur les mains féminines.

De même, vous glanerez des informations avec photos à à l’appui sur heurtoirslanguedociens.over-blog.com

Enfin, ce blog renvoie à un ouvrage : Histoire de heurtoirs : les heurtoirs populaires languedociens et leur symbolisme du XVe au XXe siècle, de Marie-Christine Matray, éditeur : Caux (34720), 2010; 53 pages, que nous n’avons malheureusement pas à la bibliothèque.

Peut-être pourriez-vous croiser ces informations avec celle du livre La Main,de Roger Parisot.

En effet, nous n’avons trouvé aucune étude croisant la question du symbolisme de la main ou des bagues et celles de l’histoire des heurtoirs . Bonne chance pour la suite de vos recherches.
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact