Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > 36'000 [trente-six-mille], un grand nombre...

36'000 [trente-six-mille], un grand nombre...

par wookie909, le 01/06/2012 à 16:22 - 4241 visites

Bonjour,

Je désirerais savoir pourquoi les gens utilisent souvent le nombre 36 ou 36'000 pour faire référence à une grande quantité. Exemple : "Rah, j'ai 36'000 trucs à faire aujourd'hui !" Est-ce une expression uniquement suisse, ou générale dans la langue française ?
Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 02/06/2012 à 15:03

Bonjour,

Effectivement, comme le définit le Dictionnaire culturel en langue française, trente-six est un nombre utilisé familièrement pour désigner un grand nombre indéterminé.
Cette expression est courante dans la langue française, donc pas seulement en Suisse. Mais il semble difficile d'en trouver l'origine.

On trouve dans Le Bouquet des expressions imagées diverses utilisations anciennes de ce nombre dans des expressions. Par exemple, aussi loin que 1640, "trente-six côtes" était employé pour un homme excessivement grand.
L'expression "voir trente-six chandelles" (être à moitié assomé par un coup) remonte au début du XIXè s, et ce livre nous apprend qu'on disait au XVIIè "voir des chandelles", puis "voir mille chandelles".
"Tous les trente-six du mois" date de la même époque, et dans sa façon d'exagérer les faits, elle aboutit à l'inverse, en exprimant la rareté.
Apparue au même siècle, l'expression "être au trente-sixième dessous" est une augmentation de "au troisième dessous", les dessous étant les étages inférieurs de la scène du théâtre à l'italienne classique. Une pièce tombait au troisième dessous quand elle faisait un four.

Par ailleurs, si on cherche l'origine de l'expression "être (se mettre) sur son trente-et-un", le Dictionnaire d'expressions et de locutions nous apprend qu'elle a aussi été : être sur son trente-deux (Journal des Goncourt, 1885), sur son dix-huit (1798), ou sur ses cinquante et un (Balzac, 1842), et que tous ces nombres fonctionnent comme des intensifs et sont peu expliquables. On peut remarquer qu'il en est de même pour divers nombres "intensifs", comme cinquante, cent ou mille.

Pour finir, on peut voir sur wikipedia que 36 a de nombreuses propriétés mathématiques puisqu'il est, entre autre :
- le carré de 6 ainsi qu'un nombre triangulaire, ce qui en fait un nombre carré triangulaire
- un nombre 13-gonal et un nombre hautement composé
- la somme des cubes des trois premiers nombres entiers
- la somme des nombres de 1 à 8 (1 + 2 + 3 + … + 8)
Et comme la somme de tous les nombres de 1 à 36 (1 + 2 + 3 + … + 35 + 36) donne 666, nombre hautement symbolique, peut-être que 36 est plus complexe et plus grand qu'il n'en à l'air, d'où son sens répandu d'exagération ?
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact