Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > croissance/Politique

croissance/Politique

par Rémi26, le 30/06/2012 à 17:53 - 4129 visites

Bonjour, partout, en ce moment, a la télé, aux informations l'on entend parler de croissance. Croissance par çi, croissance par là... Qu'elle est t'elle cette croissance exactement?!?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 02/07/2012 à 11:12

Bonjour,

Pour vous répondre, nous commencerons par définir ce que l’on entend par « croissance économique » ; ce n’est alors que dans un deuxième temps que nous proposerons quelques chiffres :

Qu’est-ce que la "croissance économique" ?
La croissance économique est l’augmentation des biens (produits matériels) et des services (médicaux, informatiques, financiers, etc.) produits par un pays.
Quand l’activité économique baisse, on parle de "dépression" ou de "récession".


Comment mesure-t-on la croissance ?
L’indicateur utilisé pour mesurer la croissance est le produit intérieur brut ou PIB. Le PIB est la valeur de l’ensemble des biens et services produits dans le pays pendant une année (y compris par les entreprises étrangères).
Un autre indicateur couramment utilisé est le PNB, ou produit national brut, défini de la façon suivante : le PNB est la valeur de l’ensemble des biens et services produits pendant une année par les personnes et entreprises ayant la nationalité du pays (qu’ils soient implantés dans le pays ou à l’étranger)
.

Pourquoi les pays recherchent-ils la croissance économique ?
La croissance apporte de nombreux bénéfices : amélioration du niveau de vie et du pouvoir d’achat, augmentation de l’espérance de vie, meilleure scolarisation, baisse de la pauvreté et du chômage, stabilité politique, baisse des risques liés à la guerre, etc.
Pour un pays, il est donc souhaitable d’enregistrer une croissance économique forte et positive
.
Source : jesuiscultive.com

Par ailleurs, Jean Matouk précise dans La croissance économique en question que la croissance économique génère les emplois et fait donc diminuer le chômage. En outre, en générant des bénéfices pour les entrepreneurs, elle peut aussi induire une augmentation du revenu des ménages et donc une hausse du pouvoir d’achat. Dans ce même ouvrage, l’auteur explique les principes de la croissance et les composants du PIB (consommation des ménages, consommation publique, investissements, exportations)

Sur la croissance économique, vous pouvez aussi consulter l’article publier sur Wikipedia.

Quant à la question de savoir où nous en sommes du taux de croissance, revenons sur la dépêche publiée ce dimanche 1er juillet 2012, qui n’augure rien de bon :

Le gouvernement s'apprête à réviser à la baisse ses prévisions de croissance à 0,4% au mieux pour 2012 et entre 1% et 1,3% pour 2013, prenant acte du net ralentissement de l'activité qui n'aidera pas à atteindre les prochains objectifs budgétaires de la France.
Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a annoncé que le gouvernement s'apprêtait à réviser à la baisse ses prévisions de croissance à 0,4% pour 2012 "ou même un chiffre plus prudent encore", contre 0,5% attendu jusqu'à présent, dans un entretien au Figaro publié dimanche sur le site internet du quotidien.
Pour 2013, "tabler sur une progression du PIB comprise dans une fourchette de 1 % à 1,3 % - retenue par toutes les grandes institutions - paraît plus crédible" que les 1,7% attendus jusqu'ici, poursuit-il.
L'Insee avait estimé cette semaine que l'économie française devrait ralentir fortement en 2012, avec une croissance limitée à 0,4%, après 1,7% en 2011.
La nouvelle prévision du gouvernement pour 2012 est plus pessimiste que celles d'organisations internationales comme l'OCDE (+0,6%) et le FMI (+0,5). Elle place la France derrière l'Allemagne, qui devrait connaître selon l'Insee une croissance de 1% en 2012, mais au-dessus de la moyenne de la zone euro, en pleine récession (-0,3%).
La France souffre notamment de la faible activité dans la zone euro en pleine crise de la dette, avec de nombreux pays en grandes difficultés financières, un contexte qui pèse sur la demande intérieure et les exportations.
Cette morosité s'accompagne en France quasi logiquement d'une compression du pouvoir d'achat et d'une hausse du chômage.
Elle se traduit également dans les comptes des entreprises, dont plusieurs ont revu récemment à la baisse leurs objectifs.
Equation budgétaire
Le net ralentissement de la croissance complique l'équation budgétaire du gouvernement, dont l'objectif est de ramener le déficit public à 4,5% du PIB en 2012, puis 3% en 2013
.

Vous pourrez consulter via la base de données Europresse, disponible dans les bibliothèques du réseau BML, tous les articles de presse et suivre en temps réel l’évolution du taux de croissance, les mesures adoptées etc.

Enfin, si vous souhaitez compléter vos notions sur la croissance économique, nous vous suggérons les deux lectures suivantes :

100 fiches de micro et macroéconomie / Marc Montoussé, Isabelle Waquet
Introduction à la macroéconomie: cours et exercices / Goulven Rubin, 2011.

Nous vous renvoyons sur notre Points d'actu La croissance rend-elle heureux ?
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact