Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Baron Vitta

Baron Vitta

par belize, le 02/12/2011 à 17:07 - 5226 visites

Bonjour,

je fais une recherche sur le Baron Vitta, banquier d'origine italienne ayant vécu à Lyon dans l'entredeux guerres. Sa famille a possédé un hôtel particulier à Lyon

Pourriez-vous m'indiquer si une biographie a été écrite à son sujet et si vous disposez de documents d'archives (presse etc...)

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 06/12/2011 à 16:27

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Bonjour,

Peu de choses ont été publiées sur la famille Vitta, si ce n’est peut-être sur Emile qui laissa une petite œuvre poétique (L'oeuvre imprimée et inédite d'Emile Vitta par Amélie Fillon, attachée à l’Opéra, parue en 1934)
Ainsi que le déplore le général Laurent, membre de l’Académie de Lyon, dans la seule biographie écrite sur cette richissime famille d’immigrés italiens : « Ayant connu les plus grands honneurs dans l’éclat déjà vacillant du Second Empire et dans les premiers pas timides de la IIIème République, ébranlés malgré tout au début de ce siècle par la vague d’antisémitisme, renforcée par les tribulations des deux guerres, ils ont disparu dans un injuste, cruel et total oubli. »
Chargé initialement de préparer une conférence sur l’histoire de l’Hôtel du Gouverneur à Lyon, ancien hôtel de la famille Vitta, il réalise au cours de ses recherches que « l’histoire oubliée de ses anciens propriétaires présentait un intérêt particulier pour Lyon » Fort de cette conviction, il reconstitue succinctement l’histoire française de cette famille juive piemontaise dans un petit opuscule intitulé Les Vitta : 1820 - 1954, texte publié à l’origine dans la revue Rive Gauche (Une grande famille juive de Lyon : les Vitta par le général Edouard Laurent in Rive Gauche, No 17, 1964).

En 1846, Jonas Vitta, père de Joseph et d’Emile, est établi à Lyon comme banquier et marchand de soie ; en 1855, son père est décoré du titre de baron, transmissible à ses descendants mâles, pour service rendu à la Sardaigne.

L’hôtel Vitta, futur Hôtel des Gouverneurs, est édifié dès 1857 par l’architecte Lablatinière à l’initiative de Jonas Vitta sur un terrain libre à l’emplacement du futur n°38 de l’avenue de Noailles (aujourd’hui avenue du maréchal Foch). Pourtant Joseph Vitta, fils de Jonas et d’Hélène Openhaimer, qui voit le jour le 22 décembre 1860, naît dans l’ancienne résidence des jeunes mariés, cours Morand.

La demeure est décorée somptueusement ; on y trouve des toiles de Rembrandt et Delacroix, et le couple y donne les plus belles réceptions de son temps, convoquant pour les animer la Comédie française et des artistes de grand renom. Malgré ses largesses en faveur de sa patrie d’adoption, ses contributions au paiement de la dette de guerre de 1870, le baron éprouve durement les relents d’antisémitisme et le racisme anti-italien de la haute société lyonnaise de l’époque.

Il meurt dans une certaine indifférence en 1892, et son inhumation au cimetière de la Mouche se déroule en l’absence de toute autorité civile. Il laisse entre autre 150000 francs or pour les œuvres de bienfaisance, et n’a certainement pas usurpé l’hommage que lui rendra l’abbé Vachet dans ses Biographies lyonnaises : « On peut dire qu’il dépensait modestement sa vie en actes de bienfaisance… »
Son épouse et leur fils aîné Joseph occupe l’hôtel Vitta jusque vers 1895, date à laquelle la baronne se retire dans son appartement des Champs Elysées à Paris. Son fils, lui, tout en conservant l’appartement de réception à Lyon vit entre Nice et Paris. Il accepte la proposition d’achat de son ami Herriot en 1913, et cède le luxueux logement à la ville qui en fera son Hôtel des Gouverneurs.

Joseph, ayant liquidé les affaires de son père à la mort de celui-ci, consacre son existence à ses goûts d’artiste et d’amateur d’art : des goûts qui le portent plutôt vers une peinture classique, académique ; inconditionnel de Géricault et Delacroix, il possède quelques tableaux de ces maîtres et surtout le fameux Sardanapale qu’il cède au Louvre aux prix de 800000 francs. Il fut d’ailleurs Secrétaire général des Amis du grand peintre et présida les expositions temporaires à l’atelier de l’artiste.

Il fut également un grand ami et admirateur de Chéret qui laissa un portrait de lui, et fut sollicité pour décorer la Sapinière, la villa familiale d’Evian (voir à ce sujet le livre commissionné par le baron à Roger Marx, La salle de billard d'une villa moderne). Il commanda à son ami plus de trois cent tableaux, dont plusieurs portraits de celle qui allait devenir sa femme, Malvina Bléquette, employée de magasin, et modèle dans l’atelier d’Henner, qu’il rencontre en 1889 alors qu’elle n’a que 18 ans. Une liaison qui durera 21 ans jusqu’à ce qu’à l’âge de 60 ans, en 1922, le baron se décide à l’épouser.

La vie du couple se partage entre Paris, Nice et Le Breuil, d’où la baronne est originaire. Cela n’empêche pas le couple de voyager en Europe. Au fil du temps, l’intérêt du baron pour les philosophes latins et grecs, surtout stoïcien s’intensifie.

Lorsque la deuxième guerre mondiale est déclarée, le baron voit sans doute s’effondrer ses dernières illusions. A l’âge de 82 ans, en décembre 1942, il succombe à une thrombose cérébrale. Son épouse aimée lui survit quelques années avant de décéder à son tour en 1946

Emile, le poète, et Fanny, le frère et la sœur de Joseph connurent également chacun à leur manière une existence d’humble générosité, évoquées dans l’opuscule déjà citée (préférez la version Rive Gauche dont l’annexe semble plus fournie avec une liste des œuvres de Delacroix possédées par le baron), que nous vous invitons à consulter, notamment pour ses annexes. La bibliographie, très succincte, confirmant la pauvreté des sources documentaires sur cette famille.

Emile Vitta, le frère du baron, est l’auteur de trois recueils de poésie disponible à la Bibliothèque municipale.

autre référence :
Histoire de l'Hôtel de commandement ; (suivi de) l'Hôtel Vitta par l'Aspirant Olivier-Frédéric Massé

Réponse de JLH

par JLH, le 22/10/2012 à 19:52

Il s'agit plus d'une information concernant une question sur la Baron Vitta et de la réponse donnée en décembre 2011, très interéssante,
Je veux préciser que le Baron Jonas Vitta était marié avec Hélène OPPENHEIMER.
Pourriez-vous rectifier l'article publié.
Merci de votre attention
Cordialement
Jean-Louis

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 23/10/2012 à 09:18

Bonjour,

Nous vous remercions pour ce complément d'information.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact