Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Fourvière

Fourvière

par superpapé, le 19/02/2013 à 21:01 - 1848 visites

Bonjour,

Je voudrais savoir si le temple de Jupiter a bien été identifié sur la colline de Fourvière et, si oui, où était-il situé ? Peut-on le confondre avec le temple de Cybèle ?

Par ailleurs, les conclusions archéologiques concernant l'éventuelle présence d'un forum à la place de la basilique actuelle semble de plus en plus être remises en question. Les spécialistes préfèrent parler aujourd'hui d'un gigantesque édifice ? Mais alors sait-on où se trouvait le ou les forums de Lugdunum ?

Par avance merci de votre réponse.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 22/02/2013 à 16:53

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Bonjour,

Pour obtenir des informations sur votre question très pointue, nous avons contacté le Musée gallo-romain de Lyon qui nous transmettra prochainement sa réponse.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 23/02/2013 à 11:00

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Bonjour,

Hugues Savay-Guerraz, conservateur du Musée gallo-romain de Lyon et l’un des directeurs de la récente publication Lyon antique, nous a aimablement transmis les informations ci-dessous et leurs références bibliographiques pour vous permettre de faire le point sur ce vaste sujet.

1) Temple de Jupiter

Une tête de Jupiter (et d'autres vestiges en rapport avec le culte de ce dieu) a été découverte au XIXe s., sur le plateau de Fourvière, dans un secteur où les vestiges d'un temple ont été repérés dans les années 1950, puis fouillés dans les années 1980 (temple du "clos du Verbe Incarné" ). Deux hypothèses existent quant à la destination de l'édifice :
a) temple dédié au culte impérial comme semble l'indiquer l'inscription en marbre (très lacunaire) découverte dans les ruines
Lasfargues J., Leglay M., 1980. Découverte d’un sanctuaire municipal du culte impérial à Lyon, dans Comptes-Rendus de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, Paris, 1980, p. 394-414.
b) temple à Jupiter (ou dédié à la triade capitoline : Jupiter , Junon, Minerve ?)
La question est discutée dans l’article suivant : Darblade-Audoin M.-P., Thirion Ph., Les sculptures du clos du Verbe Incarné et du plateau de la Sarra à Lyon, Revue archéologique de l'Est, t. 58-2009, p. 381-416

2) Forum de Lugdunum

Il est traditionnellement situé sur "l'éperon de Fouvière", c'est à dire sur le plateau où se trouve la basilique, sur la foi de la toponymie (Fourvière viendrait de forum vetus = vieux forum...). Aujourd'hui, si on est sûr qu'il a existé à l'emplacement même de la basilique un très grand temple, qui devait être visible de très loin, en revanche de plus en plus de spécialistes pensent que le forum - c'est à dire la place publique avec les "édifices organiques" de la cité que sont notamment la basilique civile, la curie (lieu de réunion du sénat local)… - était ailleurs.
Le point très complet sur la question fait l’objet d’un article récent :
Fellague D., Le "forum de Trajan" et les vestiges romains sur l'éperon de Fourvière à Lyon (Rhône), in Le forum en Gaule et dans les régions voisines, textes réunis par A. Bouet, Ausonius éditions, Mémoires 31, Bordeaux 2012

3) Temple de Cybèle

7 inscriptions qui commémorent des sacrifices faits en l'honneur de la déesse Cybèle (tauroboles) ont été trouvées à Lyon. Si on est sûr de l'existence d'un culte, en revanche, on a abandonné l'idée, émise par A. Audin dans les années 1960, que le temple de Cybèle se trouvait au-dessus du théâtre. Il y a en effet à cet emplacement les vestiges d'un grand édifice public, repéré dès les années 1940, puis entièrement fouillé par A. Audin dans les années 1960.
AUDIN, A. , Dossier des fouilles du sanctuaire lyonnais de Cybèle et de ses abords, Gallia, 43, 1985, p. 165
AUDIN, A. Lyon, Miroir de Rome dans les Gaules, Paris, 1965

Toutefois, des sondages complémentaires, réalisés dans les années 1990, ont totalement infirmé la datation initiale du 2e siècle de cet édifice (qui aurait été contemporain d'une des inscriptions à Cybèle datée de 170, et qui proviendrait de la colline de Fourvière). Il s'agit en fait d'un monument daté des années 15 après J.-C., dont la destination reste inconnue.
Le dossier très complet sur les hypothèses initiales et les résultats des nouvelles recherches est le suivant : DESBAT (A.), Nouvelles recherches à l’emplacement du prétendu sanctuaire lyonnais de Cybèle, premiers résultats, Gallia, 55, 1998, p. 237-277
Les conclusions de cet article sont reprises dans l’ouvrage édité en 2005 à l’occasion d’une exposition du même nom au Musée gallo-romain de Lyon : DESBAT (A.), Les fouilles de Fourvière, in Desbat (A.) dir., Lugdunum, naissance d’une capitale, Infolio éditions, Golion, 2005, p. 117.

Les sources comportant un lien cliquable vers notre catalogue sont consultables dans notre fonds et toutes sont disponibles au centre de documentation du Musée gallo-romain de Lyon.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact