Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

democratie participative, possible?
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=50676
Page 1 sur 1

Les provinciales [ 20/02/2013 à 18:08 ]

Bonjour,
Je recherche une bibliographie sur la démocratie participative. ( à savoir système où ce sont les citoyens qui décident et non les élus et les lobbys). Quels sont les ouvrages de référence sur le sujet en France?

Y'a t-il des mouvements , associations qui militent en France pour l'instauration de ce système?

Merci!

Réponse attendue le 23/02/2013 - 18:02


gds_ah [ 22/02/2013 à 17:34 ]

Bonjour,

1) Je recherche une bibliographie sur la démocratie participative. (à savoir système où ce sont les citoyens qui décident et non les élus et les lobbys).

Quels sont les ouvrages de référence sur le sujet en France ?

Nous vous proposons ces quelques références sur la démocratie participative. Ces ouvrages ont été publiés chez des éditeurs, et dans des collections de réflexion, écrits par des spécialistes de sociologie et sciences politiques.

Par ailleurs, nous vous invitons à consulter notre catalogue soit en effectuant une recherche simple ou soit une recherche avancée en utilisant les mots clés « démocratie participative » : vous y trouverez, notamment pour la recherche simple, plus d’une centaine de documents sur votre problématique.

La démocratie participative : histoire et généalogie / sous la direction de Marie-Hélène Bacqué et Yves Sintomer (Paris, La Découverte, 2011)
Aujourd'hui, la démocratie participative s'institutionnalise dans la durée, faisant apparaître de nouveaux acteurs, de nouvelles légitimités, de nouveaux objets dans l'implication de "citoyens ordinaires" à la prise de décision publique. Cependant, si l'idée de participation est au moins aussi ancienne que l'histoire des démocraties modernes, l'étude de sa dimension diachronique restait à faire. D'où l'intérêt de cet ouvrage réunissant les contributions des meilleurs spécialistes, qui proposent, dans une perspective comparative, un regard historique organisé en trois temps. La première partie interroge la généalogie des catégories utilisées par les acteurs et par les observateurs.La deuxième met en regard la France et les Etats-Unis, dans une période charnière de réformes progressistes - la fin du XXe et le début du XXe siècle-, qui voit se mettre en place les premiers éléments de l'Etat-providence et s'expérimenter de nouvelles formes de participation. Enfin, la troisième partie retrace les relations qui se nouent entre les sciences ou l'université et le reste de la société, et la façon dont la question de la participation citoyenne a été posée dans ce contexte.Une réflexion sur le temps long débouchant sur des propositions.

La démocratie participative / Jean-Pierre Gaudin (Paris, Armand Colin, 2007)
La démocratie participative est souvent présentée comme le remède idéal à la crise du politique. Inspirée notamment d'expériences sud-américaines, défendue par les mouvements altermondialistes et fortement relayée par les médias, elle pourrait, selon certains, apporter une réponse à cette crise. Mais pour le politologue, cette nouvelle forme d'implication des citoyens soulève plus de questions qu'elle n'apporte de réponses : comment s'organise le débat public, et dans quels cadres ? Ne risque-t-on pas de créer une société de la cooptation généralisée, voire d'alimenter les populismes ? D'où l'intérêt du présent ouvrage qui analyse les processus participatifs aujourd'hui pratiqués ou envisagés.Et qui, pour en juger pleinement, les replace dans les réflexions d'ensemble portant sur la démocratie et la souveraineté. Ce livre intéressera les étudiants en science politique, en droit, en sociologie et tous ceux qui réfléchissent ou prennent part à la vie politique et associative.

Démocratie participative et transformation sociale / Patrick Coulon (Paris, Syllepse, 2008)
Cet essai issu d'un séminaire tenu à l'initiative de l'association Espaces Marx tente de clarifier les contours de la démocratie participative, en examinant les pratiques en cours et les retours d'expérience dans des domaines aussi divers que les choix politiques des collectivités locales, les enjeux scientifiques ou économiques. Les niveaux d'échelles sont aussi évoqués ainsi que les outils mobilisables grâce à la révolution numérique. Les intervenants abordent ainsi les espaces de lieux de pouvoir, la question du rôle des élus politiques et associatifs, des partis politiques et celle du pouvoir effectif des citoyens, dans les institutions et sur leur lieu de travail. Ils tentent de répondre à la question essentielle pour les tenants de l'émancipation humaine : la démocratie participative sera-t-elle un levier de la transformation sociale ?
Pour l'égalité politique absolue. Les entreprises récupérées en Argentine. La démocratie participative dans la République bolivarienne du Venezuela. Budget participatif de Porto Alegre : quelles incidences sur les pratiques et les formes de mobilisation des acteurs du mouvement populaire. Budgets participatifs et transformation sociale. Informer, questionner, débattre pour une innovation partagée et responsable.Sciences et démocratie participative. Cybercitoyenneté et pratique d'une démocratie de proximité citoyenne et participative. Partage des savoirs, des pouvoirs à l'heure d'Internet. Les forums sociaux, de nouvelles formes de coopération, de recherches de convergences et de prise d'initiatives, de nouvelles pratiques. Entreprise : comment concilier démocratie et efficacité. La démocratie participative à l'épreuve des femmes.La démocratie participative, c'est le partage des pouvoirs. Démocratie participative : une visée révolutionnaire. Enrichir la démocratie pour la transformation sociale. Faire du développement de la démocratie elle-même le moteur de transformation révolutionnaire de la société. Image, imaginaire, imagination. Démocratie, je t'aime moi non plus.


Le nouvel esprit de la démocratie : actualité de la démocratie participative / Loïc Blondiaux (Paris, la République des idées, Seuil, 2008)
Une nouvelle demande de participation se fait jour les démocraties. Sous des formes variées (blogs, forums, journalisme participatif, conférences de consensus, concertations...), elle exprime une insatisfaction à l'égard de la démocratie représentative comme de ses médiations traditionnelles. Comment donner corps à ce "nouvel esprit de la démocratie" sans succomber aux faux-semblants d'une rhétorique de la proximité? Comment faire vivre cet impératif de participation des citoyens sans sortir du cadre de la démocratie représentative? Comment penser les dispositifs susceptibles de réaliser ce nouvel idéal? C'est à ces questions cruciales que répond le livre de Loïc Blondiaux.

De la démocratie participative : fondements et limites / Marc Crépon, Bernard Stiegler (Paris, Mille et une nuits, 2007)

Le pouvoir au peuple : jurys citoyens, tirage au sort et démocratie participative / Yves Sintomer (Paris, La Découverte, 2007)
La proposition de Ségolène Royal de mettre en place des jurys citoyens tirés au sort pour évaluer l'action des politiques a soulevé une tempête de protestations. A droite comme à gauche, responsables politiques et éditorialistes ont critiqué une mesure " populiste " et évoqué, pêle-mêle, Pétain, la Terreur, Le Pen ou Mao. Le tirage au sort a pourtant une longue histoire politique. Il constitue l'une des dimensions, trop souvent oubliée, du gouvernement du peuple. Inventé avec la démocratie à Athènes, utilisé dans les républiques médiévales et renaissantes, pourquoi a-t-il été réservé aux jurys d'assises dans les démocraties modernes ? Et pourquoi les expériences se multiplient-elles aujourd'hui à l'échelle internationale : jurys citoyens, conférences de consensus, sondages délibératifs, collèges tirés au sort dans les conseils de quartier et les budgets participatifs ? Yves Sintomer montre dans ce livre incisif qu'un nouveau terrain politique est en train d'émerger. Face à la " démocratie " d'opinion et à sa fascination obsessionnelle pour les sondages, une démocratie participative s'invente où les citoyens et les mouvements sociaux peuvent prendre leur part. Qui donc aurait à perdre si les citoyens pesaient réellement dans les prises de décision, si les élus devaient rendre des comptes devant des publics bien informés ? Si la politique retrouvait sa crédibilité, elle pourrait regagner plus de poids face aux forces du marché et aux pesanteurs bureaucratiques.Face à un statu quo intenable, plus que jamais, il devient urgent d'expérimenter.

Pour une démocratie participative / Antoine Bevort (Paris, Presses de Sciences Po, 2002)
Collection : La bibliothèque du citoyen
La démocratie participative constitue l'une des voies pour reconstruire le lien social, le terreau dont la république a besoin pour se réaliser pleinement, le moyen de régénerer une démocratie qui doute.

Pourquoi la démocratie est en panne : essai sur la démocratie participative / Gérard Mendel (Paris, La Découverte, 2003)
En s'appuyant sur des interventions menées dans tout le champ social, G. Mendel développe la thèse selon laquelle l'étape suivante dans la construction de la démocratie doit passer par l'ajout de formes participatives dans les différents secteurs de la vie sociale, économique et associative, pour permettre aux acteurs d'exercer plus de pouvoir sur leurs actes.

2) Y a t-il des mouvements, associations qui militent en France pour l'instauration de ce système?

Deux précédentes questions posées au Guichet du savoir abordent la démocratie participative.
Démocrates et républicains
Villes françaises mettant en place des dispositifs participatifs

Cette dernière question donne des exemples de structures agissant pour la promotion de la démocratie participative, comme l’Adels (association pour la démocratie et l’éducation locales)

Réponse attendue le 26/02/2013 - 17:02