Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Statue Marcel Renard

Statue Marcel Renard

par v2g, le 26/08/2013 à 17:18 - 3317 visites

Bonjour,

Y a t-il à Lyon une statue de Marcel Renard représentant une femme accompagnée de deux enfants?
Un homme dont je fais actuellement le portrait, m'affirme avoir servi de modèle pour l'un des deux enfants.

En vous remerciant.
V de Gouville-Rohart
v2g@hotmail.fr

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 29/08/2013 à 11:33

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Le service en charge de la statuaire à la Ville de Lyon a répertorié dans son inventaire des statues figurant dans l’espace public trois œuvres de Marcel Renard :
- Monument à Louise Labé, collège Louise Labé (Lyon 5e)
- Philippides, mur d'enceinte du vélodrome, parc de la tête d'Or
- Monument à Camille ROY (fontaine), jardin des Chartreux
Aucune ne représente une femme avec deux enfants.
Ce n'est pas non plus le cas des décors du pont Kitchener, dont Renard est également l'auteur.
Nous vous laissons le soin de contacter le Musée des Beaux-Arts de Lyon pour connaître les œuvres de Marcel Renard conservées dans les collections du musée.

Nous ne possédons pas de catalogue des œuvres de cet artiste à la bibliothèque. Voici cependant ce que nous pouvons vous apprendre sur Marcel Renard et ses œuvres les plus connues :

Extrait du Dictionnaire biographique des artistes contemporains 1910-1930 publié dans une précédente question du guichet sur Marcel Renard :
"RENARD, Marcel .- Sculpteur et graveur en médailles, né à Lyon le 5 août 1893. Expose aux A. F. et aux Artistes Décorateurs.
Marcel Renard, sculpteur de talent et d’avenir a obtenu un diplôme d’honneur et des médailles d’or à l’Exposition des Arts décoratifs de 1925. Il avait remporté le second grand prix de Rome de Gravure en médailles. Ses œuvres se trouvent au musée de Lyon et dans de nombreuses collections particulières. Il est l’auteur de la sculpture du monument à l’escadrille Lafayette (parc de Villeneuve-l’Etang).
Sculptures : Buste de femme (Musée de Lyon), Fontaine Camille Roy (Lyon), Monument Dépéret, Faune au tambourin. Il a exécuté des bas-reliefs pour divers édifices de l’architecte Michel Roux-Spitz et la médaille pour les Jeux Floraux.
Gravure en médailles : Joueur de flûte, Femme au piano, l’échange, La parure, Femme à la charpe (plaquettes éditées par la Monnaie). Plaquettes du : Professeur Leriche, Professeur Weil, Professeur Dépéret, etc.
Marcel Renard appartient à cette phalange de sculpteurs français ayant résolument libéré leur art des servitudes passées, en alliant une technique moderne à un respect des lignes et des traditions. Elève de son père Léopold Renard, de Rost et de Boucher. (Dans le tome III)
(Cette notice est accompagnée d’une photographie de La Paix (fragment du monument à l’escadrille La Fayette).
"

En complément, voici la notice publiée dans Sculpteurs et architectes à Lyon (1910-1960) de Philippe Dufieux (2007) :
« Renard, Claude-Marcel (1893-1974), sculpteur
Elève de son père, de l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon, élève d’Aubert et de Ploquin, élève de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, atelier Rost et Boucher, second grand prix de Rome de gravure en médailles, Marcel Renard obtient une médaille d’or à l’exposition des arts décoratifs de 1925. Condisciple de Gimond, de Salendre, de Bertola et de Penin, il expose au Salon des Artistes Français ainsi qu’au Salon des Artistes Décorateurs. Marcel Renard se fixe à Paris en 1920 et travaille avec Roux-Spitz sur ses chantiers lyonnais, qu’il s’agisse de la Villa Weitz (1923), du restaurant Berrier et Millet (1924-1928, avec Janniot, détruit) ou encore du Tombeau Vetter au cimetière de la Croix-Rousse (1924). Renard est l’auteur de nombreuses médailles (Joueur de flûte, Femme au piano, l’Echange, La Parure) et plaquettes (professeur Leriche,, Professeur Weil, Professeur Dépéret).
Principales œuvres : buste de femme (Lyon, musée des Beaux-Arts), Tombeau Vetter (1924, Lyon, cimetière de la Croix-Rousse, avec Delamarre et Roux-Spitz) ; l’Echange (1927) ; bas-relief pour la porte d’entrée de la Banque libre de Lyon (1927, avec Roux-Spitz, détruit) ; décors du Majestic-Cinéma, rue de la République (1928, Lyon, avec Trévoux, détruit) ; Monument à l’Escadrille Lafayette (Parc de Villeneuve-L’Estang) ; décors armoriés du pavillon du Lyonnais à l’exposition de 1937 (avec Cuminal, Bourdeix et Giroud, détruits) ; Fontaine Camille Roy (1924, Lyon, avec Roux-Spitz) ; Faune au tambourin ; La Saône (1945, Lyon, passerelle du Collège, avec Trévoux) : Le Rhône et la Saône (1959, bronze, Lyon, Pont Kitchener-Marchand) .
Sources :
Buren, Ponctuations statue/sculpteur, 1980, p. 36-37
Edouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains 1910-1930, 1934, t. 3, p. 196
»

L’ouvrage Salons à Lyon 1919-1945 répertorie en outre les œuvres exposées dans les salons lyonnais par Marcel Renard entre 1919 et 1936, essentiellement au salon de la Société Lyonnaise des Beaux Arts et au Salon d’Automne en 1926.

Dans son article Marcel Renard, sculpteur et médailleur lyonnais paru dans le Bulletin municipal officiel de la Ville de Lyon du 7 mars 2011, Jean-Paul Donné nous apprend que « Les sculptures monumentales de Marcel Renard figurent en bonne place dans de nombreuses villes. Cependant, à travers de nombreuses commandes publiques, il a particulièrement contribué à l’ornementation de Lyon. On lui doit, entre autres, les panneaux consacrés à la période moderne d’une des portes de l’Hôtel des Postes de la place Antonin Poncet, la fontaine Camille Roy du jardin des Chartreux, la « Science universelle du Lycée Juliette Récamier, le grand bas-relief relatant l’histoire de Lyon du lycée Lumière ou les quatre grands groupes en fonte d’aluminium du pont Kitchener-Marchand. »
L’auteur de l’article, membre de l’Académie des Sciences, belles-Lettres et Arts de Lyon, a eu accès à des archives familiales pour la rédaction de son article. Peut-être serait-il en mesure de vous fournir d’autres pistes de recherche.

Vous pouvez aussi consulter en ligne ce catalogue des ventes Ivoire (Lyon) du 22 et 23 novembre 2010 qui présente une vente importante d’œuvres de Marcel Renard (p. 35 à 43).
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact