Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Transfusion sanguine et ADN

Transfusion sanguine et ADN

par Aulie2012, le 07/01/2014 à 14:49 - 2044 visites

Bonjour et bonne année à vous!

Grands amateurs de séries policières, mon mari et moi nous posons une question: dans les films, on voit souvent les experts examiner le sang présent sur une scène de crime et déterminer, par exemple, qu'il s'agit du sang de la victime ou du criminel.

On se demandait ce qu'il arriverait si la personne dont le sang est trouvé avait reçu un don de sang (et, plus généralement, qu'advient-il de l'ADN du donneur lors d'une transfusion sanguine?). Est-ce que le receveur se retrouve avec deux ADN?

Merci!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 09/01/2014 à 10:42

Bonjour,

Le sang destiné aux transfusions sanguines est dans la majorité des cas "déleucocyté", c'est-à-dire que les globules blancs sont éliminés (opération obligatoire en France depuis 1998). Or c'est précisément dans ces globules blancs que se trouve l'ADN ! Les globules rouges n'en contenant pas.
Voici quelques extraits d'articles qui précisent cela :

Afin de garantir la sécurité des malades, le sang total va être déleucocyté. Cette déleucocytation est réalisée à l'aide d'un filtre qui bloque exclusivement les globules blancs. La déleucocytation permet la prévention de l'allo-immunisation HLA (la présence d'un anti-HLA conduit à une inefficacité transfusionnelle plaquettaire et des réactions de frissons), la prévention de la transmission de virus intra-leucocytaires comme le CMV, EBV, HTLV, la prévention du risque bactérien (Yersinia enterocolitica).
Le sang total provenant des dons du sang vont également être divisés selon leurs constituants (globules rouges, plaquettes et plasma) pour fournir au receveur le produit nécessaire à son traitement sans y apporter les autres constituants du sang. Ces autres constituants peuvent apporter des effets néfastes sans intérêt pour le patient.

source : Tout sur la transfusion
Voir aussi cet article du journal l'Express du 2 avril 1998 : Du sang sans globules blancs

LE TEST ADN est la version moderne et beaucoup plus sophistiquée de la classique empreinte digitale. Il permet aux policiers d'identifier ou de disculper une personne à partir d'indices corporels, qu'il s'agisse de cheveux, de salive ou de traces de sang. Car la particularité de l'ADN (acide désoxyribonucléique) est d'être la molécule constitutive de nos chromosomes, avec une composition et un ordonnancement unique pour chaque personne. Le travail de la police scientifique consiste à identifier cette « empreinte génétique ». « A partir du sang prélevé, on travaille sur les globules blancs, car ce sont leurs noyaux qui contiennent l'ADN.
source : Une méthode scientifique presque infaillible / Marc Payet - Le Parisien - Mercredi 21 février 2001, p. 2

Et s'il s'agit d'une transfusion de sang total, sans préparation préalable visant à éliminer ces globules blancs, que deviendra mon ADN, me demanderez-vous ?

D'après les documents que nous avons consultés, l'ADN du donneur semble perdurer chez les receveurs durant environ une semaine mais n'est détectable qu'à l'aide de techniques très sensibles, par "amplification en chaîne par polymérase" ...
Voir les articles suivants pour en savoir plus :
- What happens to the donor's DNA in a blood transfusion?
- Does a blood donation mess up DNA evidence ?

Image
source : Wikipedia
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact