Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - alimentation des bébés sans lait

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > alimentation des bébés sans lait

alimentation des bébés sans lait

par Rumiel, le 06/02/2014 à 13:57 - 1865 visites

Si les mammifères ne donnaient plus de lait, avec quoi faudrait-il nourrir les bébés ? Quelles seraient les conséquences physiologiques probables de cette alimentation ?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 06/02/2014 à 18:11

Bonjour,

Si, on ne sait par quel subterfuge, les mammifères venaient à ne plus produire de lait, l'espèce s'adapterait probablement (cf Darwin et sa théorie de l'évolution des espèces).
S'il est d'usage de penser que les grenouilles peuvent prédire l'avenir, en revanche, nous ne sommes pas médium et ne pouvons pas vous dire de quoi l'avenir sera fait.
Nous pourrons seulement vous dire ce qu'il se passe aujourd'hui lorsqu'un bébé humain développe une allergie aux protéines de lait.
Le lait infantile classique et les produits laitiers sont exclus et remplacés par un lait spécialement adapté dont les protéines sont tolérées dans la très grande majorité des cas.
Nous vous invitons à consulter ce document : Prise en charge diététique de l’allergie aux protéines du lait de vache dont voici un extrait :
Préparation à base d’hydrolysat extensif (eHF) de protéines du lait de vache (PLV), sous réserve que son efficacité ait été démontrée.
En cas d’échec de l’eHF, une préparation d’acides aminés est justifiée.
Les eHF de protéines de riz constituent une alternative aux eHF d’origine animale.
Les préparations pour nourrissons à base de protéines de soja ne peuvent être utilisées qu’après l’âge de 6 mois, après vérification de la bonne tolérance clinique au soja.



Enfin, voici les recommandations de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation :
- Les parents doivent être informés du fait que les boissons courantes qu’elles soient d’origine végétale ou animale ne conviennent pas aux nourrissons âgés de moins d’un an : elles ne peuvent se substituer au lait maternel et/ou aux laits infantiles 1er et 2ème âge, cette pratique pouvant être à l’origine d’accidents graves.
- L’Agence rappelle que le lait maternel est l’aliment le mieux adapté aux besoins du nourrisson. Elle souligne également l’importance de l’alimentation de la mère au cours de la période de grossesse et d’allaitement. Une attention toute particulière doit être portée aux femmes ayant une alimentation de type végétalien ou végane (sans produits d’origine animale), qui doivent recevoir une complémentation en vitamine B12 pendant ces périodes cruciales.
- En l’absence d’allaitement ou en complément de celui-ci, il est à noter qu’à chaque âge correspond un lait approprié : de 0 à 4-6 mois le lait premier âge, de 4-6 mois à un an le lait deuxième âge (ou « préparation de suite »), après un an mieux vaut privilégier le lait de croissance, par rapport au lait de vache, qui ne correspond aux besoins nutritionnels de l’enfant qu’à partir de 3 ans.
- En cas d’intolérance du nourrisson aux protéines de lait de vache, des préparations pour nourrissons, formulées à partir de protéines végétales peuvent être prescrits par des médecins, mais il s’agit toujours de préparations spécialement formulées pour couvrir les besoins des nourrissons.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact