Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Les animaus croient-ils en Dieu ?

Les animaus croient-ils en Dieu ?

par Dunois, le 19/03/2014 à 11:30 - 1906 visites

Les animaux croient-ils en un Dieu ? Les animaux à l'exemple de l'homme peuvent-ils avoir une religion en croyant à un être supérieur ? Un chien, un chat, un dauphin, un singe peuvent-ils avoir une croyance ? De nombreuses histoires relatent les kilomètres parcourus par des chats ou des chiens pour rejoindre leurs maîtres. Des reportages nous expliquent que certains singes utilisent des outils à l'exemple de l'homme. Le dauphin est réputé pour son intelligence et son amitié pour l'homme. Existe-il des études en ce sens. L'histoire nous indique que dès la très haute préhistoire les hommes honoraient leurs morts (signe d'une croyance dans un monde supérieur), cela est-il possible chez les animaux. Enfin, certaines religions précisent que la réincarnation peut se faire aussi bien dans un corps humain, qu'animal. Ma question est très sérieuse, vu le comportement très bestial de certains hommes.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 20/03/2014 à 14:28

Bonjour,

Si une vision anthropocentrique a longtemps prévalu, les analyses ont depuis évolué. Les études éthologiques montrent en effet que les animaux sont capables de ressentir et de manifester souffrance, plaisir, bonheur mais aussi d’être capables d’entraide et de solidarité. Dans différentes réponses présentées ci-dessous, nous avons ainsi pu nous interroger sur la mémoire, l’entraide des animaux …

* les animaux, des hommes comme vous et moi
* Mémoire des animaux
* Les animaux s'aident-ils ?

Pour autant, l’idée de croyance est une autre chose (que vous ne pouvez mettre en parallèle avec les autres exemples que vous citez), une donnée complexe qui soulève beaucoup d’interrogations humaines. Nous vous laissons d’ailleurs lire nos réponses apportées sur la croyance ou savoir si Dieu existe vraiment.
En outre, certains philosophes se sont même posés la question de savoir si un homme libre pouvait croire en Dieu (voir l'ouvrage écrit par Charles Pépin). Donc de là à le transposer aux animaux !!

Nous ne pourrons donc pas vous répondre sur ce point précis mais à travers celui-ci nous vous invitons à réfléchir sur ce qui est de l’ordre de la nature et de la culture.

A titre d’exemple, dans L'animal est-il un philosophe ? : poussins kantiens et bonobos aristotéliciens, Yves Christen définit l’animal comme la créature capable d’élaborer une conception du monde. L’auteur poursuit son raisonnement en expliquant que l’animal est un philosophe et remet en cause tout un pan de la philosophie qui sépare radicalement l’humanité de l’animalité. Nous vous laissons découvrir ces réflexions qui vous permettront peut–être de valider ou non le propos du philosophe Pol Droit « Tout le monde pense ».

Par ailleurs, ces ouvrages devraient répondre à toutes vos interrogations sur le comportement animal :

* Les émotions des animaux / Marc Bekoff; présentation Jane Goodall; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nicolas Waquet, 2009 : Dans la lignée de Darwin, l'auteur, biologiste, montre, en s'appuyant sur des anecdotes et comptes-rendus d'expériences éthologiques, que les animaux éprouvent des sentiments qui ne sont pas des réactions instinctives mais la manifestation d'une vie affective. Privilégiant l'étude de terrain et manifestation d'une vie affective.

* Les animaux souffrent-ils ? / Philippe Devienne, 2008 : Les animaux souffrent-ils ? Pourquoi cette question, qui suscita de houleux débats au XVIIe siècle, mérite-t-elle à nouveau d'être posée ? Nous sommes à peu près tous convaincus qu'un chien souffre... mais une mouche a-t-elle mal ? Science et philosophie ont-elles définitivement clos le sujet de la douleur animale ? Et si la réponse était à chercher hors de leurs sentiers battus ? Comment juger de la souffrance animale ? Qui est à même de le faire ? Ce livre se penche sur la difficulté à se rendre compte de la souffrance d'un animal

* Les émotions primordiales et l'éveil de la conscience / Derek Denton; trad. de l'anglais (australien) par Martine Devillers-Argouac'h; préf. Jean-Pierre Changeux, 2005 : D. Denton définit la nature et le fonctionnement de la conscience, née selon lui des émotions primordiales chez l'animal et l'homme (la soif, la faim, la douleur...). Il s'appuie pour cela sur la biologie, la psychologie, l'éthologie et l'observation des animaux et sur les neurosciences et les techniques d'imagerie fonctionnelle récentes

* Quand les singes prennent le thé: de la culture animale / Frans de Waal; trad. de l'américain par Jean-Paul Mourlon, 2001 : Une étude de l'organisation sociale chez les primates par un des primatologues des plus réputés, Frans de Waal, professeur à l'Université d'Atlanta et auteur de nombreux ouvrages sur le comportement des primates. A côté de l'étude purement scientifique se développe une réflexion sur la culture humaine observée d'un point de vue évolutionniste

* Éric Baratay « Pour une histoire éthologique et une éthologie historique», Etudes rurales 1/ 2012 (n°189), p. 91-106
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact