Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > origine d'une citation

origine d'une citation

par turbulette, le 27/04/2014 à 15:17 - 3666 visites

Cher Guichet
j'aimerais connaitre l'auteur de la phrase suivante (que j'ai vu attribuée à Goëthe mais sans rééfrence) : ceux qui refusent de comprendre le passé sont condamnés à le revivre.
Merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 28/04/2014 à 15:43

Bonjour,

Une question similaire nous avait été posée en 2005 citation ?, et n’avait pas permis d’identifier un auteur de manière certaine. Nous avons refait des recherches sans plus de succès. On trouve toujours sur Internet de multiples variantes de la phrase en question :

Ceux qui oublient le passé sont condamnés à le revivre.
Quiconque oublie son passé est condamné à le revivre.
Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre.
Les peuples qui ne réfléchissent pas sur leur passé sont condamnés à le revivre.
Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre.
Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter.


Et de multiples noms circulent : Karl Marx, Primo Levi, Winston Churchill, George Santayana et Laura Dethiville. Nous pouvons a priori éliminer Winston Churchill. En effet, Le National Churchill Museum a été interrogé sur l’origine de cette citation et n’en a pas attribué la paternité à l'homme d'Etat.

Une chose est sûre : la citation “Those who cannot remember the past are condemned to repeat it” est bien dans le livre The Life of reason, de George Santayana. Elle est traduite par « Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter » par le site evene.lefigaro.fr.

Pour le reste, nous ne sommes sûrs de rien. Les sites qui attribuent la citation à telle ou telle personne ne donnent jamais de sources. Le nom de Goethe n’est pas apparu lors de nos recherches. Peut-être qu’il a écrit ou prononcé cette phrase avant Santayana, mais il faudrait relire son œuvre pour s’en assurer ! Il se pourrait aussi que la phrase appartienne à la tradition orale et ait été reprise par les personnalités précédemment citées...

Bonne journée !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact