Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - le role des médias*

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > le role des médias

le role des médias

par popzig, le 30/03/2005 à 13:25 - 4893 visites

j'aimerais avoir des renseignements sur le role de la television française lors d'une campagne électorale (dans le cadre d'un dossier a rendre pour le cours d'ECJS)
merci d'avance

Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 01/04/2005 à 17:16

Réponse du département Société


Les médias contribuent-ils au débat démocratique ?
Quelques dates clés
* 26 août 1789 : L'article XI de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen proclame : « la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi ».
* 29 juillet 1881 : Loi sur la liberté de la presse (suppression de tout régime préventif, abandon du délit d'opinion, disparition de la censure).
* 18 novembre 1937 : Suicide de Roger Salengro, ministre de l'Intérieur du Front populaire, suite aux attaques de L'Action française et de Gringoire sur son action pendant la Première guerre mondiale et ses origines juives.
Loi du 29 juillet 1982 posant le principe de la liberté de l'audiovisuel

Les médias, c'est-à-dire l'ensemble des moyens de communication, sont un moyen d'expression essentiel pour les acteurs démocratiques, et jouent un grand rôle dans la formation de l'opinion publique. Plaçant certains débats sur le devant de la scène, ils peuvent aussi en occulter d'autres ; ils sont donc soumis à une éthique : exactitude de l'information, respect de la vie privée, vérification des sources (…)
(…)Les médias sont-ils un 4ème pouvoir, à côté des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire ?
Les médias ne sont pas égaux. La télévision, média de masse, touchant des citoyens le plus souvent passifs, est accusée de simplifier les débats et de « faire » l'opinion, alors que la course à l'audience fait peu de place au débat démocratique. Sensibles aux échos des médias, les hommes politiques sont accusés de façonner leur discours non pas selon leurs convictions mais selon l'état de l'opinion, selon la vision des médias. Le débat d'idées et la démocratie de terrain céderaient alors le pas à la mainmise de la télévision sur les campagnes électorales (…)
(…)L'importance des médias pour une élection pose aussi le problème de l'égalité d'accès entre les candidats. Les hommes politiques dépendent des médias et du format qu'ils imposent, la télévision donnant une importance disproportionnée à certains traits : il faut résumer en quelques instants des problèmes complexes (les « petites phrases »)

Médias et démocratie : une interdépendance

- L'Etat continue d'encadrer les médias. Il doit le faire démocratiquement (organes de contrôle non soumis aux pressions politiques, comme le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA)) afin de garantir l'égalité d'accès, le pluralisme de l'information, la neutralité de la presse dans le respect de la liberté d'opinion, etc. Ceci se justifie d'autant plus avec Internet, qui permet de contourner les barrières internes, de multiplier les forums de discussion, d'ouvrir de nouveaux espaces de liberté, mais aussi de diffuser des rumeurs ou des contenus dangereux (pédophilie, révisionnisme).

- Les médias doivent respecter les choix et les attentes des citoyens : ils ne peuvent s'en abstraire totalement. Il y a ainsi un jeu triangulaire entre hommes politiques /opinion publique et médias : les médias reflètent autant qu'ils forment les phénomènes de société. L'audimat sert d'instrument de mesure et permet de constituer les programmes proposés.

- Il ne faut pas surestimer le rôle des médias ; le vote, notamment, ne dépend pas que de leur rôle, mais relève aussi d'autres déterminants, sociaux, économiques,... Il ne faut pas confondre le média et la réalité qu'il reflète. Pour lutter contre l'effet déformant des médias, le rôle de l'éducation est primordial, qui permet de comprendre les messages (apprendre à regarder la télévision comme hier à lire le journal(…)

Source : Vie publique

Pour répondre plus précisément à votre question voici une sélection d’ouvrages et d’articles de presse consultables à la bibliothèque de Lyon :

Ouvrages :

*La démocratie mise en scène : télévision et élections / Marlène Coulomb-Gully.
Résumé : La politique à la télévision, c'est d'abord de la télévision : les idées n'y existent qu'incarnées, le visage des candidats, leurs gestes, leurs vêtements sont haussés au rang d'arguments politiques au même titre que leur programme, l'Histoire s'efface devant leurs histoires et leurs caricatures s'imposent. Or, si le propre de la télévision réside dans ce formatage esthétique dans cette formalisation sensible, comment en identifier les termes et la dynamique ? Comment en apprécier le jeu sur les acteurs et sur les téléspectateurs citoyens eux-mêmes ? Jusqu'à quel point ceux-ci peuvent-ils - ou doivent-ils - l'admettre ? C'est à travers l'analyse de la campagne présidentielle de 1995 que Marlène Coulomb-Gully a choisi d'éclairer la rhétorique liée au petit écran. On est loin du débat d'idées, de la confrontation d'arguments et de la rationalité cognitive censés prévaloir dans l'arène politique, mais la médiation télévisuelle est à ce prix. Position iconoclaste sans doute, dans un contexte où prédominent les discours négatifs sur la télévision et son rôle dans l'espace public, mais les questions politiquement incorrectes peuvent s'avérer intellectuellement pertinentes...

L’auteur : Marlène Coulomb-Gully est professeur à l'université de Toulouse Le Mirail. Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure, agrégée de Lettres et docteur en Communication, elle a notamment publié Radioscopie d'une campagne et Les informations télévisées

*Votez Chirac : un cas de farce majeure / Jean-Michel Desmarais
Résumé : Dénonce la collusion entre la classe politique, les médias et les leaders d'opinion qui, au soir du premier tour des élections présidentielles de 2002, ont tous appelé à voter pour Jacques Chirac sans mesurer les conséquences d'un tel acte. Montre que ce sont les citoyens qui ont été manipulés et que le vote blanc ou l'abstention au second tour n'étaient finalement pas une si mauvaise solution

*A fleurets mouchetés : 25 ans de débats télévisés
Résumé : Une analyse historique approfondie de 25 années de débats à la télévision et une réflexion sur l'évolution des dispositifs spectaculaires

Articles de presse :

*Télévision, politique et élections in Les dossiers de l'audiovisuel, No 102, mars-avril 2002
Résumé : En période électorale, les événements politiques marquants se passent à la télévision : le citoyen électeur est mis en contact, directement, avec l’offre politique. Elle est aussi le seul moyen d’accès universel aux électeurs. Le rôle important joué par la télévision pose des questions quant à l’évolution de nos démocraties : les hommes politiques doivent choisir entre s’intégrer à l’univers du spectacle ou rester en dehors. Et pourtant, on constate qu’il y a un nombre de plus en plus important de déçus de la politique. Les journalistes, reporters et analystes ont un rôle important à jouer puisqu’ils doivent traiter l’information de manière à la refléter sans biais et d’autres part ils doivent informer les électeurs-spectateurs sur les enjeux, les thèmes, les partis et les personnalités en toute objectivité. Ainsi, la télévision, la politique et les élections entretiennent des liens complexes, en France mais aussi à l’étranger.

*Télévision et politique in Problèmes politiques et sociaux, No 900, Mai 2004
Résumé : Numéro, composé d'articles et d'extraits d'ouvrages essentiellement français consacré aux relations entre la télévision et la politique, aux interactions entre médias, publics et hommes politiques. La politique est présente à la télévision dans différents types de programmes (émissions politiques, émissions de divertissement, satires politiques...) et lors des campagnes électorales (soirées électorales, mise en scène des meetings, clips de campagne). La télévision joue un rôle important comme source d'information des citoyens (une source d'information problématique, les effets relatifs et conditionnés sur les publics). Elle a des effets sur le système politique : transformations du jeu politique (sélection du personnel politique, personnalisation de la politique, impact sur le discours politique,...) et adaptation aux logiques télévisuelles (les modèles de prestations télévisées et de communication télévisée, l'importance de l'image, etc.), avec des exemples en France, en Italie, aux Etats-Unis.

*Points et contrepoints en marge d’une campagne in Le Débat, No 119, mars 2002, p.35-48
Résumé : Toute campagne électorale a ses héros inattendus, ses mots-fétiches, ses notions-phares. C'est une écume de la grande histoire, mais qui en dit long sur la politique et sur la société dont elle jaillit. La revue a choisi de présenter quatre échantillons de ces contrepoints à la campagne électorale présidentielle. - La médiatisation de l'épouse du président - L'introuvable "troisième homme" - La RTT - Le vocabulaire du sport dans la vie politique

*La politique à l’écran : l’échec ? in Mots, No 67, décembre 2001, p.3-149
Résumé : une analyse des relations et des interactions entre la politique et la télévision

*Une analyse structurale du rituel de la soirée électorale à la télévision : le cas de la présidentielle française de 1995 / Richard Godin in Communication - Université Laval , 20, no 1, automne 2000, p. 98-122.

*Les médias font-il l’élection ? in Médiaspouvoirs, No 38, 2e trimestre 1995

*Sites Internet :

*Pour obtenir plus de références bibliographiques : le site de la Fondation nationale des sciences politiques. Sur ce site vous trouverez une bibliographie sur les élections présidentielle et législative de 2002 (Rubrique : « Actualités bibliographiques »). Consultez le catalogue en ligne en utilisant les mots clés sujet suivants : élections médias France / télévision en politique / campagnes électorales France. A noter l’ouvrage de Karine Roby : Le carnaval présidentiel : rites démocratiques et traditions carnavalesques ; Edité par Atlantica en 2002.
Résumé : Point de vue d'une étrangère qui analyse l'altérité entre le rituel que sont devenues les élections et les médias. La campagne électorale, le dimanche des élections sont devenus un spectacle : les Français constituent le public, les acteurs seraient les candidats, mais aussi les hommes politiques et les journalistes. Cet ouvrage est le mémoire de thèse de l'auteur, présenté à Toulouse.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact