Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > volets

volets

par gaby22791, le 09/03/2016 à 15:17 - 2994 visites

bonjour ,
en quelle année le premier volet a été inventé et par qui ?
quelle est sont evolution au fils des siècles

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 10/03/2016 à 14:24

Bonjour,

Pour commencer, nous vous proposons d’éclaircir les termes de volet et de contrevent.

Le volet est un « panneau de menuiserie ou de métal qui, placé à l’intérieur, sert à protéger le châssis d’une fenêtre, à intercepter la lumière ».

Il ne faut pas confondre ce terme avec contrevent qui lui est « un grand volet extérieur qui sert à garantir la fenêtre des intempéries. »

Le terme de « volet » est utilisé dans le langage courant pour désigner les contrevents d’une habitation.
Source : Le Grand Robert de la langue française.

Leur histoire est reliée mais le volet est apparu avant le contrevent. Depuis le Moyen Age les habitations sont dotées de volets :
« Depuis leurs origines, pour des raisons de sécurité les portes sont de dimensions réduites, munies d'un seul vantail, aux ais souvent cloutés ou reliés par de solides pentures de fer ne livrant passage qu'à une seule personne à la fois.
Elles ne s'ouvrent que de l'intérieur, se rabattent dans l'ébrasement des murs et sont munies de fortes serrures et verrous. Les portes extérieures sont percées de judas grillés.
[…]
Les volets intérieurs des fenêtres à meneaux, garnis de vitreries géométriques ou de verrières décoratives, sertis de plomb, conservent leur division en petits panneaux assemblés à onglets. Ils sont dits "à deux parements" lorsqu'ils sont peints sur les deux faces, comme à la galerie du château d'Oiron.

Au seizième siècle, peu de modifications sont apportées aux portes et aux volets, en revanche les fenêtres s'ouvrent davantage sur l'extérieur et un décor fixe de boiseries lambrissées surmontées de peintures ou de tentures remplace de plus en plus le décor mural mobile.
[…]
A l'intérieur, le décor des portes à un seul vantail continue celui des boiseries dans lesquelles elles s'insèrent sous l'entablement, et le soir, les volets fermés dits guichets, à deux parements, complètent le décor des murs. On trouve aussi des portes à deux vantaux ornées de sculptures en haut relief, comme au vestibule de la chapelle du château de Fontainebleau, par Gobert, et des portes "à placards" entourées d'un cadre saillant couronné d'ornements.
[…]
A partir de la fin du dix-septième siècle, dans les plus beaux hôtels parisiens, les grandes pièces sont éclairées par des hautes croisées ou fenêtres à la française qui vont du sol à la corniche. […]
La nuit, les fenêtres sont obturées par des "guichets brisés" ou "volets à feuilles" intérieurs décorés de moulures, pliants, escamotables, assurant la sécurité et la défense contre le froid, ils sont montés avec des fiches à broches, se repliant dans les embrasures. On les orne sur les deux faces de façon que le soir le décor des boiseries soit ininterrompu. Pour permettre la vue du jardin même étant assis, leurs allèges sont tenues plus basses que la boiserie d'appui lorsque les fenêtres ne descendent pas jusqu'au plancher. On peut placer devant les allèges, des banquettes de croisées, qui sont "d'une grande commodité dans les appartements".
Les fenêtres sont alors dites croisées à banquettes. On y dispose souvent des carreaux (coussins).
[…]
Les volets extérieurs dits contrevents ou persiennes (on les trouve à partir de 1750 chez Mesdames à Versailles et à Compiègne en 1755), sont toujours peints en blanc. Ils sont nécessaires (surtout dans le Midi où l'on emploie aussi les jalousies faites de lattes de bois mobiles coulissant verticalement) et se rabattant contre le mur extérieur nuisent quelque peu à l'architecture des façades, à moins qu'on ne les aient prévus à l'origine comme au château de Guiry-en-Vexin (Val d'Oise). Pour remédier à cet inconvénient, à la fin du siècle on les fait quelquefois coulisser dans le mur, comme à l'hôtel de la Préfecture à Besançon (Doubs). »

Source : Portes, volets intérieurs, croisées sur Art ébénisterie.

Les volets existent donc depuis plus longtemps que les contrevents. Les volets faisaient partie du décor des habitations.

L’ouvrage Le décor intérieur dans l'architecture des demeures du XIIe au XXe siècle de Dominique Letellier et Charlotte Olivier revient sur l’historique des fenêtres et de leurs occultations :
« Evolution structurelle des fenêtres au Moyen Âge
Les fenêtres les plus anciennes sont les baies ternées ouvertes sous trois arcs de faible dimension. Ces baies étaient entièrement obturées de l'intérieur par des volets percés de trous sur lesquels on posait un papier huilé, afin qu'une fois rabattus, ils laissent pénétrer un peu de lumière. La construction de ces ouvrages d'époque romane est abandonnée dès le début du XIIIe siècle. […]

Vitres, vitraux et volets
La fermeture de ces baies suit évidemment l'évolution des structures. On recourt aux volets de bois plein mais aussi aux parois translucides, comme les toiles verrines ou terpentinées (passées à la térébenthine), montées sur des châssis mobiles. On utilise aussi le papier huilé ou le parchemin.
Au XIIIe siècle, le verre fait son apparition d'abord dans les occuli puis dans les remplages et devient d'usage courant, contrairement à une idée reçue. […]
Le développement de la partie vitrée se fait sans modification de la structure des volets, pratiquant un « embarras » qui ne sera résolu que par l'avènement de la fenêtre à croisée, à partir du XVe siècle. Le recours à des baies rectangulaires, croisées à remplages, n'améliore pas pour autant la fermeture des fenêtres. Ainsi, peu à peu, on verra la transformation de ces formes d'ouvertures en fenêtres à croisées, car la traverse de pierre, établie à hauteur d'imposte, réalise une séparation nette entre la vitrerie fixe du tiers supérieur et la partie ouvrante munie de volets intérieurs.»


Il ne semble pas exister de date précise pour l’invention du volet, il s’est développé parallèlement à la création des ouvertures dans les habitations. Dès la création de fenêtres dans les habitations, des protections ont été crées pour pouvoir occulter ces ouvertures.

Vous pouvez consulter les sites suivants pour obtenir plus d’informations sur les volets et contrevents :
- Odile Halbert.
- Les systèmes d’occultation de la DRAC Rhône-Alpes.
- Volets et persiennes sur l’ASPE Cambrésis.

Pour terminer, nous vous renvoyons à ces précédentes questions du Guichet du savoir qui détaillent des bibliographies :
- Volants roulants.
- Quelle est l'histoire des volets ?.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact