Bonjour, nous sommes désolés mais en raison de la promulgation du stade 3 de l'épidémie, nous ne sommes plus en mesure de vous répondre. Nous espérons pouvoir revenir vers vous très prochainement.

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Améliorer l'ouïe??

Améliorer l'ouïe??

par emal, le 02/06/2016 à 16:43 - 3464 visites

Bonjour,

je suis désolé de vous déranger, j'aimerais savoir si nous pouvons améliorer l'ouïe humaine grâce à du matériel ou une sorte de casque comme par exemple améliorer l'ouïe des militaires.

Merci d'avance pour votre réponse.

Cordialement.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_se, le 03/06/2016 à 13:28

Bonjour,

L’ouvrage L’audition : guide complet vous propose un chapitre entier sur les solutions aux troubles de l’audition et à la réhabilitation auditive :
Dès le XVIIe siècle, l’usage d’appareils auditifs est attesté comme les cornets acoustiques , sorte de mégaphones inversés, vont ajouter à cette caractéristique une résonnance acoustique qui renforce une partie du spectre audible.

Image
Cornets acoustiques du XVIIIe siècle / Frederick Dekkers

On trouve également les microphones : à la fin du XVIIe siècle, Graham Bell, enseignant pour enfants sourds dans une institution spécialisée, tente de faire entendre ses élèves (dont son épouse est issue) en utilisant le microphone inventé par Hugues. Il ne parvient pas à amplifier le son mais à le transmettre, inventant ainsi le téléphone. […] Un microphone à charbon sensible au son, c’est-à-dire aux variations de pression acoustique, agit comme une résistance variable dans un circuit formé également par la pile et l’écouteur. Ce dernier retranscrit les variations de courant en variations de sons mais amplifiées par rapport à la source. L’amplification est obtenue par le rapport sensibilité/rendement et la source d’énergie qu’est la pile. Cet appareil connaitra de grands changements au fil des progrès de la science : tout d’abord l’écouteur est miniaturisé pour permettre l’insertion partielle dans le conduit auditif par un embout, tandis qu’il était jusqu’alors constitué d’un casque supra-aural.

Image
Prothèses auditives / Museum of medicine, Berlin

Des aides plus techniques existent également afin de mieux entendre :
- les boucles magnétiques qui permettent de capter juste le son utile au malentendant, sans qu’il soit parasité par les bruits ambiants ou la résonance du lieu qui empêchent l’utilisateur de suivre la conversation. […] Une seule contrainte existe, celle de faire passer un cable autour de la pièce, ou sous un tapis pour créer un champ magnétique (d’où le nom de « boucle magnétique »).
- les systèmes FM ou Haute Fréquence qui évitent les bruits ambiants et les réverbérations qui nuisent à une bonne discrimination de la parole en améliorant le rapport signal sur bruit.
- les amplificateurs acoustiques.

Dans les aides auditives, on trouve également les appareils intra auriculaires , qui se logent dans l’oreille externe ou des dispositifs implantables à conduction osseuse . C’est une prothèse basé sur le fait que l’os transmet très bien les sons. […] Pour cela, un support métallique (fixture ou vis) est implanté dans l’os du crâne au-dessus de l’oreille. Ce support permet de fixer une aide auditive vibrante et de transmettre ainsi les sons à l’oreille interne directement par l’os.
Surdités et troubles de l’audition : prothèses et aides auditives / Dr. Jacques Grosbois et Michèle Le Pellec

Cette idée d’améliorer la perception des sons pour les humains peut aussi se retrouver dans le transhumanisme !

Le transhumanisme est le mouvement intellectuel et culturel qui postule que la race humaine peut évoluer en dépassant ses limitations physiques et intellectuelles par le recours à la science et à la technologie. Selon ses partisans, l’amélioration technologique du genre humain le conduirait à son évolution en post-humain un être presque immortel. C’est le biologiste Julian Huxley (le frère d’Aldous Huxley, auteur du meilleur des mondes) qui est considéré comme le « fondateur » du transhumanisme. Dans un de ses articles écrit en 1957 c’est lui [qui] utilise pour la première fois le terme « transhumanisme », qu’il définira en substance comme cela : l’Homme qui reste Homme mais qui se transcende lui-même en ouvrant un nouvel horizon de possibilités pour sa propre nature humaine.
Le transhumanisme : vers une humanité augmentée ? / Thomas Windhausen


Toutefois, nous n’avons pas trouvé d’appareils permettant d’élargir le champ de l’audition humain !


Pour aller plus loin :
- Troubles de l’audition / surdités / Inserm
- Perceptions des infrasons / Jacques Chatillon
- Technoprog : le transhumanisme au service du progrès social / Didier Coeurnelle, Marc Roux
- La société de l’amélioration : la perfectibilité humaine des Lumières au transhumanisme / Nicolas Le Dévédec
- L’humain et ses préfixes : une encyclopédie du transhumanisme et du posthumanisme / sous la direction de Gilbert Hottois, Jean-Noël Missa et Laurence Perbal
- Le transhumanisme : faut-il avoir peur de l’avenir ? / Béatrice Jousset-Couturier
- L’humain augmenté / coordonné par Edouard Kleinpeter


Bonne journée
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact