Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > orphelinat Paris Vincennes

orphelinat Paris Vincennes

par de la Fontenelle, le 01/07/2016 à 13:47 - 1387 visites

Bonjour,

Je recherche l'adresse d'un orphelinat (?) tenu en 1951 par les soeurs de Saint Vincent de Paul à Paris, proche du Bois de Vincennes. Je me souviens des sorties au Bois et d'une école communale où nous allions à pied dans le quartier, en pèlerine.
Comment retrouver cet établissement avec son grand portail ?
Dans quel arrondissement ?
Mes souvenirs sont vifs et je suis en recherche en vain...

Avec mes plus sincères remerciements, sachant la démarche bien difficile.
Bien cordialement,
Nina

Réponse du Guichet du savoir

par gds_se, le 04/07/2016 à 15:10

Bonjour

La compagnie des Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul (nom complet des sœurs de Saint-Vincent-de-Paul) ont travaillé notamment à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul pendant de nombreuses années. Hôpital qui avait également pour vocation de recueillir les enfants abandonnés.

L'hôpital Saint-Vincent-de-Paul est un ancien hôpital de l'AP-HP, situé au no 74 avenue Denfert-Rochereau dans le 14e arrondissement de Paris. Il est, depuis la fin de l'année 2011, en grande partie désaffecté […] .

Anciennement dénommé « Hospice des Enfants-Assistés », il porte son nom actuel depuis 1942 dédié au prêtre Vincent de Paul, fondateur de congrégations qui œuvra tout au long de sa vie pour soulager la misère matérielle et morale. […]

L’hospice fondé par saint Vincent-de-Paul

L'hospice des Enfants-Trouvés est fondé par saint Vincent de Paul en 1638. D'abord installé près de la Porte Saint-Victor, il est transféré par la suite au château de Bicêtre, puis près de l'enclos Saint-Lazare, enfin rue du Faubourg-Saint-Antoine. Un autre établissement est fondé vers 1672 sur le parvis Notre-Dame.

Après la Révolution française, l'hospice de l'île de la Cité est abandonné. Il est par la suite occupé par les bureaux de l'assistance publique avant d'être démoli dans les années 1870 pour étendre le parvis Notre-Dame. Celui du faubourg Saint-Antoine, qui devient l'hospice des orphelins, est conservé pour accueillir les enfants de 2 à 12 ans. Il devient en 1880 l'hôpital Armand-Trousseau. Il est transféré sur son site actuel en 1901 et les anciens locaux sont rasés.

L’hôpital Saint-Vincent-de-Paul

La loi du 27 frimaire an V réorganise l’accueil des enfants abandonnés. En 1800, les anciens locaux de l’institution de l’Oratoire situé au n°74 rue d’Enfer (actuelle avenue Denfert-Rochereau), accueillent un nouvel hôpital pour enfants assistés.

Durant tout le XIXe siècle et jusqu'aux années 1960, la congrégation de sœurs de Saint Vincent de Paul ont été des auxiliaires de santé dans cet hôpital/hospice, d'abord massivement puis à partir de 1920 elles ont été peu à peu remplacées par des infirmières et aides soignantes laïques.


Source Hôpital Saint-Vincent-de-Paul / Wikipédia


Saint-Vincent-de-Paul

L’institution des Enfants-Trouvés date du XVIIe siècle. L’établissement installé sur le parvis Notre-Dame depuis l’année 1670 reçoit les enfants parisiens abandonnés. Lors de sa suppression en l’an II, l’administration hospitalière transfère les nourrissons au Val-de-Grâce puis dans l’institution de l’Oratoire, rue d’Enfer.

Après avoir abrité un hôpital d’accouchement dépendant de la Maternité de Port-Royal puis une maison d’allaitement l’oratoire devient le 1er octobre 1814, le nouvel hospice des Enfants Trouvés et pérennise l’activité de l’ancienne structure du parvis Notre-Dame.

Dans un premier temps, l’hospice n’accepte que les enfants en deçà de deux ans ; puis en 1838 il ouvre ses portes aux enfants abandonnés de tous âges et prend le nom d’hospice des Enfants-Trouvés et Orphelins. Il gère 529 lits en 1848 contre 300 en 1820, puis sa capacité diminue jusqu’à 360 lits en 1860. En [1859], l’administration hospitalière lui confie la dénomination des Enfants-Assistés.

En juillet 1942 l’établissement reçoit officiellement le nom d’hôpital-hospice Saint-Vincent-de-Paul. Jusqu’en 1962 il exerce deux missions distinctes vouées d’une part à l’hébergement des enfants abandonnés et à l’hospitalisation des enfants malades d’autre part.


Source : Saint-Vincent-de-Paul


Image
Hôpital Saint-Vincent-de-Paul - Paris XIV by Mbzt


On trouve également la trace des Filles de la Charité à l’école Sainte-Geneviève (anciennement le collège des Ecossais), qui fut pendant un temps un orphelinat (entre 1923 et 1942). Cette école se trouve au 65 de la rue du Cardinal Lemoine.


L’histoire du couvent Sainte-Geneviève

En 1662, Robert BARCLAY, administrateur d’un collège pour Écossais, construit l’immeuble pour accueillir ses étudiants. […]

De 1815 à 1914, les locaux sont occupés par une institution d’enseignement. À partir de 1923, les Sœurs de Saint-Vincent de Paul ouvrent un orphelinat et un ouvroir.

En 1942, elles transforment l’établissement en école primaire: C’est la naissance de l’École Sainte-Geneviève.


Source : Présentation / Ecole Sainte Geneviève


Nous espérons que l’un de ces deux établissements est celui que vous recherchez.


Bonne journée
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact