Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Zyka

Zyka

par mosquito, le 03/09/2016 à 14:03 - 2867 visites

Bonjour,

Une femme infectée par le virus qui tomberait enceinte dans le futur a-t-elle toujours des risques d'avoir un bébé microcéphale ?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 06/09/2016 à 13:58

Réponse de Cap’Culture Santé :

Bonjour,

« Le virus du Zika se transmet à l’homme par l’intermédiaire d’une piqure du moustique du genre Aedes dont Aedes aegypti et Aedes albopictus. Dans certains cas, le virus peut se transmettre par voie sexuelle. […] Dans une très grande majorité des cas, la maladie provoque peu de symptômes ou même l’absence de symptôme. L’évolution est le plus souvent rapidement favorable avec une guérison spontanée en 2 à 7 jours. […]
Deux types de complications ont été décrites : des complications neurologiques, dont le syndrome de Guillain-Barré (SGB), et des malformations congénitales, incitant à une vigilance spécifique pour les femmes enceintes en cas d’épidémie de Zika. La relation de cause à effet entre la recrudescence de cas de microcéphalies chez les nouveaux-nés et une infection par le virus Zika chez la mère est confirmée»
Sources :
- Ministère des affaires sociales et de la santé Maladie à virus Zika : dossier
- Institut National de Prévention et d’Education à la santé Zika : Comprendre et agir.
- Ministère des affaires sociales et de la santé Epidémie de Zika : recommandations pour les femmes enceintes.

Il nous semble que votre question se rapproche très fortement de celles posées dans la Foire aux questions de l’Institut Pasteur consacrées au virus Zika [Mise à jour en mai 2016]. Nous citons :
« Si on est infecté par le virus Zika, combien de temps le virus reste-t-il dans le corps ?
Ce que l’on sait :
- la période d’incubation du virus (entre la piqûre de moustique et le début des symptômes) est de 3 à 12 jours. Elle n’est jamais supérieure à 14 jours,
- dans le cas des formes symptomatiques suivies à ce jour, le matériel génétique du virus a pu être retrouvé dans le sang pendant 1 semaine et dans les urines jusqu’à au maximum 2 à 3 semaines après le début des signes cliniques,
> Au total, si l’on ajoute la période d’incubation maximale (2 semaines), puis les 3 semaines maximum d’excrétion urinaire, on peut considérer que le virus reste au maximum 5 semaines dans le corps, du moins dans les compartiments analysés jusqu’à ce jour (sang, urines). La cinétique de disparition du virus des différents compartiments du corps n’est cependant pas encore bien connue .
- les anticorps spécifiques et neutralisant le virus apparaissent habituellement entre le 5ème et le 7ème jour et vont persister à vie, de façon protectrice.
On pourrait donc estimer que dans le cas général, la probabilité pour que le virus reste plus d’un mois et demi est tout à fait limitée. La connaissance du virus est cependant encore incomplète à ce jour, et cette estimation pourrait être reconsidérée.

J’ai un projet de grossesse. Combien de temps dois-je attendre après le retour d’un pays épidémique pour le Zika ?
Aucune recommandation n’existe pour le moment sur le sujet, en l’absence de données scientifiques de certitude sur la durée de persistance du virus. Cependant, on peut considérer qu’il n’est pas recommandé de débuter une grossesse avant au minimum un mois et demi après le retour, soit un peu plus que la durée de persistance maximale connue, sous réserve que le virus Zika se comporte comme d’autres arbovirus du même genre (exemple : virus de la dengue). »

Sur le site du ministère des Affaires sociales et de la santé ont trouve également des recommandations qui s’appliquent aux femmes enceintes et aux femmes en âge de procréer qui envisagent un voyage dans une zone épidémique. Nous citons :
« Il est recommandé aux femmes enceintes et aux femmes en âge de procréer d’envisager un report de leur voyage. Sinon elles doivent envisager de consulter impérativement un médecin traitant ou un gynécologue avant le départ.
Pour celles qui ne veulent ou ne peuvent différer leur voyage, il est recommandé d’appliquer scrupuleusement les mesures de protection individuelle contre les moustiques et d’éviter tout rapport sexuel non protégé pendant le séjour.
Les femmes en âge de procréer doivent envisager une contraception pendant la durée de leur séjour dans une zone d’épidémie.
De même, au retour, il est conseillé d’éviter tout rapport sexuel non protégé avec un homme ayant pu être infecté par le virus Zika pendant une durée de six mois et/ou pendant toute la durée de la grossesse pour les femmes enceintes.
»

Cordialement,

L’équipe Cap’Culture Santé.
Retrouvez nous sur Image
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact