Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

CROUTE TERRESTRE.
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=68140
Page 1 sur 1

LUDOVICUS [ 25/10/2016 à 12:33 ]

S.V.P.
Savez vous , s'il existe quelquepart ,sur internet , mais surtout dans un ouvrage ou atlas, une carte aussi précise que possible, montrant les variations de l'épaisseur et autres caractéristiques de la croute terrestre, en Europe et mieux encore pour la France ? merci.

Réponse attendue le 28/10/2016 - 12:10


gds_et [ 28/10/2016 à 11:59 ]

Bonjour,

Vous recherchez des cartographies mettant en évidence l’épaisseur ou la profondeur de la croûte terrestre… C'est-à-dire du Moho :

« La discontinuité de Mohorovičić, abrégée Moho, est la limite entre la croûte terrestre et le manteau supérieur de la Terre.

Le Moho est la limite inférieure de la croûte continentale, ayant une épaisseur comprise entre 20 et 90 km (épaisseur plus grande sous les chaînes montagneuses) et de la croûte océanique ayant une épaisseur comprise entre 5 et 10 km. Le Moho est en moyenne situé à 35 km de profondeur.

Histoire

Cette discontinuité a été détectée pour la première fois en Croatie en 1909 par Andrija Mohorovičić, qui lui donna son nom.
Elle est mise en évidence par une accélération brutale des ondes sismiques, les ondes primaires passant de 7 à 8 km/s. Cette accélération s'explique par un changement du milieu de propagation (en particulier la densité et la minéralogie changent), qui implique une réfraction, la croûte étant constituée majoritairement de basaltes si elle est océanique ou de granites si elle est continentale, alors que le manteau est fait de péridotite. C'est donc une discontinuité physico-chimique.
Des enregistrements d'ondes sismiques permirent de mettre en évidence la réfraction partielle des ondes sismiques par cette discontinuité : en 1909, Mohorovičić observe deux trains d'ondes P sur un sismogramme. D'après la distance à la station de l'épicentre et l'intervalle de temps entre l'arrivée des deux trains d'ondes P, il calcule la profondeur de la discontinuité présumée: environ 30km. »
Source : Wikipedia


« Jusqu’à présent, les géologues utilisaient les ondes sismiques pour calculer la profondeur locale du Moho. Depuis mars 2009, ils disposent d’un autre outil, d’une extraordinaire précision pour de très nombreuses applications : GOCE. […]
Un satellite de l’Agence spatiale européenne qui, à la suite d’autres, réalise une cartographie dynamique du champ de gravité de la planète avec une précision époustouflante.
Elle permet de disposer d’un géoïde précieux qui sert de base à toutes les applications géodésiques, mais aussi de suivre des phénomènes géographiques et climatiques dans le temps: évolution des masses de glaces sur l’Antarctique ou le Groënland, du contenu en eau des sols à l’échelle de grands bassins comme l’Amazonie... Les géologues peuvent aussi, au prix d’analyses très sophistiquées, transformer ses mesures en carte du Moho. »
Source : Le Moho cartographié avec précision par GOCE (ESA), sciences.blogs.liberation.fr

Cette carte élaborée par la Commission sismologique européenne montre l’épaisseur du Moho sur l’ensemble du plateau européen :

Pièce jointe:
moho depth of european plate.jpg
moho depth of european plate.jpg [ 422.49 Kio | Consulté 1420 fois ]


Pour l’ensemble de la France, le Moho fait entre 30 et 40 kilomètre d’épaisseur en moyenne, sauf au niveau des Alpes et des Pyrénées où elle atteint jusqu’à 50km.
Ces valeurs sont plus visibles dans ce document : Map of the European Moho, Pierre Dèzes, Peter A. Ziegler

Le site intellego.fr donne accès à plusieurs aperçus d’une cartographie du Moho obtenue avec Google Earth, qui montrent de façon plus détaillée la France, les Alpes et les Pyrénées.

Enfin ce document d’Eduterre et de l’ENS : Des différences entre les chaines de montagnes récentes et les massifs anciens donne un aperçu de la profondeur du Moho en travers du Massif central et des Alpes (avec valeurs des isobathes).


Bonne journée.

Réponse attendue le 01/11/2016 - 10:11