Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > NOUVEAUX HEBERGEMENTS.

NOUVEAUX HEBERGEMENTS.

par LUDOVICUS, le 18/02/2017 à 19:17 - 2171 visites

S.V.P.
Depuis quelques années, on a vu naître particulièrement à la campagne, une quantité considérable de gîtes et autres chambres d'hôte.
De quand datent en France ce phénomène relativement récent, bien que connu de plus longue date dans certains pays étrangers ? Quel est le statut (sans rentrer dans trop de détails),de ce nouveau mode d'hébergement et quelle est l'attitude de la profession hôtelière vis à vis de cela ?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 20/02/2017 à 16:05

Bonjour,

Nous trouvons un certain nombre d’informations sur les origines des chambres d’hôtes et l’histoire de leur législation sur Wikipedia :

Histoire des chambres d’hôtes :

« Dans son usage moderne, l’apparition du terme et son développement sont étroitement liés à la montée en puissance du tourisme rural, les pays d’Europe centrale étant précurseurs dans ce développement. L’accueil en chambre d’hôtes dans sa vocation touristique est apparu en Allemagne au tout début du XIXe siècle : par imitation des familles fortunées de la ville de Brême qui disposaient de villégiatures à la campagne, la bourgeoisie moyenne de cette ville prit l’habitude de séjourner pendant l’été, moyennant rémunération, chez des agriculteurs qui leur proposaient l’hébergement et l’accès, pour leur personnel de service, à la cuisine de leur maison. Ce mode d’hébergement « chez l’habitant » est devenu populaire dans la région autrichienne du Tyrol à la fin du XIXe siècle, mais s’est surtout développé en Europe dans la seconde moitié du XXe siècle et en particulier à partir des années 1960 lorsque l’offre d’hébergement en milieu rural a été complétée par une proposition d’activités de loisirs.
En France, le terme est consacré pour la première fois en 1948 par la Commission de modernisation du Tourisme français au Commissariat général du Plan qui recommande la promotion de cette forme d’hébergement touristique ainsi que celle des gites ruraux. Il ne sera pourtant reconnu que beaucoup plus tard par la législation, qui continuera à assimiler les chambres d’hôtes aux meublés de tourisme jusqu’au début du XXIe siècle. »


Législation française :

« Alors que l’activité d’accueil en chambre d’hôtes est une réalité économique en France depuis plusieurs décennies, ce n’est que très récemment que la législation française a officiellement reconnu l'activité de location de chambres d'hôtes comme une activité d’hébergement touristique bénéficiant d’un régime spécifique. Le code du tourisme consacre l’existence des chambres d’hôtes dans sa partie législative et soumet l’exercice de cette activité à une déclaration préalable auprès de la mairie.
Cette consécration législative a été complétée par l’instauration de dispositions réglementaires qui limitent à un maximum de cinq chambres pour une capacité maximale de quinze personnes la taille des structures pouvant recourir à cette dénomination. Au-delà de cette capacité, la structure relève d'autres réglementations, celle relative aux hôtels ou de celle relative aux meublés de tourisme principalement.
La chambre d'hôtes doit respecter des règles spécifiques à l'activité. Les principales sont les suivantes : être située chez l’habitant dans sa résidence (même corps de bâtiment ou bâtiment annexe) avec un accueil assuré par l'habitant, être louée à la nuitée avec le petit déjeuner, être assortie de prestations comprenant au moins la fourniture du linge de maison, disposer d’un accès à un WC et à une salle d'eau et répondre à toutes les réglementations en vigueur dans les domaines de l’hygiène, de la sécurité et de la salubrité.
La table d'hôtes obéit à des règles et des usages. Le repas ne peut être servi qu'à des hôtes séjournant dans l'une des chambres, un seul menu doit être proposé et le repas doit être pris à la table familiale en compagnie du propriétaire. Pour les boissons alcoolisées, le propriétaire doit posséder une licence. »
Source : Wikipedia


Même si sa législation est récente, le phénomène n’est donc pas si nouveau. Les Gîtes de France existent depuis 1951 :

« Depuis qu'est né, en 1951, le concept de ces hébergements « authentiques », le monde rural a vu fleurir ces expériences par dizaines de milliers, puisque l'on dénombre aujourd'hui près de 43 000 gîtes (sans compter 1 800 gîtes d'enfants, campings et autres chalets de loisirs), et 9 500 chambres d'hôtes, avec ou sans table selon que le propriétaire y sert ou non un « repas de terroir ».
[…] c'est moins un phénomène de mode qui provoque, chaque année, les 2 000 créations de gîtes ou 1 500 chambres d'hôtes, qu'une opportunité où chaque investisseur trouve dans la création d'une telle structure une réponse à sa situation personnelle. Agriculteur en quête d'une activité complémentaire, retraité ou femme au foyer désireux de développer une activité leur laissant suffisamment d'autonomie, châtelain en recherche de financements complémentaires pour l'entretien de son manoir : chaque gîte ou chambre a son histoire, et c'est souvent ce qui fait leur charme, le soir, lorsque la nuit venue l'hôte se plaît à raconter la sienne et celle du terroir qui l'environne.
« Ces hébergements ont contribué à dynamiser le tourisme vert », reconnaît Pascal Boulet-Gercourt. Et lui seul, car, comme l'explique le directeur général des Gîtes de France : « On voit mal ce genre de structure se développer en milieu urbain... » Parfois, certains investisseurs augmentent leur capacité d'accueil, tels Cathie et Jean-Claude qui étudient actuellement la création d'un gîte à proximité, dont un de leurs trois garçons pourrait prendre la responsabilité. Une activité grande consommatrice de temps, puisque la qualité de l'accueil y est, aux dires des hébergés, aussi prépondérante que la qualité du site ou de la chambre pour expliquer le choix des voyageurs. »
Source : « Dossier : Les gîtes ruraux et chambres d'hôtes. Les gîtes repeuplent le monde rural. En un peu plus de cinquante ans, chambres d'hôtes et gîtes se sont construits une identité que plébiscitent les amoureux dutourisme vert », LEMOINE Patrick, La Croix, Lundi 5 juillet 2004 (consulté via Europresse)


Pour aller plus loin :
- Les chambres d'hôtes, entreprises.gouv.fr
- Histoire générale du tourisme du XVIe au XXIe siècle : la révolution touristique : du tourisme élitiste au tourisme de masse, Marc Boyer
- Pension complète ! : tourisme et hôtellerie (XVIIIe - XXe siècle) sous la direction de Jean-Yves Andrieux et Patrick Harismendy


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact