Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > noms animaux

noms animaux

par Türcher, le 23/08/2017 à 10:01 - 612 visites

Bonjour!

Comment se sont formés les noms des petits des animaux?
Car il semble n'y avoir aucune règle universelle; un coup on prend le nom de l'animal et on lui rajoute -on (chaton, ourson,..), un coup ça n'a rien à voir (sanglier / marcassin, cerf / faon (et encore, lui est plus technique encore, d'après wikimini sur les cerfs, le faon devient un hère puis un daguet, puis seulement un cerf)).

Et pour les femelles? (ou pour les mâles selon le point de vu)
Un coup on a sanglier / laie, puis tortue / tortue, puis chat / chatte.

Est-ce simplement une histoire d'habitude d’appellation au fil des âges, sans logique étymologique, ou y a-t-il des explications pour chaque cas?

Merci!

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 25/08/2017 à 11:12

Réponse du Département Langues et Littératures

Le tableau proposé par le site améliorer son français.com résume assez bien les formes ou termes utilisés pour désigner les petits ou femelles de certains animaux.

Comme vous le rappelez, il existe des pratiques linguistiques récurrentes : terminaisons souvent en –on ou en –eau/ot pour les petits et forme(s) féminine(s), généralement caractérisées par un e final, avec des variantes liées à la forme du radical. Parallèlement, certains animaux sont désignés par un terme unique et, a contrario, d’autres bénéficient de termes spécifiques, parfois multiples, pour désigner mâle, femelle et petit.

Au-delà de l'étymologie, la terminologie est probablement liée à des critères culturels : la proximité relative reliant l’homme à certains animaux, et les rapports culturels ou affectifs qu’il entretient avec eux à travers des pratiques comme chasse, pêche, élevage, domestication, consommation…

En d’autres termes, on peut observer que plus l’homme entretient de rapports étroits avec un animal plus le champ lexical concernant celui-ci est sophistiqué, au point d’individualiser, au-delà de leur race ou de leur fonction, certains animaux en leur attribuant des noms propres…

Pour avoir une approche synthétique de ces notions, nous vous invitons à consulter l’article Animal/animalité, du Dictionnaire culturel en langue française, dirigé par Alain Rey
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact