Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le plus ancien manuscrit du monde et de la France

Le plus ancien manuscrit du monde et de la France

par Akhesapaaten, le 29/08/2017 à 11:21 - 1289 visites

Bonjour,
Nous nous interrogions mon mari et moi sur le plus ancien manuscrit du monde (soit de l'écriture faite à la main, sur un support végétal ou animal, mais pas de pierre) et celui de France : à quand remontent-ils ?

Finalement, on est d'accord pour dire que les conditions de conservation ont été un véritable coup de chance pour qu'ils nous parviennent, non ?

Merci !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 31/08/2017 à 09:38

Bonjour,

Tous supports confondus, les plus anciens documents écrits dans l’histoire de l’humanité sont les tablettes d’argile en écriture cunéiforme datant de la haute antiquité mésopotamienne. Originellement gravées sur de l’argile crue, les tablettes qui ont survécu jusqu’à nous ont été séchées au soleil… ou bien cuites par les incendies :

« Malgré leur apparente fragilité, conservées dans la terre ou, souvent, cuites par les incendies qui ont détruit les royaumes dont elles constituaient les archives et les bibliothèques, les tablettes d'argile crue sont parvenues jusqu'à nous, restituant la mémoire et l'histoire des civilisations antiques du Proche-Orient. »
Source : L'argile, support-mémoire de l'écriture cunéiforme, Béatrice André-Salvini
(voir aussi le dossier de la BnF sur l’écriture cunéiforme)


Si l’on excepte tout support minéral, il semble qu’à ce jour le plus ancien texte écrit connu soit un papyrus datant de l'ère du pharaon Khéops, qui régna sur l'Egypte antique il y a plus de 4.500 ans :
« Ce manuscrit rare a été découvert avec d'autres papyrus en 2013 par une équipe d'archéologues français et égyptiens dans la région de Wadi El-Jarf, au sud-est du Caire, sur les rives de la mer Rouge. Il évoque notamment la construction de la grande pyramide de Guizeh, à l'ouest du Caire. "Il s'agit du plus vieux texte écrit" jamais découvert en Egypte, a indiqué jeudi Sayed Mahfouz, un des archéologues de l'équipe franco-égyptienne à l'origine de cette découverte. Le papyrus a été retrouvé en morceaux, "il y a plus de mille pièces", a-t-il précisé. »
Source : europe1.fr

Quant au plus ancien parchemin (support animal), cette fois encore il serait égyptien et serait vieux de 4000 ans :

« Le musée du Caire continue d'exhumer des trésors inédits ! Un rouleau de parchemin d'environ 2,5 mètres de long, entièrement recouvert sur ses deux faces de délicats hiéroglyphes et d'illustrations colorées, vient ainsi d'être retrouvé sur une étagère poussiéreuse par l'archéologue Wael el-Sherbiny, associé à l'université de Louvain (Belgique). Ce texte d'une longueur totale de 5 m, vieux de 4000 ans, figurait parmi des centaines de fragments de papyrus et manuscrits antiques. Son existence a été révélée lors du dernier Congrès International d'Egyptologie qui s'est tenu à Florence (Italie) en août 2015. Il s'agirait du plus ancien et plus long manuscrit sur cuir jamais trouvé en Egypte.

Ce document exceptionnel, décoré de divinités et d'entités surnaturelles aux puissants pouvoirs magiques, remonterait au début du Moyen Empire (2000 avant J.C. à 1780 av. J.C.). Soit 1000 ans avant ce qui était considéré comme la plus ancienne œuvre littéraire laissée par les anciens Egyptiens du début du Nouvel Empire (1500 av. J.C.) : le Livre des Morts (lire encadré). Selon l'égyptologue, la provenance du document, qui aurait été présent dans les collections du musée du Caire depuis 70 ans, n'a pu être précisément établie. Il semble toutefois qu'il ait été acheté à un marchand d'antiquité local par l'Institut Français d'Archéologie Orientale aux alentours de la Première guerre mondiale, avant d'être remis au musée Egyptien du Caire, juste avant le déclenchement du second conflit mondial. "Ensuite, il est complètement tombé dans l'oubli", précise le chercheur. »
Source : sciencesetavenir.fr


Concernant les plus anciennes traces écrites en France, précisons que les Gaulois, s’ils connaissaient l’écriture, étaient un peuple de tradition orale qui considérait l’écrit comme une « langue morte ». Les rares attestations écrites retrouvées sont inscrites sur des tablettes en plomb, un plat en céramique, ou encore un calendrier en bronze.

En Gaule romaine, les traces écrites sont lapidaires ou présentes sur des objets du quotidien : légendes monétaires, estampilles (sur des amphores, tuiles, figurines, vaisselle…), graffitis.
Source : Musée des antiquités nationales

Vraisemblablement les plus anciens manuscrits en France remonteraient donc au Moyen Âge et plus précisément à l’ère mérovingienne.
Sans doute obtiendrez-vous davantage d’informations en vous rapprochant du Département des manuscrits de la BnF.


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact