Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Inscription pour l'équivalence kiné

Inscription pour l'équivalence kiné

par ellal, le 04/09/2017 à 11:12 - 460 visites

Bonjour,

J'aimerai pouvoir bénéficier d'une équivalence (passerelle) pour le diplôme de masseur-kinésithérapeute l'année prochaine. Pour cela, il faut se rapprocher d'une école de kiné (IFMK) et constituer un dossier. Toutefois, j'aimerai savoir s'il est possible de déposer simultanément plusieurs dossiers dans plusieurs écoles, afin d'augmenter les chances d'être retenue ?

En vous remerciant par avance,
Cordialement

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 05/09/2017 à 12:33

Bonjour,

Vous souhaitez bénéficier d’une équivalence pour intégrer un Institut de Formation en Masso-Kinésithérapies (IFMK), en vue d’obtenir le diplôme de masseur-kinésithérapeute. La liste des IFMK est disponible sur le site du Syndicat National des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs.

Les conditions d’accès au diplôme d’Etat de Ma sseur-kinésithérapeute ont été modifiées par le Décret n° 2015-1110 du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute. Ce décret modifie non seulement la durée des études (« La formation conduisant au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute, organisée en deux cycles de quatre semestres chacun, dure quatre années, soit huit semestres »), mais aussi les conditions d’admission en IFKM : « L'admission en institut de formation préparant au diplôme d'Etat de masseur kinésithérapeute s'effectue après une première année universitaire validée et obtention de 60 crédits européens à compter de l'année universitaire 2016-2017 ».

Concernant les dispenses, ce décret précise que « des dispenses du suivi et de la validation d'une partie des unités d'enseignement ou des stages peuvent être accordées aux étudiants par le directeur de l'institut de formation en masso-kinésithérapie, sur proposition de la commission d'attribution des crédits et après avis du conseil pédagogique, selon des modalités fixées par arrêté des ministres chargés de la santé et de l'enseignement supérieur. Elles sont déterminées sur la base d'une comparaison entre la formation suivie, ou l'expérience professionnelle acquise, avant leur entrée dans l'institut et les unités d'enseignement composant le programme du diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute. »

Si vous avez déjà suivi une formation et/ou acquis une expérience professionnelle dans ce domaine, vous pouvez demander au directeur de chacun des IFKM qui vous intéressent des « dispenses du suivi ou de la validation d’une partie des unités d'enseignement ou des stages ». Le décret semble sous-entendre que vous pouvez adresser un dossier de demande de dispense à chaque IFKM.

En revanche, si l’équivalence ou la « passerelle » dont vous souhaitez bénéficier porte sur les conditions d’admission en IFKM et donc sur la validation d’une « première année universitaire », la démarche est différente.

Selon l’arrêté du 16 juin 2015 relatif à l'admission dans les instituts préparant au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute, « peuvent être admis en première année d'études préparatoires au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute, dans la limite des places autorisées :
- les étudiants ayant validé la première année commune aux études de santé (PACES) ;
- les étudiants ayant validé la première année de licence en sciences mention « sciences et techniques des activités physiques et sportives » (STAPS) ;
- les étudiants ayant validé une première année de licence dans le domaine sciences, technologies, santé. »

Ces informations sont reprises sur les sites de l’Onisep, du SNMKR, dans la rubrique Études de santé : questions les plus fréquemment posées du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Selon l’arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute :
«I. peuvent être dispensés du suivi et de la validation d'une partie des unités d'enseignement des cycles 1 et 2, par le directeur de l'institut, sur proposition de la commission d'attribution des crédits et avis du conseil pédagogique, et comparaison entre la formation qu'ils ont suivie et les unités d'enseignement composant le programme du diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute :
1° Les titulaires d'un des diplômes mentionnés ci-après :
- diplôme d'Etat d'infirmier ;
- diplôme d'Etat de pédicure-podologue ;
- diplôme d'Etat d'ergothérapeute ;
- diplôme d'Etat de psychomotricien ;
- diplôme d'Etat de manipulateur d'électroradiologie médicale et diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique ;
- certificat de capacité d'orthophoniste ;
- certificat de capacité d'orthoptiste ;
- diplôme de formation générale en sciences médicales ;
- diplôme de formation générale en sciences maïeutiques ;
- diplôme de formation générale en sciences odontologiques ;
- diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques ;
2° Les titulaires d'une licence dans le domaine sciences, technologies, santé et les titulaires d'une licence en sciences mention « sciences et techniques des activités physiques et sportives » (STAPS) ;
3° Les titulaires d'un diplôme reconnu au grade de master.
Les candidats admis au titre du présent article valident l'ensemble des unités d'enseignement des cycles 1 et 2, à l'exception des unités d'enseignement pour lesquelles ils ont obtenu une dispense.
Ces candidats déposent auprès de l'institut de leur choix un dossier comprenant :
- un curriculum vitae ;
- les copies des titres et diplômes ;
- un certificat médical attestant que l'étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l'exercice de la profession ;
- une lettre de motivation.
Ils sont sélectionnés par un jury composé du directeur de l'institut, du responsable pédagogique lorsque le directeur de l'institut n'est pas un masseur-kinésithérapeute, d'un formateur et d'un professionnel accueillant des étudiants en stage et en exercice depuis au moins trois ans. L'admissibilité se fait sur dossier et l'admission sur entretien.

II. - Le nombre total de candidats admis dans un institut de formation en application du I au cours d'une année donnée s'ajoute au nombre de places fixé par la capacité d'accueil attribuée à cet institut pour l'année considérée, sans pouvoir excéder 5 % de ce nombre. Lorsque l'application de ce pourcentage conduit à un nombre décimal, ce nombre est arrondi au nombre entier supérieur. »

A priori, d’après ce texte de loi, il semble que rien ne vous empêche d’adresser votre dossier de demande d’équivalence à plusieurs IFMK. Par précaution, vous pouvez contacter à ce sujet la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie (FNEK).

A consulter :
- Fiche métier de l’Onisep Masseur / masseuse-kinésithérapeute
- Le site de la Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR)
- Le site de la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie (FNEK)
- Le site du Syndicat National des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs (SNMKR)
- Études de kiné : une formation en 5 ans dont une année de fac / Studyrama (31/07/2017)
- Comment se passe la selection en kiné / Le Figaro Etudiant (28/03/2016)

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact