Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Divorce

Divorce

par Nacy, le 13/09/2017 à 10:13 - 646 visites

Bonjour,
Voila je suis algérienne de nationalité et marie depuis 18 mois avec un ressortissant italien, notre mariage a été célébré en GRECE "CHYPRE " et enregistré en Italie.
Aprés mon déplacement pour vivre en Italie, j'ai constaté qu'il m'est impossible de continue car mon mari exerce à l’Étranger et je me retrouve tout le temps seul, alors après réflexion je constate qu'il est impossible de continuer ensemble.

Je vous demande de me dire comment procéder avec la demande de divorce et en combien de temps il sera prononcé

Mes remerciements

Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 15/09/2017 à 15:36

Réponse du département Société :

Voici tout d'abord une fiche-tableau du Sénat français sur le divorce en Italie.

D'autre part, le European Notarial Network propose un site intitulé Couples en Europe, cofinancé par la Commission européenne.
A la question Quelle loi s'applique ? dans le cadre d'unions entre des étrangers, le site répond (il se préoccupe essentiellement de patrimoine) :

1.1. Quelle est la loi applicable aux biens du couple ? Quels sont les critères utilisés pour déterminer la loi applicable ? Quelles sont les conventions internationales à respecter par rapport à certains pays ?
Sauf accord contraire entre les époux, leur régime matrimonial est soumis au droit applicable à leurs rapports personnels, c'est-à-dire :
• leur droit national commun, si les époux ont la même nationalité ;
• le droit du pays dans lequel la vie matrimoniale est principalement située, s'ils ont des nationalités différentes ou plusieurs nationalités communes (Art. 29 et 30 de la Loi n°218 du 31/05/1995).
L'Italie n'a ratifié aucune convention internationale à ce sujet.

1.2. Les époux ont-ils l’option de choisir la loi applicable ? Dans l’affirmative, selon quels principes ce choix est-il régi ? (concernant par ex. les lois à choisir, les conditions de forme, la rétroactivité)
Oui, les époux peuvent choisir le droit applicable. Ils peuvent décider que leur patrimoine devrait être régi par le droit du pays dont au moins l’un d'entre eux a la nationalité ou par le droit du pays dans lequel au moins un des époux réside. Les exigences en ce qui concerne la validité formelle et du contenu du contrat de choix du droit applicable sont régies par le droit choisi ou par le droit du lieu où le contrat est conclu (Art. 30 de la Loi n°218 du 31/05/1995).
La forme écrite est une exigence formelle minimale. Le contrat peut être conclu ou modifié à tout moment ; il n'y a pas d'effet rétroactif et le contrat peut être intégré dans le rapport de célébration du mariage.

• le droit du pays dans lequel la vie matrimoniale est principalement située, s'ils ont des nationalités différentes ou plusieurs nationalités communes (Art. 29 et 30 de la Loi n°218 du 31/05/1995).

Nous vous conseillons de prendre conseil auprès de la mairie de votre domicile italien ou auprès de la représentation de votre pays de nationalité en Italie :
Ambassade d'Algérie en Italie (Rome)
Consulat d'Algérie de Milan
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact