Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

déchets de taille de laurier cerise
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=72434
Page 1 sur 1

odeline [ 22/09/2017 à 18:08 ]

bonjour,
j'ai une grande haie formée de laurier cerise que j'ai taillée, l'on me dit que je ne doit pas mettre les déchets au compost parceque ce végétal est toxique, qu'en faire ? le brûler ?
est-ce qu'il est vraiment toxique ?
si c'est le cas même dans les déchets verts de la déchetterie il n'a pas sa place !!!
merci de me donner une piste pour me débarrasser de toutes ces branches.

Réponse attendue le 26/09/2017 - 18:09


gds_et [ 25/09/2017 à 12:31 ]

Bonjour,

Il est en effet plutôt déconseillé d’utiliser les feuilles de laurier-cerise ou laurier palme (Prunus laurocerasus) pour faire du compost, non en raison de leur toxicité, mais parce que leur décomposition est lente. C’est pourquoi certaines sources recommandent de les broyer au préalable :

« "Pour ton compost, certaines feuilles mortes tu éviteras".
Si toutes les feuilles sont à ramasser dans le jardin, toutes ne sont pas à recycler !

Outre celles des feuilles-mortes des arbres fruitiers (porteuses de maladies cryptogamiques), d'autres sont également à tenir éloignées du tas de compost. C'est le cas des feuilles du platane qui, plus coriaces, mettront des années à se décomposer. Idem pour le laurier-cerise ou le troène.
Enfin, évitez celles contenant du tanin, comme le noyer. »
Source : certiferme.com

« Précieuses feuilles mortes

Disponibilité
Essentiellement en automne, de la mi-octobre à la fin novembre. Les feuilles de châtaignier et de chêne sont riches en tanins et se décomposent lentement, mais elles donnent un excellent compost. Ramassez-les en plusieurs fois, cela vous permettra de les alterner avec d’autres déchets ; sinon stockez-les à côté du compost pour les introduire peu à peu durant l’hiver.

Préparation
Il est préférable de broyer les feuilles avant de les incorporer au compost, le mieux est de les ramasser avec un aspirateur-souffleur-broyeur, ou à la tondeuse.

À ne pas mettre
Les feuilles épaisses et vernissées (laurier-cerise, ici en vignette, camélia, éléagnus...), celles à pétioles longs et rigides (érable, frêne…) sans les broyer. Ne mettez pas non plus les feuilles malades ou susceptibles de l’être, comme celles des rosiers et des fruitiers. »
Source : rustica.fr


Les cas d’intoxication rapportés concernent des ingestions directes de feuilles ou de fruits. Les différentes parties du laurier-cerise (à l’exception de la pulpe du fruit) contiennent en effet une substance pouvant être à l’origine de l’acide cyanhydrique donc dangereuse. L’ingestion de la pulpe du fruit est presque sans conséquence hormis des troubles digestifs, céphalées, somnolence, tachycardie ou hypertension légère.

Il ne semble donc pas que l’utilisation de cette plante comme ingrédient de compost comporte de risque, toutefois, dans le doute n’hésitez pas à contacter un centre anti poison afin de vous en assurer.


Enfin, à défaut de recycler ces déchets il vous reste la possibilité de les incinérer. C’est notamment ce que recommande le Centre national de données et d’informations sur la flore de Suisse, en raison du caractère envahissant du laurier-cerise, qui présente une menace pour la flore indigène.


Bonne journée.

Réponse attendue le 28/09/2017 - 12:09