Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > peut-on éviter que wikipedia soit en tête des références

peut-on éviter que wikipedia soit en tête des références

par fouèse, le 31/10/2017 à 16:02 - 281 visites

Bonjour Chers savants guichetières et guichetiers du savoir!
Quand j'interroge Google sur des infos "générales ", Wikipédia se trouve "toujours" en tête des références . Or, je ne consulte jamais cette référence (voir ma prochaine interrogation du Guichet ). Est-il possible qu'au bout d'un certain nombre d'évitements de ma part l'ordre d'apparition des références soit modifié. Je n'ai pas fait l'inventaire des cas où j'ai eu l'impression que se produisait cette modification . Mais je suis sûre d'avoir été très heureusement surprise de voir apparaître ,lors d'une interrogation sur les centres de rétention français autres que les camps connus( de Gurs par exemple) ,une référence de l'Encyclopedia Universalis pour la 1ère fois après plusieurs années d'usage modéré et maladroit d'internet. Il est vrai que la notice complète n'était pas disponible. Mais comme je n'interroge internet qu'en bibliothèque, j'ai pu me reporter immédiatement au volume consultable dans la salle de lecture. Bref, comme d'habitude dans la plupart de mes questions: ce changement dans l'ordre des références est-il une illusion ou Est-ce une possibilité et si oui quelle en est l'explication? Mille mercis

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 02/11/2017 à 14:44

Bonjour,

Pourquoi Wikipedia est-il si bien référencé dans les résultats de recherche ? Pour le comprendre il faut savoir selon quels critères les pages web sont référencées par les moteurs de recherche :

« Le contenu (pertinence et organisation)

Les moteurs de recherche tiennent compte du contenu d'un site pour le positionner. Ils privilégient le contenu textuel plus facile à comprendre par un algorithme.
• 1a) Le choix des mots ou expressions-clés sur lesquels on souhaite se positionner est primordial pour être présent sur les requêtes qui génèrent un trafic conséquent. Il faudra utiliser ceux employés par vos cibles.
• 1b) L'organisation des pages dans le site doit faciliter l'exploration par les internautes, mais aussi par les robots de moteurs de recherche. L'arborescence du site doit être logique en classifiant bien les sujets abordés. On parle parfois d'architecture en silo pour bien différencier les rubriques d'un site (ceci permet de conserver chaque rubrique dans son univers sémantique).
• 1c) Chaque page du site doit être de préférence optimisée pour l'expression-clé visée. Un texte sémantiquement riche (synonymes, références), correspondant à une stratégie pertinente, facilitera la classification par le moteur. Les vieilles méthodes dites de "keywords stuffing" sont à proscrire. Elles feraient prendre le risque de pénalités. Les pages à faible contenu ou bien trop dupliquées peuvent aussi se voir pénalisées (Panda). Au sein des pages, l'optimisation des balises d'images, de la hiérarchie des titres, apportera un plus.
• 1d) Les liens internes entre pages (sur les bonnes expressions-clés) facilitent l'accès à l'information détaillée pour l'utilisateur ainsi qu'une bonne compréhension de l'importance des pages pour les moteurs.
• 1e) La publication fréquente de nouveaux contenus favorise le positionnement sur de nouvelles expressions, c'est aussi un indicateur d'activité du site pour les moteurs. Posséder un blog interne facilite la mise en ligne de nouveaux articles.

Le netlinking (qualité et autorité)

Les liens qui pointent vers votre site sont un vecteur important pour accroître la notoriété du site auprès des utilisateurs et des moteurs.
• 2a) La quantité de liens qui pointent vers votre site impacte votre positionnement. Il est préférable d'avoir des liens à partir de noms de domaines différents, de types de sites distincts (news, blogs, forum, sites institutionnels...). En revanche les liens "sitewide" (sur toutes les pages d'un site) sont à obtenir avec modération, car le risque de pénalité est important si ceux-ci ne semblent pas naturels.
• 2b) Les sites d'où proviennent vos liens sont très importants. Ils qualifient positivement votre linking si vous possédez des liens à partir de sites reconnus par les moteurs et faisant autorité. De nombreux annuaires et sites de publications (CP) ont été sanctionnés comme pourvoyeurs de liens faciles, ils sont à éviter (même s'il en reste quelques bons). Il est préférable d'obtenir des liens à partir de pages dont la thématique est identique à son site.
• 2c) l'emplacement des liens qui pointent vers votre site affecte votre crédibilité aux yeux des moteurs. Un lien bien placé dans l'éditorial aura généralement plus d'effet qu'un lien perdu au fond d'un footer. Le voisinage de votre lien impacte aussi votre positionnement. Il est globalement préférable de voir votre lien entouré de mots rappelant votre thématique et dans une page traitant du même sujet, plutôt qu'un lien au milieu d'autres dans une page "partenaires" bâclée.
• 2d) Le texte des liens qui pointe vers vos pages affecte directement votre positionnement. Il est préférable d'obtenir un lien sur un mot-clé que sur le traditionnel "cliquez-ici".
Mais attention ! Face aux très nombreux abus, Google sanctionne très facilement ce point précis (Pénalité Pingouin ou pénalités manuelles). Il faudra donc varier quasi systématiquement vos textes de liens pour limiter les risques. Notons qu'il est très efficace d'obtenir des liens profonds (liens pointant vers les pages internes de votre site) afin de "pousser" chacune de vos pages sur des expressions-clés précises.

L'accessibilité (et la rapidité)

Elle revêt plusieurs notions qui se rejoignent. Généralement, un site accessible multiplateformes le sera aussi pour les handicapés utilisant des logiciels spécifiques.
• 3a) Un contenu qui n'est pas accessible sur les divers matériels du marché le sera rarement pour un moteur. La technologie Flash par exemple, inaccessible sur un iPhone / iPad, ne le sera pas non plus correctement pour un moteur de recherche.
Google communique aussi beaucoup sur la compatibilité mobile (et conseille de créer un site responsive) qui deviendra un un critère de positionnement, au moins dans le cas des recherches sur smartphones.
• 3b) Des pages bien structurées (balisage HTML) seront plus simples à appréhender pour les algorithmes.
• On pourra intégrer la rapidité d'affichage de vos pages qui impacte fortement le comportement des utilisateurs. La plupart d'entre eux ne resteront pas sur un site trop long à s'afficher. Ce handicap freine aussi les robots des moteurs de recherche dans le crawl des pages.

La confiance

Une notion un peu complexe, qui repose sur l'image que vous donnez de votre site aux moteurs de recherche.
• 4a) L'autorité du site est une sorte de label de confiance qui vous est accordée par un moteur. Google attribue une forte autorité à Wikipédia, beaucoup moins à un skyblog. Le nombre et la qualité des liens entrants vers le site influencent l'autorité de celui-ci.
• 4b) L'historique du site (son passé) impacte la confiance qu'un moteur peut avoir en lui. Un site ayant hébergé des malwares ou des virus, ayant changé 10 fois de contenu et de thématique, ayant changé 10 fois de propriétaire, pourra être moins bien considéré.

Les réseaux sociaux

• Ces nouveaux acteurs du web influencent indirectement la perception que peuvent avoir les moteurs de votre site. Une page dont l'url est twittée, partagée sur Facebook, Plussée sur Google sera sans doute perçue comme qualifiée par des utilisateurs humains. Mais surtout, elle aura l'occasion d'être reprise sur divers sites ou blogs, ceci générant des liens naturels.
• On pourra aussi considérer l'apport en visibilité du programme authorship de Google qui avec l'affichage d'une photo met en avant le contenu que vous avez publié sur Google Plus si le visiteur est connecté à son compte Google.
• Il est aussi question que Google indexe à nouveau les tweets courant mai 2015.

L'utilisateur

Nous l'avons volontairement placé en dernier, c'est pourtant le cœur de vos actions SEO. Sans lui, le positionnement et la visibilité n'auraient aucune utilité.
Il affecte lui aussi votre classement. En effet, sa géolocalisation, son historique de recherche, sa durée de visite impactent la perception de votre site par les moteurs et influencent l'affichage de celui-ci dans les résultats.
Il est probable que ses actions propres comme le fait de ne pas rester sur votre site après avoir fait une recherche, mais de retourner sur Google pour voir les autres résultats peut à la longue influencer (négativement) votre ranking.
Source : axenet.fr


« Pourquoi et comment Wikipédia arrive à si bien se positionner, souvent dans la première page des résultats de Google ? Une partie de la réponse se trouve sur le site lui-même.

Un contenu exhaustif régulièrement mis à jour

"C'est en grande partie grâce à son contenu, d'une rare exhaustivité et très régulièrement mis à jour", pense Aymeric Bouillat, consultant SEO chez NetBooster. "Même les thèmes les plus pointus, les villages perdus ou les styles musicaux les plus obscurs ont droit à leur fiche Wikipédia. Et bien souvent, à peine une actualité survient que la fiche impactée est modifiée, parfois même avant la publication d'articles dans la presse en ligne", argumente le consultant.
Résultat : non seulement l'encyclopédie en ligne au nombre d'entrées pléthorique peut apparaître sur un très grand nombre de mots clés, mais le fait que son contenu soit régulièrement actualisé envoie aussi un signal apprécié par Google.

SEO, balises, structure : Wikipédia a imposé son standard

Ce n'est pas le seul élément "On Page" qui force l'admiration des référenceurs. "Le site utilise les balises de façon presque parfaite : les titres, les Hn mais aussi le gras sont utilisés à bon escient. Tout le contenu est correctement structuré. Et il y a même les sources citées en annexes, avec un lien pointant vers elles en note de bas de page", poursuit Aymeric Bouillat.
"Sur ces points techniques visibles sur les pages elles-mêmes, Wikipédia a presque imposé un standard", a pu noter de son côté l'expert SEO José da Silva, de l'agence Résonéo, qui range aussi parmi les bonnes pratiques les illustrations ou graphiques qui rendent la fiche réellement complète, un temps de chargement assez rapide des pages ou encore le sommaire présent sur les fiches bien remplies qui aide l'internaute à accéder rapidement à l'information qu'il cherche. Mais aussi l'absence de fautes d'orthographe sur des article en plus souvent longs, ce qui aide à faire du contenu de Wikipédia une référence.
Autre élément technique apprécié des moteurs selon les experts SEO : le Flash et le JavaScript, deux technologies qui compliquent le référencement des pages mais brillent par leur absence dans l'encyclopédie en ligne.
Important levier pour améliorer le référencement, les liens pointant vers Wikipédia sont, là aussi, pléthoriques.
L'outil exhaustif d'analyse de backlinks Majestic SEO montre par exemple que cinq fois plus de liens pointent vers la déclinaison française Wikipédia que vers lemonde.fr. qui en compte déjà près de 5 millions... Fr.wikipedia.org reçoit ainsi presque autant de liens que la déclinaison française d'Amazon. Au niveau international, Wikipedia.org en compte deux fois plus qu'Amazon.com. Seul un site comme Youtube.com devance, sur ce terrain, l'encyclopédie en ligne.
Au-delà du nombre, c'est aussi la qualité de ces liens qui compte dans le référencement d'un site et encore plus depuis la mise à jour Google Penguin. Or, là encore, Wikipédia est un exemple à suivre : les liens pointant vers Wikipédia sont variés, en dofollow ou nofollow, et proviennent autant des forums et des blogs que des articles de la presse en ligne. Elles bénéficient même des précieux liens issus des sites institutionnels et des très recherchés sites en .edu ou en .gov (voir capture ci-dessous). Bref, "ce qu'on pourrait appeler la linkwheel, la roue ou le profil des liens de Wikipedia, s'approche de la perfection", conclut Aymeric Bouillat de NetBooster. […]

Avec de tels résultats SEO, une question se pose avec insistance : Google ne favoriserait-il pas un peu trop Wikipédia ? Ses performances font en tout cas dire à certains référenceurs que, sur les dix premiers résultats fournis par le moteur, un est toujours réservé à Wikipédia. Il ne resterait donc que neuf places à prendre pour la concurrence ?
Ce n'est pas tout à fait faux, pense Aymeric Bouillat (NetBooster) : "Google essaye souvent de composer sa SERP parfaite en variant le type de résultat fournis pour répondre à toutes les intentions qui peuvent se cacher derrière une requête. Sur une requête comme 'Harley Davidson', par exemple, il y a donc un résultat permettant de naviguer, vers le site de la marque, des résultats, localisés ou non, issus de divers e-commerçants, des images, mais aussi un résultat de type encyclopédique. Or, cette dernière mission, informative, est souvent le mieux remplie par Wikipédia", analyse Aymeric Bouillat.
Même avis pour José da Silva, qui rappelle que "Google audite ses pages pour pouvoir satisfaire tout le monde, ce qui réserve bien souvent un résultat à Wikipédia".

Wikipédia ne domine pas toutes les SERP

Cela ne veut pas dire que tous les secteurs soient exposés dans la même mesure à l'omniprésence de Wikipédia dans les SERP. C'est d'ailleurs ce que révèle aussi l'outil Matriceo de de Résonéo, qui place Wikipédia 12e sur le secteur immobilier – bien loin de son habituel podium. "La concurrence est très forte sur ce secteur, avec des mots clés très spécifiques où Wikipédia ne se positionne pas du tout : 'immobilier dijon' ou 'location appartement belleville' ne sont pas des requêtes Wikipédia", analyse José da Silva.
En outre, une étude a pu montrer que la domination de Wikipédia semble être moins pesante sur les mots clés visés par les e-commerçants que sur les requêtes à but plus informatif. Enfin, dernière branche sur laquelle la concurrence peut toujours se raccrocher : la personnalisation des résultats et les Rich Snippets, qui peuvent donner à des sites une bien meilleure visibilité que Wikipédia sur les SERP. »
Source : journaldunet.com


Vous ne pouvez pas influencer l’ordre des résultats quand vous effectuez une recherche, néanmoins voici une astuce qui devrait vous permettre de faire disparaître les pages de Wikipedia dans vos listes de résultats : dans Google, à la suite de vos termes de recherche, ajoutez –wikipedia (ainsi les pages contenant le terme "wikipedia" seront exclues des résultats).


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact