Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > oasis

oasis

par abou, le 07/11/2017 à 11:58 - 257 visites

le mot oasis est féminin, et aussi masculin parfois, n'est-ce pas?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 07/11/2017 à 17:43

Bonjour,

Le féminin tout comme le masculin peuvent être employés même si, il faut bien le souligner, le féminin l’emporte largement …

Ainsi, le Dictionnaire historique de la langue française indique :

« Oasis n.f. est emprunté (1561) au bas latin oasis, nom propre de divers lieux du désert d’Egypte (déb. IIIe s.), emprunt au grec Oasis de même sens (Ve s. avant J.-C. Hérodote), également oasis comme nom commun pour désigner un endroit du désert qui permet la culture grâce à un point d’eau. C’est un mot d’origine égyptienne, représenté en copte dasn ouahe, proprement « lieu d’habitation » (de « habiter »), mot emprunté par l’arabe wāha « oasis ».
En français, le mot est d’abord dans le nom d’une région d’Arabie, puis un nom commun (1766) désignant un endroit du désert qui, grâce à un point d’eau présente de la végétation et permet la culture. Il est employé (1811 au masculin) par comparaison, en parlant d’un lieu qui tranche sur son environnement par la fraîcheur et la verdure qu’il offre … «

Le trésor informatisé de la langue française rappelle :

« OASIS, subst. fém.
Endroit d'un désert qui, grâce à un point d'eau, présente de la végétation et permet la culture. Il attribua au jeune chrétien une maison sur les bords du Barada, la rivière qui arrose l'oasis de Damas (...). C'est un des plus agréables séjours du monde que les vergers du Barada (BARRÈS, Jard. Oronte, 1922, p.115). L'oasis de Gabès, que je ne connaissais pas encore, me paraît une des plus belles que j'ai connues (GIDE, Journal, 1930, p.1017).
P. anal. Lieu qui tranche sur son environnement en raison de la verdure, de la fraîcheur ou du calme qu'il offre. Oasis de verdure:
... de vastes étendues de champs, plats et nus, coupés çà et là par les oasis que forment les «hêtraies», ces hautes et longues allées de grands arbres, qui abritent les fermes contre les vents pluvieux de la Manche.
MARTIN DU G., Notes Gide, 1951, p.1384.
P. anal. ou au fig. Lieu ou moment privilégié de bonheur et de quiétude. Dans le désert de Paris, Lucien trouva donc une oasis rue des Quatre-Vents (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p.242). Ce fut la tristesse de voir partir les amis (...) et, plus que tout, l'été, le temps de calme et de bonheur qui avait été une oasis dans la vie (ROLLAND, J.-Chr., Antoinette, 1908, p.909).
Rem. On rencontre parfois le mot au masc. J'aurai atteint cet oasis à travers bien des peines et des privations (BALZAC, Corresp., 1834, p.538). Toute ma défense est (...) dans ce maintien pour nous d'un oasis (ARAGON, Beaux quart., 1936, p.287).
Prononc. et Orth.: [ ]. MARTINET-WALTER 1973 [ -], [o-] (11/5). MART., Comment prononce 1913, p.112, diagnostique une tendance à fermer l'o qui, ,,livrée à elle-même, irait jusqu'à changer o en ou consonne, ainsi que cela s'est fait plus d'une fois, notamment dans moelle,,. Att. ds Ac. dep.1835. Étymol. et Hist. 1. a) 1561 oasis ici, topon. (J. MILLET, trad. de Zonare, III, 17, I ds Fr. mod. t.6, p.64: Nestorie fut envoyé en oasis, région d'Arabie stérile); b) 1766 n. commun fém. ``(D'ANVILLE, Mém. sur l'Égypte, p.26 ds DG); 2. 1811 p.compar., ici masc. (CHATEAUBR., Itinér. Paris Jérus., t.2, p.23: [Smyrne] c'étoit une espèce d'oasis civilisé, une Palmyre au milieu des déserts et de la barbarie). Empr. au b. lat. Oasis, n. propre de divers lieux dans le désert, en Égypte (début IIIe s. ds OLD), empr. au gr. «id.» (Ves. av. J.-C., HÉRODOTE), «id.» (STRABON) et n. commun «oasis»; mot d'orig. égyptienne, cf. le copte ouahe «oasis» (proprement «lieu d'habitation», de ouah «habiter») d'où est également empr. l'ar. waha «oasis» (NED, KLEIN Etymol., LOK. no2152). Fréq. abs. littér.: 445. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 269, b) 690; XXe s.: a) 728, b) 855.
DÉR. Oasien, -ienne, adj. et subst. a) Adj. Relatif à l'oasis. Les problèmes oasiens (Lar. Lang. fr.). b) Subst. Habitant d'une oasis. Les oasiens du Sahara (LITTRÉ et dict. XXe s.). [ ], [o-], fém. [- ]. 1res attest. 1865 subst. (Le Moniteur, 10 juin ds LITTRÉ), 1868 adj. (LITTRÉ); de oasis, suff. -ien*. »
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact