Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > (In)fortune des mots "race" et "nègre"

(In)fortune des mots "race" et "nègre"

par bmiomio, le 08/11/2017 à 19:08 - 422 visites

Bonjour,

Dans le cadre d'une séquence de littérature française de 1ère L sur "Orphée noir", la Négritude, je suis amenée à employer les mots "race" et "nègre", en étant un peu gênée aux entournures.

Pourriez-vous retracer pour moi l'histoire de ces deux mots, en partant de leur étymologie jusqu'à leur usage aujourd'hui, et les dérives qui sont à l'origine de leur connotation très négative dans la langue actuelle?

Je vous remercie vivement par avance pour vos recherches!

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 09/11/2017 à 16:29

Bonjour,

Voilà un beau sujet d’étude sur l’un des mouvements incontournables de la littérature française !
Il est vrai que traiter d’un tel sujet peut s’avérer délicat quand il s’agit de l’emploi de mots qui aujourd’hui, n’ont plus le même sens…
Mais ne vous découragez pas pour autant, c’est un sujet passionnant !

Voici les définitions que nous pouvons vous donner des termes « nègre » et « race », qui prennent en compte leurs étymologies respectives ainsi que l’évolution de leurs sens jusqu’à aujourd’hui.

Nègre :

Employé en tant que substantif, il est emprunté à l’espagnol « negro » signifiant « personne de race noire » (usage datant du XVème siècle).

Employé en tant qu’adjectif, il signifie en général « noir », et dérive du latin « niger » (soit « noir » en latin).

Historiquement, c’est au XVIIIème siècle que le sens de « nègre », jusqu’alors utilisé pour signifier « personne de race noire », acquiert une connotation négative, en prenant plus particulièrement le sens d’ « esclave noir ».

Le mot est souvent évité pour sa valeur péjorative et raciste.

Pour aller plus loin dans la compréhension de l’actuel sens du terme « nègre », nous nous sommes référés à la partie historique de la définition de « négritude » proposé par le Dictionnaire historique de la langue française :

[ …] À l’exception de « négritude », le terme « nègre » et ses dérivés sont fortement connotés, puisque leur usage renvoie aux classifications raciales européennes, à l’époque coloniale et à l’exploitation de la main d’œuvre africaine.

Dès le XVIIIème siècle, les philosophes qui emploient le mot « nègre » pour condamner l’esclavagisme, l’emploient avec une gêne sensible. Au XIXème, « nègre » et ses dérivés sont de plus en plus ressentis comme racistes.

Il faut attendre l’emploi du mot par les Noirs eux-mêmes, à partir de 1930, pour assister à une valorisation marquée du terme, depuis la prise de conscience d’une spécificité culturelle, liée aux mouvements de décolonisation du milieu du XXème siècle. (qui n’exclut pas pour autant les connotations racistes dans le discours des Blancs).

Cette situation rend l’emploi du terme « nègre » très délicate en français contemporain ; on lui préfère son synonyme (plus neutre) de « noir ».

Race :

Nom féminin dérivé d’une forme post-latine méridionale « razza » ou « rassa », qui signifie « espèces de gens » ou « bande d’individus qui se concertent ».
Il aurait pour étymologie supposée le latin « ratio », signifiant « calcul », qu’employaient les savants à l’époque du Moyen-Age pour signifier « espèce d’animaux, de fruits ».
Le terme latin « generatio » est également envisagé comme racine du mot ; il signifie : « génération », « famille », « descendance », ou encore « espèce ».

Le mot est d’abord employé avec sa définition génétique large de « subdivision de l’espèce humaine, à caractère héréditaire, représentée par un certain type d’humains ».
Dès le début du XVIème siècle, « race » a aussi le sens d’ « ensemble des ascendants et descendants d’une même famille, d’un même peuple ».

C’est à partir du XIXème siècle que le terme de « race », utilisé pour définir l’être humain, acquiert une connotation négative, suite à de nombreux travaux sur la variété des races humaines (parmi lesquelles l'Histoire naturelle de l’Homme de Buffon et l’Essai sur l’inégalité des races humaines de Gobineau).
Ces études sont motivées par l’idéologie -répandue à l’époque- de la supériorité européenne sur les autres civilisations, ainsi que par les progrès dans le domaine de la médecine et des sciences.

Depuis cet usage plus connoté du mot « race » à des fins de différenciation entre les hommes selon leurs origines et appartenances, l’emploi du terme se voit discrédité lorsqu’il s’agit de l’être humain et il convient de l’employer avec précaution.


En d’autres termes, ces deux mots portent dans leur signification actuelle un lourd bagage, puisqu’ils sont rattachés aux épisodes les plus terribles de notre Histoire : esclavage, colonisation, extermination… Si bien qu’il convient de les utiliser avec tact et sans écart !

Ceci étant dit, dans le contexte précis de votre étude, les termes de « nègre » comme de « race » semblent indispensables à une bonne compréhension des tensions et revendications propres au mouvement de la Négritude, et leur emploi, dans ce cas, ne pourra vous être reproché.

Si vous êtes gêné lors de leur utilisation, nous vous conseillons simplement de souligner (dans un écrit ou lors d’un oral) que leur emploi est à replacer dans le contexte de l’époque, où les deux termes étaient utilisés à des fins de critique et de revendications contre la toute-puissance de l’Occident sur leurs anciennes colonies, et non à prendre au sens « connoté » qu’ils revêtent aujourd’hui.

Pour retrouver les définitions complètes des deux termes : Dictionnaire historique de la langue française, Tomes 2 et 3, Dictionnaires LE ROBERT, 2012.

Et en petit bonus, nous vous conseillons l’écoute du Discours sur le colonialisme, lu par Antoine Vitez en 1989 et écrit par Aimé Césaire dans les années 1950, accessible gratuitement sur la plateforme Youtube.
Ce texte édifiant vous permettra de bien comprendre les clés de votre étude.


Bon courage !
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact