Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Préjugés et civilisation
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=741
Page 1 sur 1

julien097 [ 23/04/2004 à 21:42 ]

pourquoi est il inconcevable qu'aujourd'hui les prejugés sont les bases d'une civilisation?

Réponse attendue le 27/04/2004 - 21:04


bml_civ [ 24/04/2004 à 15:18 ]

Réponse du département Civilisation

Votre question en appelle plusieurs autres. Qu’entendez vous par là ? : « inconcevable », est-ce vous qui le pensez, ou voulez vous dire que c’est l’opinion admise, une sorte de préjugé, en somme ? ; votre question sous-entend-elle qu’il n’y a plus de civilisations basées sur des préjugés parce que c’est inconcevable, ou au contraire, qu’il en reste et que c’est inconcevable ? ; autrefois, les civilisations étaient-elles basées sur des préjugés ou/et le concevait-on ? ; dans quels domaines les préjugés peuvent-ils pour vous, même si c’est inconcevable, être les bases d’une civilisation : politique, économique, social, scientifique, philosophique, religieux …?

Ce que nous pouvons vous donner d'abord, c'est une définition. Le préjugé est une : « [i]opinion reçue sans avoir fait l’objet d’un jugement expressément thématisé , soit qu’elle ait été tirée de l’expérience, soit qu’elle relève d’une tradition [/i] Grand dictionnaire de la philosophie , Larousse, 2003.

La critique du préjugé commence avec le rationnalisme classique et s’inspire de l’entreprise cartésienne, pour qui le préjugé s’oppose à la raison et à la vérité (Discours de la méthode). Si Descartes limite cette critique au domaine de la connaissance, Les Lumières l’élargissent à tous les domaines, pour échapper aux autorités théologico-politiques grâce à la Raison (cf. Dictionnaire philosophique de Voltaire, Réponse à la question, qu'est-ce que les lumières ? de Kant.

Face à une raison pleinement consciente d’elle-même, le préjugé est un simple obstacle. C’est plus tard, avec Gadamer par exemple (cf.Vérité et méthode) que le préjugé est considéré comme préalable à toute appréhension du monde « [i]Bien avant de nous comprendre dans une réflexion rétrospective, nous nous comprenons de manière évident dans la famille, la société et l’Etat où nous vivons. Le foyer qu’est la subjectivité est un miroir déformant. La réflexion de l’individu sur lui-même n’est qu’une étincelle dans les circuits fermés de l’histoire.[/i] »

Chassez le préjugé par la porte, il revient par la fenêtre …
Aujourd’hui, pris en compte dans toutes les disciplines, (bien sûr toujours en philosophie et en sciences, mais aussi dans les sciences humaines), le préjugé peut même être considéré de façon positive , vous pouvez le voir dans :Le stéréotype, outil de régulation sociale et dans le texte du colloque : "Critique et légitimité du préjugé des origines à nos jours", que la Bibliothèque ne possède pas mais dont vous pouvez lire sur internet le texte d’ouverture.

Réponse attendue le 28/04/2004 - 15:04