Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Conte chamelle chamelon

Conte chamelle chamelon

par claire3, le 29/01/2018 à 17:44 - 164 visites

Bonjour,
Je cherche un conte (je crois touareg), avec une chamelle et son chamelon, qui raconte comment ils sont arrivés dans le ciel (ils sont la grande et la petite ourse dans le ciel marocain). Merci!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 30/01/2018 à 16:45

Bonjour,

Nous n'avons pas trouvé dans nos recueils de contes berbères celui que vous recherchez.
Toutefois, on en retrouve différentes versions dans ces documents :

" La nuit est venue, une nuit sans murmure, une nuit de conte arabe, toute pleine d’étoiles, et, pendant la pause qui sépare le deuxième du troisième verre de thé, Ismaïl lève son bras nu vers la voie lactée.
- Voici la trace d’El-Bourak, la monture de Mahomet. Avant lui, avant Aïssa, il y eut le père de Sidi-Brahim, le prophète Saleh qui refusait d’adorer Moulanah. Alors, Moulanah, le Tout-Puissant, voulant le convertir, frappa un caillou d’où sortit la première chamelle. Son lait pouvait nourrir tous les enfants des hommes, les bêtes qui allaitent leurs petits, les plantes dont la sève est blanche, et Bentoumachen, son propre chamelon. Moulanah avait aussi créé un puits intarissable dont l’eau appartenait un jour aux hommes, un jour à Naga Saleh, la belle chamelle blanche. Mais les hommes sont indignes des bienfaits de Dieu : un mechbour vint du nord et égorgea la chamelle ; le petit chamelon se sauva dans le ciel… Tu vois bien sa trace, ces quatre étoiles brillantes. (Son doigt tendu montre la Grande Ourse). Moulanah dut arrêter le chef du mechbour, et chacun peut voir les étoiles de ses pieds, de sa tête, les trois de sa ceinture et celle de sa main droite (le Baudrier d’Orion), éternellement rouge du sang de la chamelle.
Et, désormais, pour nous, même le ciel fut l’islam. "
Source : Pieds nus à travers la Mauritanie 1933-1934 / Odile Du Puigaudeau


" La Grande Ourse et la Petite Ourse représentent une chamelle et son petit (Talemt de roris) : l’Etoile Polaire est une négresse appelée Lemkechen (c’est-à-dire « tiens ») parce qu’elle doit tenir le jeune Chameau (Aoura) pour qu’on puisse traire sa mère. Mais les étoiles Ψ, λ, μ, ν, ξ, représentent une assemblée qui délibère si l’on doit tuer la négresse : celle-ci (la polaire) se tient immobile de peur. Suivant une légende contaminée par la religion musulmane, la Grande Ourse serait une chamelle qui aurait appartenu à Noé. Elle fut tuée par sept nobles dont un Touareg : celui-ci fut métamorphosé en ourane (ar’ata, sorte de grand lézard), les autres en chacal, en caméléon etc. La chamelle fut transportée au ciel. Depuis lors, les Touaregs ne mangent pas l’ourane qu’ils regardent comme leur oncle maternel. "
Source : Recherches sur la religion des Berbères / René Basset

" Ce varan est de la religion des mages, car il cherche constamment le soleil. Il se nourrit de mouches et change de couleur. Basset (1910 : 306-307) signale une légende touarègue influencée par la religion musulmane à propos de la constellation la Grande ourse, qui représenterait une chamelle de Noé tuée par sept hommes, dont un Touareg aristocrate. Celui-ci aurait été métamorphosé en ourane, ou arata (grand lézard), les autres en chacal et en caméléon et la chamelle aurait été transportée au ciel. L’explication du Coran précise qu’au lendemain du meurtre de la chamelle, les coupables auraient eu le visage jauni ; le jour d’après, leur visage serait devenu rouge, et, le jour suivant, noir. Ce changement de couleur est probablement en faveur du choix du lézard tahawt, qui change de couleur en fonction de l’habitat. " [...]
" Selon une légende très répandue, sept hommes auraient tué une chamelle appartenant à Noé. Parmi eux, se trouvait un Touareg issu d’une tribu Imouchar. Pour les punir, Dieu les métamorphosa en animaux : le Touareg se transforma en varan (ou lézard). Une autre légende concerne la chamelle tuée par les Touaregs (Hawad ; Claudot, 1984 : 178). Elle dit aussi que les coupables furent transformés en animaux mais le Touareg fut changé en singe et non en varan. Ce singe devint l’ancêtre des Imrad. Ces légendes qui racontent le meurtre d’une chamelle et la punition des coupables par Dieu s’inspirent du Coran. En effet, dans la sourate 54 (27-31) on peut lire :
« nous leur enverrons la chamelle, comme épreuve. (Prophète Salih)
Surveille-les donc et sois patient.
Et informe-les que l’eau sera en partage entre eux et la chamelle ;
Chacun boira à son tour.
Puis ils appelèrent leur camarade qui prit son épée et la tua.
Comment furent donc Mon châtiment et Mes avertissements ?
Nous lachâmes sur eux un seul Cri, et voilà qu’ils furent réduits à l’état de paille d’étable. »
source : Essai sur les origines des Touaregs / HUREIKI Jacques

Pour plus d'information, nous vous conseillons de contacter différents organismes spécialisés en littérature orale comme le CLIO, les Arts du récit à Grenoble et la Maison du Conte de Chevilly Larue.

Bonne journée.
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact