Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Clos Chaussagne vers Montchat

Clos Chaussagne vers Montchat

par Chambovet, le 01/02/2018 à 23:15 - 218 visites

Bonjour,
Vers Montchat, "le Clos Chaussagne", aurait appartenu à une Madame veuve Édouard Steiner-Pons.
Puis il aurait été acquis par une société dite Coopérative du Parc Chaussagne.
En 1909 cette coopérative aurait élaboré un plan d’urbanisme.
Savez-vous où ce document pourrait se trouver ?
Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 03/02/2018 à 13:40

Réponse de la Documentation régionale

En 1900-1910, le clos Chaussagne, seul souvenir de l’ancien village de Chaussagne fut utilisé pour la construction de maisons d’habitation.
Ce clos appartenait naguère à Monsieur Georges Steiner-Pons et à Madame François Brolliet, pour l’avoir recueilli dans la succession de leur mère Madame Edouard Steiner-Pons, décédée le 20 janvier 1886.
Il fut vendu en 1900 à Messieurs Billon et Pradel. A la suite d’un morcellement, une Société Coopérative, dite du Parc de Chaussagne, devint en 1909, propriétaire d’un certain nombre de lots qu’elle attribua à ses adhérents.
Des rues furent créées et les actes d’attribution comportèrent des servitudes d’urbanisme qui furent à la base de l’évolution gracieuse et ordonnée de ce Parc ; évolution qui s’est étendue à des terrains avoisinants. (…)
Extrait de : Montchat, Lyon 3ème, un ancien lieu-dit de la rive gauche du Rhône / Georges Bazin, éd. 1956

Dans Lyon méconnu, 03 : l’Est de Lyon et Villeurbanne / R. Neyret, J.-L. Chavent, éd. 1997, on peut lire :
(…) De l’autre côté de l’avenue Lacassagne, en arrière des HBM construites en 1940 sur la rue Coignet, se cache un autre espace méconnu de Montchat. Le clos Chaussagne rappelle le nom que portait le quartier au Moyen-Age (la rue Trarieux s’appelait encore en 1824, « chemin de Plantacul à Chaussagne ». Chaussagne veut dire le lieu des chênes. Entre la rue Coignet et l’avenue Esquirol, les rues de cet ancien clos ont plusieurs particularités : elles sont courbes et non rectilignes, elles portent des noms d’hommes de lettres (Montaigne, Villon, Michelet, Claude Farrère), et les petites propriétés qui les bordent ne sont pas closes de murs. En effet, la Société coopérative créée en 1909 entre les prédécesseurs des actuels propriétaires a voulu que l’espace garde le caractère d’un parc. Les arbres, les buissons et les grilles le lui conservent encore aujourd’hui. Et les jardins voisins de l’Ecole d’infirmière et de l’Institut de formation des cadres de santé accentue encore l’aspect préservé de cet îlot ni urbain ni rural. (…)

Dans l’Inventaire en ligne du patrimoine de Rhône-Alpes une importante notice est consacrée à la Villa Berliet. Quelques extraits :
(…) L ́emplacement adopté pour la nouvelle construction forme l ́extrémité sud-est d ́un vaste terrain appelé « Clos Chaussagne », que la Société Anonyme Coopérative de constructions d ́habitations à bon marché, dite Coopérative du Parc Chaussagne, a entrepris de lotir. A l ́exception de l ́avenue Esquirol, les rues qui le sillonnent sont des voies privées rattachées à la voirie urbaine en 1928.
Les deux parcelles acquises par Marius Berliet, le 24 décembre 1910 et le 30 octobre 1912 ; sont sans commune mesure avec celles sur lesquelles la coopérative érige « de petites maisons avec cour et jardin à l´usage d´une seule famille ». (…)
Dans la partie Annexes :
Vente de terrain à Marius Berliet, par la famille Boidard et Brossier, 24 décembre 1910, acte notarié Paradon et Chaîne, notaires à Lyon (A. notariales Brun).
Vente d´une parcelle de terrain, située à Lyon, troisième arrondissement, quartier de Montchat lieu-dit « Clos Chaussagne », d´une contenance d´environ 4837 m2, 37 dcm2, confrontant au nord, la propriété Chemin, à l´est, la rue Pascal, au sud, l´avenue Esquirol et à l´ouest, le chemin de Montaigne.(…)

Sur le site des Archives municipales de Lyon, les plans parcellaires sont en ligne ; sur celui de 1933, on voit, notamment, le découpage de 3 parcelles portant le nom de la Société Coopérative du Parc Chaussagne, le long de la rue Montaigne. Et également sur celui de 1914.
Sur celui de 1948, apparaissent les mêmes parcelles avec cette fois-ci les noms des nouveaux propriétaires.
Si les liens ne fonctionnent pas, vous devez sélectionner le plan de secteur au 1/500 et pour numéro de secteur le 288.

Pour avoir accès à d’autres informations et documents, vous pourriez prendre contact avec les Archives municipales de Lyon et avec les Archives départementales et métropolitaines.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact