Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > yeux rouge, rhume des foins

yeux rouge, rhume des foins

par Paco.kn, le 09/06/2005 à 16:38 - 5055 visites

Pourquoi, très souvent, avons-nous les yeux rouge, injectés de sang, lorsque nous avons le "rhume des foins", respectivement une allérgie au pollen.

Pourquoi ca brûle et ca démange autant?

Merci pour la future réponse

Paco

Réponse de

par gds_cdp, le 09/06/2005 à 16:46

Réponse du service Guichet du Savoir


[i]Rhume des foins - rhinite
Pour les personnes souffrant de rhinite allergique saisonnière, plus communément appelée rhume des foins, l’arrivée du printemps peut parfois être synonyme de cauchemar.

Cette affection, ainsi nommée parce qu’elle était associée au temps des récoltes, peut, en effet, se traduire par toute une série de symptômes qui n’incluent pas la fièvre, même si l’on parle, parfois à tort, de « fièvre des foins ». Cette appellation vient du fait qu’en période de crise, les personnes allergiques, bien que leur température corporelle soit normale, ont l’impression d’être fiévreuses.

Les personnes qui souffrent du rhume des foins sont « sensibilisées » au pollen des arbres, aux graminées — le gazon et le foin particulièrement — ou encore à l’herbe à poux. Lorsque ces graines entrent en contact avec leurs yeux ou leurs voies respiratoires, leur système immunitaire met en branle une réaction inflammatoire. Cette réaction entraîne la dilatation des vaisseaux sanguins et l’augmentation des sécrétions organiques liées à l’apparition des symptômes du rhume des foins.

Les premiers symptômes apparaissent normalement vers l’âge de 7 ou 8 ans. Il n’est pas rare, cependant, que certaines personnes soient affectées à un âge plus avancé. L’importance des symptômes peut varier au fil des années. Pendant quelque temps, les symptômes peuvent être latents, mais l’allergie, elle, ne disparaît jamais. On estime qu’environ 20 % de la population souffre de rhinite allergique saisonnière.

Ses manifestations sont multiples :
écoulement nasal clair ou congestion nasale ;
éternuements ;
démangeaisons au nez, aux yeux, au palais ou dans la gorge, occasionnellement accompagnées de douleurs ;
yeux rouges et larmoyants ;
fatigue, perte d’énergie ;
insomnie et maux de tête, causés par la congestion ;
asthme, sinusites, otites (particulièrement chez les enfants), dans les cas plus graves. [/i]

source : e-santé
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact