Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Réorganisation de postes techniques
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=74783
Page 1 sur 1

josébovain [ 27/02/2018 à 13:49 ]

Le remplacement de postes humains stratégiques comme RH par une centralisation des effectifs au siège social, est-il la solution la plus pertinente dans un milieu industriel ? Et surtout, la fonction de cet emploi lié à l’humain est-elle toujours aussi efficace malgré la distance entre les collaborateurs ?

Réponse attendue le 02/03/2018 - 13:03


gds_db [ 02/03/2018 à 12:30 ]

Bonjour,

Vous souhaitez évaluer la pertinence d'une centralisation de la fonction RH au sein d'une grosse entreprise et/ou la mise en place d'un Centre de services partagés visant à une mutualisation de la Fonction RH au sein d'une entreprise du secteur industriel.

Dans les entreprises de plusieurs milliers de salariés ou plus, des services de ressources humaines sont traditionnellement présents dans chaque filiale.
Apparus outre-Atlantique, dans les multinationales, au milieu des années 1980, les Centres de Services Partagés (CSP) se sont largement développés en France, dans tous les types d'entreprises (tout secteur, toute taille...), voilà une dizaine d'années.
L’idée est donc d’avoir un mode d'organisation différent, basé sur une structure unique dans laquelle les équipes et moyens sont mutualisés avec pour objectif une optimisation et une réduction des coûts. Le fait de repenser la répartition des tâches permet également un recentrage sur les activités à forte valeur ajoutée, une unification et une harmonisation des process. Qu'en est-il de l'humain ?

Un premier bilan de leur mise en place est dressé dans un article du journal Les Echos Les Centres de Services Partagés : l'heure du bilan RH / Julie Le Bolzer (Les Echos - 14/02/2014) dont voici quelques extraits :

" Harmonisation des processus et des pratiques, amélioration de la qualité de service, professionnalisation de la filière RH administrative, maîtrise des coûts, gain de productivité... Tous les espoirs qui reposaient sur le recours aux Centres de services partagés RH (CSP RH) sont-ils au rendez-vous ?
[...]
Sur plusieurs aspects, les CSP ont répondu aux attentes, notamment en termes de productivité et de professionnalisation RH. « La mise en œuvre de CSP RH a incontestablement permis de premiers gains de productivité et inscrit la filière administrative dans une logique de qualité plus affirmée. Mécaniquement la mutualisation de moyens permet des gains de productivité et induit une forme de capitalisation donc de professionnalisation », note Yves Synold.
Les CSP RH ont aussi souvent permis une « mise à plat » des compétences et des emplois de la filière RH administrative. Le passage de petites équipes RH décentralisées vers des plateformes mutualisées de tailles significatives à permis une réelle gestion des compétences et des parcours professionnels, aussi bien sur les aspects techniques du métier que sur les dimensions managériales (gestion d’équipe, de projets de transformation, processus et pilotage).
[...]
L'efficience des CSP est néanmoins fortement corrélée avec l’ambition qu’on leur a donnée. « Les entreprises qui se sont limitées à centraliser leurs équipes RH sans déployer l’ensemble des leviers proposés ou exigés par la mutualisation constatent aujourd’hui les limites de leurs choix initiaux », indique Yves Synold. Ce sont en général les CSP RH qui ont mis en œuvre une organisation interne optimisée, une gouvernance adaptée, une réelle relation avec leurs clients autour d’un processus de progrès continu et de suivi des plans d’action et qui ont investi dans les leviers technologiques qui évaluent positivement leur organisation RH mutualisée.
À l'inverse, certains CSP RH n’atteignent pas le niveau des meilleures pratiques et certains groupes connaissent de réelles difficultés d’efficacité et de gestion de la relation avec les entités opérationnelles. « Nos audits révèlent souvent que les difficultés de performance et d’efficacité sont dues à la combinaison de plusieurs facteurs : processus et modes opératoires partiellement harmonisés, organisation du CSP figée par portefeuilles, articulation entre CSP / RRH locaux / clients peu structurée, absence de réorganisations RH locales, faible exploitation des leviers technologiques », énumère Yves Synold. "

Autre extrait tiré du Nouvel économiste : Fonction ressources humaines - Externalisation ou intégration ? (Fabien Humbert - Nouvel économiste - 08/12/2010) :
" Le coeur de la fonction, la relation humaine
Certaines compétences RH sont difficilement externalisables. Tout ce qui touche au contact humain, à la relation avec les salariés, à la cohésion sociale de l'entreprise. D'abord parce qu'il est plus difficile de trouver un partenaire fiable et compétent qui comprenne vraiment les besoins de l'entreprise. “Un expert-comptable ne sait pas faire de coaching, de recrutement ou de suivi de carrière”, témoigne Etienne de Boisjolly, “ce n'est tout simplement pas son métier.” Il existe cependant des solutions RH externalisées permettant de traiter les primes, les vacances des employés, leurs entretiens d'évaluation… Au lieu de s'adresser à leur DRH, les employés font leurs demandes par mail ou par téléphone à un prestataire extérieur. Cependant, pour Laurent Moreuil, “ce n'est pas la même chose de demander un renseignement en appelant une plateforme extérieure, que d'aller voir son DRH pour exposer un problème personnel, un projet, une demande d'évolution. Externaliser le cœur de la fonction RH, c'est prendre le risque de déshumaniser les rapports entre les collaborateurs et au final cela peut-être facteur de complications pour l'entreprise. Il s'agit aussi d'éviter le turn over qui a un coût effroyable pour les entreprises”. Si la taille de l'entreprise le permet, il est important de créer ou de conserver un directeur des ressources humaines qui servira d'interlocuteur aux employés et pourra ainsi cimenter les équipes et créer un véritable esprit d'entreprise. C'est par exemple ce qui s'est passé chez Edenred. “Le fait d'avoir délégué la gestion administrative de la paie à un prestataire me permet de me consacrer à mon cœur de métier”, confirme Jean-Pierre Sylvant. Mais le problème de la déshumanisation des rapports au sein de l'entreprise se pose avec une acuité particulière si l'externalisation cache en fait une délocalisation. Car pour Laurent Moreuil, “si l'externalisation se situe dans un pays où le salaire horaire est 5 fois inférieur à ce qui se fait en France, évidemment qu'il s'agit d'une délocalisation. Or, on ne peut pas tout externaliser, et encore moins tout délocaliser. Cette solution évacue totalement l'aspect humain des RH et pose de graves problèmes de cohésion sociale”. Il est donc crucial de se doter d'une direction des ressources humaines dès que la taille de l'entreprise le permet. L'externalisation ayant pour objectif de laisser au responsable du personnel le temps de se consacrer à la cohésion sociale de son entreprise."


Pour aller plus loin, quelques articles :
- L'apport des centres de services partagés dans la fonction RH
- Centres de services partagés : l’avenir de la fonction RH ?
- Les Centre de Service Partagés RH
- La rationalisation administrative reste encore taboue en France / Cécile Desjardins - les Echos - 20/11/2013
- La centralisation des fonctions support nuit-elle à la performance ? / Management hebdo - 02/11/2013
- Gestion : Centre de services partages / Romain Thomas - le nouvel Economiste - 22/06/2011
- « L'E-RH : un processus de modernisation de la gestion des ressources humaines à la mairie de Paris » Laval Florence, Thierno Diallo Abdallah, Management & Avenir, 2007/3 (n° 13), p. 124-148
- « Outsourcing et Ressources Humaines : le BPO : solution pour la transformation de la fonction RH ? » / Guilloux Véronique, Management & Avenir, 2007/3 (n° 13), p. 114-123

Sur les conséquences d'un management à distance :
- LE SENTIMENT D’APPARTENANCE DANS LES EQUIPES A DISTANCE : QUEL ROLE DU MANAGEMENT ? / Florence Bonnard, Aleksandra Habrat, Nicolas Jarry
- Travail à distance et e-management: Organisation et contrôle / Aurélie Leclercq,Henri Isaac,Michel Kalika

Quelques ouvrages à consulter :
- Fonctions RH: politiques, métiers et outils des ressources humaines / Maurice Thévenet, Cécile Dejoux, Éléonore Marbot
- Mutualiser des services RH : méthode et témoignages / Christian Bouquillon
- La gestion des ressources humaines 2017-2018 / Chloé Guillot-Soulez

Bonne journée.

Réponse attendue le 06/03/2018 - 12:03