Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

patient
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=74817
Page 1 sur 1

prof français langue étrangère [ 01/03/2018 à 09:35 ]

pourquoi"patient" se prononce-t-i "l passien " ?
y a-t-il d'autres mots où on retrouve le même phénomène?

remerciements anticipés

Réponse attendue le 04/03/2018 - 09:03


bml_litt [ 03/03/2018 à 09:49 ]

Réponse du département Langues et Littératures :


Bonjour,
Dans la Grammaire de la diction française, Georges le Roy, ancien Sociétaire de la Comédie Française, précise d’emblée, avec ce ton unique qui est le sien : « La consonne t garde son articulation propre, sauf quelquefois devant i suivi d’une voyelle. La consonne t suivie de i + voyelle reste t.
Par exemple dans la conjugaison suivante : nous insultions. Ou dans les mots en tier ou tié comme moitié, portier.
Ailleurs ti devient si : patient par exemple. Mais aussi ambition, ineptie, idiotie, satiété. Français oblige, il existe des exceptions : t reste t dans claretie, sotie, galimatias, chrétien. Ca, c’est rien que pour nous embêter, comme on dit à l’Académie française.

Voici maintenant l’historicité phonétique de cette bien curieuse façon de prononcer :
lorsqu’ils sont combinés dans la chaîne parlée, les sons agissent les uns sur les autres. Les consonnes peuvent se modifier au contact de certaines voyelles et les voyelles peuvent avoir un timbre différent dans un contexte consonantique donné. Par exemple devant une voyelle palatale, beaucoup de consonnes connaissent une palatalisation.
Au milieu du IIème siècle, le phénomène de palatisation atteint ainsi toutes les consonnes devant [j].

t + j --> [ts]

Va suivre un phénomène d’assibilation : autrement dit l’apparition d’un son sifflant qui donnera un son [s].
C’est la même évolution qui préside à la prononciation des mots action, réaction, évolution,… »

Si vous souhaitez plonger dans les délices (cachés) de la phonétique, nous ne saurions trop vous conseiller la lecture de ces deux classiques du genre :

Initiation à la phonétique historique de l’ancien français

Phonétique du français

Réponse attendue le 07/03/2018 - 09:03