Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

vie ou via ferrade
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=74838
Page 1 sur 1

josiane23 [ 02/03/2018 à 18:35 ]

Comment pouvons-nous traduire cette expression ?
De quelle langue vient-elle ?
Elle est déclarée comme "très significative" par Gabriel Martin dans son art. "Histoire d'une frontière. Aigurande depuis l'époque gauloise jusqu'à nos jours" Société des Sciences de la Creuse , Mémoires, tome XIV.

Merci beaucoup

Réponse attendue le 06/03/2018 - 18:03


gds_et [ 05/03/2018 à 17:11 ]

Bonjour,

Afin de comprendre cette expression dans le contexte qui vous intéresse, nous avons cherché l’extrait de l’article que vous citez. Nous y trouvons notre première réponse, celle de la langue :

« Sur la rive droite, au sommet du bourg de La Celle, et près le cimetière, ce chemin se divise en deux. L’un se dirige, par La Bussière et Puy-Manteau, sur Chambon-Sainte-Croix ; il porte le nom très significatif de vie farrade (1), et paraît avoir été le chemin le plus ancien entre La Celle et Aigurande. […]

(1) […] Vie, prononcez vieu, est la transcription patoise du latin via. »
Source : Mémoires de la société des sciences naturelles et archéologiques de la Creuse

Le sens est explicité dans Les Voies romaines du Berry d’Emile Chénon :
« Après avoir franchi la Petite-Creuse au moulin de Chambon-Sainte-Croix et traversé Chambon même, la voie, sous le nom de « vie farrade » (voie ferrée), passait à Puy-Manteau, puis à la Celle-Dunoise, où elle traversait la Grande-Creuse […]. »


Notons que l’expressions italienne via ferrata qui signifie également « voie ferrée » désigne de nos jours un type d’itinéraire aménagé dans une paroi rocheuse, équipé avec des éléments métalliques spécifiques, ainsi que le sport consistant à emprunter ces itinéraires (à mi-chemin entre la randonnée et l’escalade).


Bonne journée.

Réponse attendue le 08/03/2018 - 17:03