Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Recherche mère biologique

Recherche mère biologique

par Jean-Mi, le 05/03/2018 à 20:06 - 763 visites

Bonjour je suis en possession de mon dossier d'adoption. Il semblerait que ma mère biologique ait séjourné à la samaritains à Lyon et accouché à grange blanche. Je suis né le 1er décembre 1967.
J'ai une piste d'une certaine Olivia Briche. Est il possible d'obtenir des compléments d'information ? Je vous en serait très reconnaissant et cela me permettrait surtout de retracer mes origines.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 07/03/2018 à 12:55

Réponse de la Documentation régionale

Catherine Chambon, auteure de l’ouvrage Une maison pour grandir : de l'asile de la Samaritaine à la nouvelle maison de l'enfance de Monplaisir a retracé l’histoire de la Samaritaine de sa fondation à sa disparition en 1974.

L’Asile de la Samaritaine, aujourd’hui la Maison de l’Enfance de Monplaisir (3, rue du Premier Film) , a été fondée à l’initiative de l’Abbé Robert, qui était aumônier à l’Hospice de la Charité. Celui-ci réussit à convaincre Hélène et Hermann Sabran, philanthropes lyonnais, de fonder L’Œuvre de la Samaritaine en 1891, afin de « fournir aux jeunes filles tombées et repentantes les moyens de retrouver une place dans la société ». L’Œuvre accueillait les jeunes filles plusieurs mois avant l’accouchement, les conduisait à la Charité pour accoucher, plaçait les enfants en nourrice et accueillait les jeunes mères en convalescence. Elle cherchait également à les faire épouser par le père de leur enfant. En 1903, l’Œuvre s’installe au 3 rue Saint-Victor (ancien nom de la rue du Permier Film). Les jeunes mères sont adressées à la Charité jusqu’en 1930, puis vont accoucher à l’Hôpital Edouard Herriot.
Selon Catherine Chambon, c’est « l’évolution de la société qui sonnera le fin de la Samaritaine, avec entre autres la Loi Veil sur la légalisation de l’avortement, bouleversant toutes les normes morales qui soutenaient de telles institutions… les visions de la parenté ne s’incrivant plus nécessairement dans le schéma familial du couple marié ou uni. »
Nous avons joint la Maison de l’Enfance de Monplaisir, mais elle ne conserve pas les archives de la Samaritaine. Il semble que les Archives municipales de Lyon non plus : Patrimoine Rhône-Alpes a édité un dossier sur la Samaritaine, à partir de documents conservés aux Archives municipales, mais il s’agit de l’histoire du bâtiment.

Catherine Chambon cite diverses sources dans son ouvrage :
- Les registres des enfants baptisés à la Samaritaine de 1958 à 1967, Paroisse Saint-Maurice
- Un ensemble d’archives de la Samaritaine, conservées aux Archives départementales et métropolitaines, sous la cote ADR 216 W 194.

Sur le site de généalogie Filae, vous trouverez un forum « Les Archives municipales sont en ligne » où d’autres personnes, effectuent les mêmes recherches, échangent entre elles et s’entraident.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact